Activation Commerciale

(Auteur : Marion Deslandes)
Snowleader progresse tant côté web que sur le terrain. Après avoir implanté une boutique test à Annecy en 2015, l’entreprise savoyarde, qui a inauguré un nouveau siège en 2016, entend ouvrir un premier magasin à Lyon d’ici la fin de cette année 2017.

Snowleader s'oriente vers la construction d'un réseau physique

Une boutique parisienne pourrait suivre, la société étant en recherche active d’un emplacement dans la capitale française. « Le point de vente à Annecy nous a permis d’apprendre le retail, un nouveau métier pour nous, expose Thomas Rouault, fondateur du site en 2008. Il s’agit surtout d’un lieu événementiel, nous adaptons l’offre en fonction des manifestations organisées dans la région, et organisons des rencontres, des séances de test ou de pratique ». Le but étant de créer un contact avec le client, mais aussi évidemment d’étendre son spectre commercial.

A l’image de la déclinaison de son e-shop à différents pays européens, Snowleader, qui a levé 2,5 millions d’euros en 2015, envisage également, à terme, d’ouvrir des magasins hors de France. En novembre 2016, le site a lancé de nouvelles extensions, pour les marchés allemand, autrichien et suisse, fervents adeptes des sports de neige.

Mais Snowleader est aussi très actif l’été, sur le segment du swimwear notamment, puisque la société réalise 50 % de son chiffre d’affaires durant cette saison. Des ventes globales qui se sont élevées à 13 millions d’euros sur son exercice clos le 31 aout 2016. Soit une hausse de près de 30 % par rapport à l’année précédente. « Nous avons la chance, en tant que pure-player, d’être rentable. Ce qui nous permet de nous déployer de façon organique », se félicite Thomas Rouault, dont le prochain grand défi pourrait être de trouver les clés pour aborder la Scandinavie.

Source : fr.fashionnetwork.com