Activation Commerciale

(Author : Elias Jahshan)
Volkswagen has opened the doors to a new concept retail store at Birmingham’s Bullring shopping centre, complete with digital and interactive features.

Volkswagen drives into Birmingham’s Bullring with new concept store

The car brand is the latest from the motoring industry to join the growing trend of opening up a shopping centre or high street store, and it chose Bullring in order to take advantage of its annual footfall of 36 million. At the store, customers can undergo anything they need with Volkswagen, from initial enquiries to the purchase of a new or pre-owned car and official merchandise or accessories. The store entrance features a 10-screen video wall to attract the attention of shoppers, and there is a digital wall spanning the left-hand side of the store. Light boxes next to each vehicle also explain the specs and benefits of each model, along with a button that prompts illuminations and facts about the factory and manufacturing processes.

On the digital screens, vignettes of people enjoying their Volkswagen vehicle come alive, as well as quotes from car owners, adverts, branded video and aggregated social media feeds all feature in the multi-sensory display. Customers also have the option to configure their own car on iPads around a central table, before moving onto a big screen “reveal” of their vehicle. There is also the chance to test drive a car from the drive pod in the recently refurbished Bullring centre car park.

“It’s great to see top car brands recognising the value in opening modern day showrooms in prime retail destinations,” Bullring general manager Michaela Moore said.

“The opening marks the latest in a number of high-end regional debuts including; Ben Sherman, T2, New Look Men and Smashbox, as well as both Coach and Russell & Bromley which are set to open in August.”

Source : retailgazette.co.uk

(Author :  Retail Design World)
Volkswagen is preparing to launch its first retail store, at a site in the Bullring in Birmingham, as it seeks to meet changing consumer needs and demands.

Volkswagen joins move to shopping centre stores with Bullring unit

The automotive brand is working with longstanding dealer Johnsons Cars, which has sold Volkswagens in the Birmingham area since 2004, to open the store. The store will give customers the chance to browse and buy the entire Volkswagen range in the environment where they shop regularly. The store will offer a ‘no haggle’ competitive pricing model.

Design agency Dalziel & Pow -which has designed automotive stores selling Hyundai and Jaguar Land Rover brands for Rockar – has designed the store. Its objective was to make the process of choosing, buying, and owning a car as easy and straightforward as possible.

Customers will encounter a variety of displays used to highlight the advanced in-car technology offering by Volkswagens, with a constantly-updated selection of cars available to experience first hand. The 178.5 sq m (1,921 sq ft ) store will open on 7 July, and will trade for seven days a week.

A dedicated test drive area is a short walk from the store. Customers can also choose used cars from Volkswagen’s approved scheme at the store using the brand’s Blended Retail system, which combines physical and digital channels.

“Setting up Johnsons Volkswagen Bullring Birmingham has been an exciting project and we can’t wait to open the doors to the public next month. The store allows us to try out new ways of bringing our cutting edge products and technologies to the public in their usual retail environment,” says Volkswagen director of passenger cars Alison Jones.

“The store is very much a long-term pilot that we will learn a great deal from. It is all about presenting our cars and services to the public in a place that is really convenient for them, and it will sit alongside the wide network of Volkswagen Retailers across the UK that represent the heart of our business,” adds Jones. “Volkswagen joining the centre is a real coup for us. We were excited by the new store concept and, with their additional offering of onsite test drives, we think it will be a real hit with our shoppers,” says Bullring general manager Michaela Moore.

Source : retaildesignworld.com

(Auteur : Sylvain Arnulf)
Volkswagen s’associe à la start-up base10 pour partager ses bureaux et salles de réunion en France. Une partie des concessions va se muer en tiers-lieu collaboratif. Une première dans le secteur.

Volkswagen va ouvrir les bureaux de ses concessions aux coworkers

Après la Société Générale, Groupama et Generali, c’est au tour de Volkswagen France de s’associer à la start-up base10. Objectif : partager les bureaux de ses concessions avec des travailleurs extérieurs : indépendants, télé-travailleurs, commerciaux de passage… “C’est une première mondiale dans le monde de l’automobile“, affirme Vincent Panier, président de base10.

FAIRE DES CONCESSIONS DES LIEUX DE VIE
Les responsables des 430 concessions de Volkswagen en France sont encouragés à enregistrer leurs espaces sur la base de données de la start-up. Postes de travail et salles de réunion pourront ainsi être loués à la demi-journée, à un tarif fixe dans toute la France (selon le concept de base10). “Les inscriptions se feront au fur et à mesure, mais d’ores et déjà, l’initiative est accueillie positivement dans les cinq grandes régions du réseau“, affirme Vincent Panier. Pour base10, c’est un ajout intéressant : les concessions sont vastes, souvent situées en périphéries des grandes villes et disposent de vastes parkings.

Côté Volkswagen, l’idée est de s’ouvrir au public pour tisser une nouvelle relation avec les clients. “Le parcours client passe maintenant par Internet, avec des configurateurs très aboutis : il faut imaginer une autre expérience client et trouver d’autres moyens de faire venir le grand public dans les concessions“, glisse Vincent Panier.

1 500 POSTES DE TRAVAIL RECENSÉS SUR BASE10
De plus en plus d’entreprises, et même des collectivités locales, adoptent le modèle de base10 pour partager leurs espaces inutilisés à un coût maitrisé. La base recense désormais 1 500 postes de travail utilisés par un millier de professionnels un an et demi après son lancement. La plate-forme prélève une commission de 20% sur chaque transaction.

Source : usine-digitale.fr

(Auteur : Fabio Crocco)
Porsche Holding Salzburg repense son organisation avec la création de Volkswagen Group Retail France. Le constructeur souhaite céder l’ensemble des concessions de PGA qui ne représentent pas les marques Volkswagen. Le groupe de distribution Emil Frey se positionne comme repreneur.

Création de Volkswagen Group Retail France

Porsche Holding Salzburg (PHS), filiale à 100 % du groupe Volkswagen AG, repense son organisation avec la création, probablement à partir de juillet, de Volkswagen Group Retail France. Cette nouvelle société est appelée à regrouper les concessions du réseau propre du goupe Volkswagen.

À l’occasion de cette évolution, sous réserve d’acceptation de l’Autorité de la concurrence et des procédures d’information et de consultations des instances représentatives du personnel, PHS souhaite céder l’ensemble des concessions de PGA Group SAS qui représentent des marques n’appartenant pas au groupe Volkswagen.

« Nous souhaiterions regrouper dans notre nouvelle filiale Volkswagen Group Retail France les 19 points de vente du réseau propre actuel de Volkswagen Group France avec 44 concessions de PGA Motors qui représentent des marques du groupe Volkswagen » précise Alain Favey, CEO de Porsche Holding Salzburg. « En nous concentrant en Europe sur les marques du groupe Volkswagen, nous améliorerons notre productivité et fidéliserons mieux nos clients », poursuit le directeur général.

193 points de vente cédés au groupe Emil Frey
Volkswagen Group Retail France (VGRF) devrait compter 1 900 employés pour un volume d’environ 30 000 véhicules neufs vendus par an. VGRF s’établirait ainsi comme un acteur majeur dans le réseau des marques du groupe Volkswagen en France. Les 193 points de vente PGA Motors représentant des marques n’appartenant pas au groupe Volkswagen seraient cédés au groupe Emil Frey. PGA Motors continuerait de représenter dans le futur des marques du groupe Volkswagen en France dans 14 points de vente.

Source : decisionatelier.com

(Auteur : Sylvain Arnuf)
Le bras financier du groupe Volkswagen rachète la firme canadienne de paiement mobile PayByPhone, pour un montant non communiqué. La société est spécialisée dans le paiement mobile du stationnement et des transports.

volkswagen-rachete-le-service-de-paiement-mobile-paybyphone

Volkswagen poursuit sa transformation en fournisseur global de solutions de mobilité. Le groupe allemand, après avoir créé la marque Moia, va acquérir la firme canadienne PayByPhone pour un montant non communiqué. C’est le bras financier du groupe allemand, Volkswagen Financial Services, qui va effectuer la transaction.

9 MILLIONS D’UTILISATEURS DANS LE MONDE
PayByPhone a créé une application mobile permettant de payer avec son smartphone (via application mobile, SMS ou appel téléphonique) différents services liés à la mobilité : stationnement, vélo en libre-service, auto-partage, transports publics, et même péage urbain. La société créée en 2000 et basée à Vancouver dispose de contrats avec 300 villes dans le monde entier. 150 villes françaises permettent aux automobilistes de payer leur parking via PayByPhone, comme Paris, Lyon, Nantes et Montpellier. Le service est également disponible aux Etats-Unis, au Canada, au Royaume-Uni et dans une poignée de villes en Australie et en Nouvelle-Zélande. Neuf millions de personnes utilisent régulièrement ses services : PayByPhone revendique la place de leader mondial du paiement mobile pour le stationnement et le transport.

Avec cette acquisition, Volkswagen dispose d’une brique technologique essentielle pour lancer de nouveaux services de mobilité et intégrer le paiement mobile à ses véhicules connectés. Le puissant groupe pourrait aider PayByPhone à se lancer rapidement sur le marché allemand et dans le reste de l’Europe.

Source : usine-digitale.fr

(Auteur : Sylvain Arnulf)
Comme prévu, le groupe Volkswagen a dévoilé au Techcrunch Disrupt de Londres sa nouvelle marque, Moia, avec laquelle il veut devenir un “fournisseur global de mobilité”.

volkswagen-devoile-sa-treizieme-marque-moia-dediee-aux-nouvelles-mobilites

Les ambitions du groupe Volkswagen dans les nouvelles formes de mobilité – location, auto-partage, covoiturage, VTC… – ont désormais un nom : “Moia”. L’identité de la treizième marque du groupe a été dévoilée ce 5 décembre à l’occasion de l’événement Techcrunch Disrupt à Londres. Cette marque ne ciblera plus les possesseurs de voitures, mais les consommateurs de mobilité au sens large. “Même si les gens n’auront plus tous leur propre voiture à l’avenir, Moia aidera à faire de tout le monde l’un de nos clients, d’une manière ou d’une autre”, veut croire Matthias Muller, PDG du groupe Volkswagen.
VTC ET MULTIMODALITÉ POUR COMMENCER
Moia disposera d’une équipe de 50 personnes au démarrage, basée à Berlin. Elle devrait rapidement grandir. La nouvelle entité pourra développer ses propres services de mobilité indépendamment des douze autres marques du groupe, et en lien ou pas avec des services de transports existants et des collectivités locales. L’un de ses premiers terrains d’expérimentation sera la ville de Hambourg, avec laquelle le groupe Volkswagen a signé un partenariat il y a quelques semaines.

Moia va d’abord développer une offre de VTC en lien avec les équipes de Gett, une start-up israélienne dans laquelle Volkswagen a investi plus tôt cette année. Un projet pilote est actuellement mené à Moscou, et devrait être étendu à d’autres marchés européens. La marque va aussi se positionner sur le marché du pooling (la mise en commun de flottes privées et publiques d’automobiles) en lien avec les services de transport collectifs. Une première expérimentation sera lancée début 2017.

Le groupe Volswagen espère que les nouveaux services de mobilité représenteront une part significative de ses revenus d’ici 2025… mais il n’avance pas de cible précise.

Source : usine-digitale.fr

(Auteur : Julien Fabro)
En plus d’offrir confort et sécurité, certaines automobiles d’aujourd’hui offrent la technologie et notamment l’accès à internet et à la data. Pour annoncer sa nouvelle Amarok, Volkswagen a souhaité marquer les esprits avec une publicité intelligente, innovante et qui montre l’esprit technologique de sa nouvelle voiture. Son idée ? Créer une publicité qui offre le Wifi…

 

Volkswagen-wifi-gratuit-publicite-magazine-publicite-creative-1-1024x556

 

Une puce 3G est installée dans l’annonce et offre 500 Mo d’utilisation data à consommer ou vous le voulez. Chaque fois que l’annonce est ouverte, le routeur intégré et caché se déclenche automatiquement (une lumière rouge s’allume, indiquant que le système est démarré. Quand la lumière devient bleu, le Wi-Fi est disponible). Pour se connecter il faut saisir comme mot de passe «Le pouvoir de l’intelligence. » La connexion est interrompue chaque fois que le magazine annonce est fermé. La connexion 3G est rendue possible via l’opérateur Vivo.

Source : piwee.net

(Auteur : Nicolas Lachambre)
Volkswagen aménage des chambres d’hôtels pour les longs trajets de voitures !

 

La marque allemande s’impose encore une fois comme le leader des marques les plus créatives de ces dernières années.

Avec son opération « Suite », Volkswagen réussi son coups de communication en Argentine avec son agence locale : DDB Argentine.

Le concept découle simplement d’une constatation regrettable : les hôtels de bords de routes sont miteux et ils ne donnent franchement pas envie d’y rester une nuit. Seulement voilà, l’une des premières causes d’accidents sur les longues routes est la fatigue au volant.

Comment remédier à cette problématique ?

Simplement en investissant certains hôtels stratégiques et en y personnalisant une chambre douillette sous le nom de « Volkswagen Suite« . Dans cette chambre, nous pouvons y trouver tout ce dont un voyageur a besoin : Lit moelleux, salle de bain propre, décoration apaisante et agréable et wifi gratuite !

Petit bonus : cette chambre est ouverte à tous mais est seulement gratuite pour les propriétaires de Volkswagen… Avec une serrure qui détecte automatiquement les clés de la marque.

Source : nuwave-marketing.com

(Auteur : mdelmas)
Une utilisation marketing de Twitter très originale !

Afin de faire la promotion de la nouvelle Volkswagen Polo, l’agence DDB (Espagne) a mis au point une expérience vraiment géniale utilisant Twitter. Et pour faire une entrée triomphante sur Twitter, un hashtag a été spécialement créé pour l’occasion. Et celui-ci fut très bien trouvé : #polowers (le petit mix entre Polo et Followers ). Le principe est simple : une application web a été mise au point représentant une voiture sur une route. Celle-ci possède une jauge de carburant, qui une fois vide l’empêchera d’avancer. Les utilisateurs de twitter qui partagent un tweet avec le hastag #polowers font avancer la voiture et sont automatiquement mentionnés sur l’application avec une petite carte reprenant leur photo de profil et leur nom d’utilisateur. Et vous vous dîtes : pourquoi partager le hashtag si ce n’est que pour faire avancer la voiture? Volkswagen a pensé à tout et a offert une Polo au dernier qui réussira à la faire avancer jusqu’à ce qu’elle n’ait plus d’essence.

Une idée qui a fait le tour de l’Espagne : en seulement 8 heures de course, plus de 150.000 tweets ont été partagés, à une vitesse moyenne de… 5 tweets par seconde !

Autre chiffre impressionnant : cette campagne a touché 10% des twittos espagnols ! Tout ceci a fait que cette opération est aujourd’hui vue comme une des références d’utilisation de twitter en marketing, avec une page spéciale sur le réseau social.

Source : mdelmas

La marque allemande vient de lancer 2 spots sur les chaines de télévision britanniques pour communiquer sur le fait que ses véhicules sont abordables (Volkswagen Value). Volkswagen ne cesse de communiquer sur le tarif de ses véhicules ; c’est en tout cas le thème majeur abordé dans ses différentes campagnes publicitaires européennes depuis de nombreuses années. Les vidéos mettent en scène dans l’une, une ménagère qui fait ses courses au marché, dans l’autre, un couple au supermarché… et tous repartent avec une Volkswagen (ou deux) au prix de produits de consommation courante.

Source : nuwave-marketing