H&M teste
un nouveau concept « hyperlocal » à Berlin

Shopper Experience

Shopper Experience

28 October
2019

H&M teste un nouveau concept « hyperlocal » à Berlin

Le suédois H&M ouvre un magasin selon un tout nouveau concept à Berlin. La plus grande chaîne de mode du monde veut devenir un hub local, avec des marques de yoga, de secondes mains et locales.

(Auteur : Retail Detail)

Jardin Yoga et café sur 308 m2

Fin novembre, H&M débarquera dans le quartier branché de Berlin-Mitte avec un tout nouveau concept, conçu par H&M Lab. Le centre d’innovation du détaillant met l’accent sur une expérience locale et de shopping assisté : ainsi, c’est l’absence du grand logo rouge du géant de la mode qui frappe le plus à l’entrée du magasin. « Un petit flagship store hyperlocal », c’est ainsi qu’Anna Bergare de H&M Lab décrit l’établissement, qui a reçu le nom de Mitte Garten. Bien que le magasin de 308 m² soit beaucoup plus petit que la moyenne de 1 700 m², il abrite pourtant un café, un « showroom » et un jardin. Dans le jardin extérieur auront lieu des séances de yoga le vendredi, mais aussi d’autres événements par exemple des marchés de Noël.

Gestionnaire et hôtes pour des labels locaux

Le magasin abrite également un café végétarien de la chaîne berlinoise Daluma. De plus, une sélection de produits de beauté de la même marque est également disponible dans le magasin. H&M assume le rôle de gestionnaire et d’hôte : d’autres marques berlinoises sont également proposées dans la boutique.

« Nous voulons faire de ce lieu une plateforme collaborative, qu’elle prenne une forme numérique ou la forme d’un magasin physique », explique Anna Bergare au site d’informations américain Business Insider. Un partenaire local spécialisé dans la seconde main, Out of Use Berlin, pourra même y proposer ses vêtements d’occasions provenant d’autres marques. Le sous-sol de l’établissement est encore plus frappant puisqu’il abrite un showroom où les clients peuvent — sur demande — essayer des articles de la toute nouvelle collection ainsi que d’anciennes collections « iconiques ». Plus encore : vous pouvez emprunter des vêtements pour 48 heures, gratuitement ou au prix d’un nettoyage si nécessaire.

Shopping mains libres et location de vêtements

En raison de la faible superficie, d’autres choix ont été faits pour leur propre gamme de produits. Par exemple, seuls 300 articles différents sont exposés dans la boutique, y compris un certain nombre d’articles pour hommes et d’accessoires parmi la gamme complète de 7 000 produits. Les « tablettes d’inspiration » proposées dans la boutique jouent donc un rôle important : les clients peuvent ajouter des articles de la gamme en ligne à leur panier. 

Les clients peuvent simplement payer leur panier virtuel et physique ensemble à la caisse du magasin grâce à un code QR qu’ils reçoivent sur leur smartphone. Vous n’avez pas envie de transporter des sacs ? Les clients peuvent choisir d’être livrés chez eux en une seule fois, ce qui fait d’H&M l’une des rares chaînes à mettre en pratique le « shopping mains libres ».

Le service devient une partie essentielle de l’expérience client, déclare Anna Bergare, et cela est aussi en lien avec la durabilité. Par exemple, le laboratoire suédois est toujours à la recherche de possibilités telles que la location ou l’achat d’un vêtement avec votre meilleur(e) ami(e). « Nous voulons que le moins de vêtements possible finissent dans l’arrière-boutique et soient après jetés ». H&M pense également que le nouveau concept de magasin est adapté à d’autres lieux urbains.

Source: retaildetail.be

#Tags

Actualités similaires

commentaires

0 thoughts on “H&M teste un nouveau concept « hyperlocal » à Berlin”

Leave a reply

Required fields are marked *