Activation Commerciale

(Auteur : Anika Michalowska)
Le centre commercial Val d’Europe s’agrandit, se rénove et accueille la « New Sephora Experience », le nouveau concept de magasin Sephora.

Sephora invente l’expérience beauté de demain

Le groupe Klépierre a inauguré officiellement le 26 avril 2017 l’extension (+19 %, soit 105 000 m2 de surface totale) et la rénovation de son centre commercial Val d’Europe, pôle commercial leader du Grand Est parisien. Dix-sept ans après son ouverture en 2000, Val d’Europe reste le vaisseau amiral du groupe avec une croissance ininterrompue de son activité (500 M€ de CA aujourd’hui, 700M€ attendus après extension), accueillant 17 millions de visiteurs par an, avec une attractivité encore renforcée par l’ouverture du dimanche. « Le centre commercial Val d’Europe est le concept le plus abouti du groupe Klépierre » se félicite Guillaume Lapp, directeur général C.C. France du groupe Klépierre. « Il est devenu le laboratoire du groupe pour le marketing en termes de services, d’animations avec 250 jours d’animation en 2017, d’offre restauration, d’utilisation des nouvelles technologies pour améliorer encore la relation avec le client ».

Une trentaine de nouvelles enseignes dont Primark, Uniqlo, Rituals, Bershka, Springfield, Havaianas, Lola Jones (pour la première fois dans un centre commercial) et une offre restauration renforcée (avec des kiosques de restauration dont Les Petits Producteurs By Thierry Marx) ont investi les 17 000 m2 de l’extension, dominés par une spectaculaire voûte de verre et d’acier habillée du plus grand lustre OLED d’Europe (6 000 points lumineux).

La New Sephora Experience
Il ne faut donc pas s’étonner que l’enseigne Sephora ait choisi son magasin du centre commercial Val d’Europe pour en faire le pilote de son nouveau concept, intitulé en interne la « New Sephora Experience ». Design avant-gardiste ultra-stylé, services renforcés, parcours omni-canal, expérience client intensifiée, relation client réinventée,…

« L’ambition de notre nouveau concept de magasin, c’est vraiment d’inventer l’expérience beauté de demain. Encore plus d’émotion, encore plus de services, encore plus de nouveauté. Pour ce projet stratégique, le choix de Val d’Europe s’est vite imposé : un très beau centre, une clientèle qualitative, des équipes Klépierre qui ont envie de faire bouger le retail », fait remarquer Stéphane Delva, directrice marketing Sephora Europe & Moyen-Orient. « L’explosion du mobile a amplifié le besoin de digitalisation des services et de renforcer la stratégie omni-canal de Sephora », explique l’enseigne.

Les Millennials, hyper-connectés, à fond dans un esprit communautaire et de partage quand ils font du shopping y trouveront les outils digitaux les plus Waou ».

Tout commence dès l’entrée, avec une vitrine interactive, véritable extension du magasin, qui permet de s’immerger et se familiariser avec l’univers Sephora en jouant (un jeu qui donne l’occasion de gagner des produits en magasin). Le centre névralgique du magasin est le Beauty Hub, un spot digital invitant et communautaire qui permet au moyen d’ipads de découvrir, apprendre, jouer et partager ses coups de cœur beauté (tutos, making off, look book virtuel, produits du mois, Color Profile, Virtual Artist, Beauty Board, Beauty Classes,…). Des bornes connectées donnent accès à l’ensemble de l’assortiment disponible sur le site internet. Tout a été conçu pour satisfaire une clientèle au parcours client toujours plus omni-canal : web to store, store to web, commande en ligne depuis le magasin, etc…

En même temps que le magasin pilote de Val d’Europe, Sephora a ouvert celui de Nantes dans le centre commercial Atlantis. Le nouveau concept « New Sephora Experience » sera déployé en France au fur et à mesure des rénovations de magasins, ainsi qu’en Europe et aux Etats-Unis. En mars 2017, la « New Sephora Experience » a été introduite dans deux magasins phares à New-York, celui de la 5ème Avenue et celui de la 34ème Rue.

Source : influencia.net

(Author : FashionNetwork)
After launching on 31st March in New York a new, highly digitized store concept, Sephora is now testing a similar experiential retail format in France, going the ‘phygital’ route and focusing on forging tighter relationships with customers. The New Sephora Experience concept has been deployed in two pilot stores in France: inside the Nantes Atlantis shopping mall from 24th March, and at the Val d’Europe shopping centre from 31st March.

Sephora tests new 'phygital' store concept in France

“The New Sephora Experience is a new generation of Sephora stores – more attractive and more captivating – which entirely reinvents the customer experience,” touted the LVMH group’s beauty retailer in a press release, adding that the heart of the store is the Beauty Hub, a digitally connected area in which customers are encouraged to “discover, learn, play and share their beauty,” wrote Sephora. Via dedicate iPad stations, visitors can benefit from a bespoke beauty prescription, learn from tutorials or find their personal colour palette, with or without the advice of the in-store make-up expert. There are also monitors through which customers can search the entire Sephora range, and at Val d’Europe a life-size mirror/screen for trialling out virtual make-up styles.

As for skincare, Sephora has launched the Skin Patch service: thanks to a facial patch, beauty consultants are able to determine the customer’s skin type and give targeted advice on suitable products. Group courses on specific themes can also be run at the Beauty Hub.

To enhance the brand’s reputation and the loyalty of its customers, the retailer, which operates more than 2,400 stores in 33 countries, is also focusing on the social media community. An in-store Beauty Board showcases pictures, looks and products liked and shared by Sephora aficionados on Facebook, Instagram and their ilk.

Source : us.fashionnetwork.com

 

(Auteur : Marion Deslandes)
Sephora is ramping up its conquest of the Americas. The brand already boasts 430 stores in the US, Canada, Mexico and Brazil, plus another 600 corners in JCPenney stores. On March 30, the French retailer owned by LVMH opened its largest store yet in the region, located on 34th Street in downtown Manhattan. The sales floor comprises 11,300 square feet, fully digitized and stocked with some 13,300 products.

Sephora installe à New York son plus grand magasin américain

“Sephora opened in the US 19 years ago with our first store in Soho,” said Calvin McDonald, President and CEO of SEPHORA Americas. “It’s fitting that as we round out almost two decades, we return to New York City to celebrate our largest and most unique beauty experience with the opening of our new 34th Street store.” The Sephora Americas subsidiary is headquartered in San Francisco, but also has offices in New York, Mexico City, Montreal, Toronto and Sao Paulo.

The company is the number one beauty and fragrance retailer in the U.S. (ahead of Macy’s), but is also a leader on New York’s most famous island. “Sephora continues to dominate the Manhattan beauty retail landscape with 15 freestanding stores in New York City,” touted the brand in a statement about the NY store openings. A few days earlier, Sephora reopened its 5th Avenue store (9,000 square feet), which it has also converted to its new experiential concept store format, dubbed “Beauty Tip (Teach, Inspire, Play) Workshop.”

The store concept already made its debut last year in San Francisco, Boston, Toronto and Chicago. The redesigned retail environment’s strategy to attract and retain customers relies on a lot of digital bells and whistles as well as personalization. The store is designed to be a fully immersive shopping experience, equipped with a battery of high tech areas such as the Beauty Studio and the Skincare Studio. The store also promotes an educational approach with the Beauty Workshop, an area equipped with 26 tablet stations where customers can find tips, tutorials, determine their color palette or book a treatment.

The 34th Street store will also debut a Moisture Meter, “an exclusive new digital tool that accurately measures the amount of moisture in the skin to aid in the selection products prior to services.” The Fragrance Studio lets customers explore 18 scent families to help identify their own skin’s scent group. “Tap and Try” end caps give customers the chance to try on makeup virtually just by scanning the product barcode. The device displays the customer’s image on the screen as he or she would look wearing whatever product is being sampling.

Sephora’s digital and omnichannel strategy also includes a mobile app, as well as the 2016 roll out of its e-shop in six new countries, including Spain. The idea is to create a beauty community in store, on the e-store and through social media.

Sephora operates 2,400 stores in 33 countries, and opened 100 store around the world in 2016. LVMH says the retailer achieved double-digit growth in sales and earnings over the past year, but did not disclose specific figures.

Source : us.fashionnetwork.com

 

(Auteur : Marion Deslandes)
Avec plus de 430 magasins à l’enseigne en Amérique du Nord (Etats-Unis, Canada, Mexique, ainsi qu’au Brésil) auxquels s’additionnent 600 corners au sein des grands magasins JCPenney, Sephora a su conquérir ce continent sur lequel elle accélère encore.

Sephora installe à New York son plus grand magasin américain

L’entreprise française appartenant à LVMH a ainsi inauguré le 30 mars son plus grand point de vente de la zone à New York, sur la 34e rue. Une surface de vente de 1 050 mètres carrés, totalement digitalisée et proposant 13 300 références produit. « Sephora a ouvert son premier magasin aux Etats-Unis il y a 19 ans, à SoHo. Cela allait de soi que presque deux décennies plus tard, nous retournions à New York pour célébrer notre plus grande et unique expérience beauté, avec l’ouverture du magasin de la 34e rue », se félicite Calvin McDonald, président et CEO de Sephora Americas, filiale dont le siège est situé à San Francisco, mais qui possède aussi des bureaux à New York, Mexico, Montréal, Toronto et São Paulo.

Se revendiquant numéro un de la distribution en parfumerie et cosmétiques aux Etats-Unis (devant Macy’s), l’enseigne s’érige aussi en leader sur l’île principale de New York. « Sephora continue de dominer le secteur de la distribution beauté à Manhattan, avec 15 magasins », affirme-t-elle dans un communiqué. Quelques jours plus tôt, Sephora avait rouvert son magasin de la 5e avenue (835 mètres carrés), lui aussi converti au nouveau concept baptisé « Beauty TIP (Teach, Inspire, Play) Workshop ».

Dévoilé l’an passé à San Francisco, Boston, Toronto et Chicago, ce nouveau format mise donc avant tout sur le digital en magasin et la personnalisation pour séduire et fidéliser ses clients. Un concept shopping à 360 degrés abritant une batterie de dispositifs high tech, dont le Beauty Studio, le Skincare Studio et le Beauty Workshop. Ce dernier réunit 26 postes équipés d’une tablette, sur laquelle les clients peuvent glaner des conseils, découvrir des tutoriels, définir leur palette de couleurs ou encore réserver un soin.

Grande première chez Sephora, le magasin de la 34e met à disposition un « Moisture Meter », un appareil capable de calculer le taux d’hydratation de la peau afin de sélectionner le meilleur soin selon les profils dermatologiques des consommateurs. Le « Fragrance Studio » permet quant à lui d’identifier sa famille olfactive préférée grâce à un système de diffusion d’odeurs à air pulsé, tandis que le dispositif « Tap and Try » propose d’essayer virtuellement du maquillage – sur un écran dédié renvoyant sa propre image – en scannant directement le code-barre du produit.

La stratégie digitale – et omnicanale – de Sephora passe également par le développement de son application mobile, mais aussi par l’ouverture en 2016 de son e-shop à six nouveaux pays, dont l’Espagne. Avec pour but de fédérer une communauté beauté, en magasin, sur la boutique en ligne et via les réseaux sociaux.

Comptant plus de 2 400 boutiques réparties dans 33 pays, Sephora a ouvert plus de 100 magasins dans le monde en 2016 et annonce une croissance à deux chiffres de ses ventes et de ses bénéfices sur l’année écoulée, sans toutefois les dévoiler.

Source : fashionnetwork.com

(Author : Deena M. Amato-McCoy)
A new app enhancement is helping Sephora shoppers complete their look.

Beauty retailer expands augmented reality experience

By adding new augmented reality-based features to the Sephora Virtual Artist app, the chain enables shoppers to virtually try on thousands of shades of single and palette eyeshadows directly through their mobile device. This service augments the app’s existing functionality that allows users to try on an assortment of lip colors and false eye lash styles.

The Sephora Virtual Artist now also offers “Expert Looks,” enabling users to preview inspirational looks, and three new “Virtual Tutorials” to hone their brows, contouring and highlighting techniques.

“With these additions, Sephora Virtual Artist continues to put the power and expertise of Sephora quite literally in the palm of our clients’ hands,” said Bridget Dolan, VP of innovation at Sephora.

“Since launching Sephora Virtual Artist in 2016, our clients have virtually tried on hundreds of millions of shade combinations,” she added. “It gives her the freedom to choose when, where and how she wants to shop as she creates customized looks and discovers the products that are just right for her.”

Source : chainstoreage.com

(Autore: Alessandra Bonaccorsi)
L’insegna di cosmetica Sephora avvia l’esperienza multicanale ampliando la propria attività anche sul web.

sephora

 

Sarà attivo a partire dal 6 marzo il nuovo servizio dell’insegna, completamente gratuito, Click&Collect che consente di ordinare online sul sito Sephora.it o tramite l’apposita app e ritirare personalmente i prodotti acquistati in store, 2 ore dopo, individuando il negozio più vicino.

Fonte: gdoweek.it

(Auteur : OG avec Reuters)
La chaîne de grands magasins américaine J.C. Penney a annoncé qu’elle allait ouvrir des espaces Nike dans plus de 600 de ses enseignes afin de répondre à la forte demande pour l’activewear et les chaussures de sport.

Nike installe des corners dans le réseau J.C. Penney

Ces espaces, d’une surface de 45 mètres carrés, seront installés au sein de la section homme et se distingueront par des éléments forts comme le célèbre Swoosh, autrement dit le logo en forme de virgule de l’équipementier, ainsi que des représentations d’athlètes.

Les shop-in-shops proposeront une gamme étendue de vêtements performance et “athleisure” ainsi que des accessoires comme des cordes à sauter, des gants d’entraînement, des chaussettes et des bandeaux de transpiration. Une centaine de magasins bénéficiera également d’une offre chaussures, avec une cinquantaine de modèles Nike présentés, tandis que le site marchand de J.C Penney accueillera une offre étendue de produits de la griffe à la virgule.

En accordant aux marques leur propre espace au sein de ses magasins, J.C Penney espère répéter le succès rencontré avec Sephora, l’enseigne de beauté de LVMH, dont les shop-in-shops ont dopé la fréquentation en boutique, selon l’enseigne américaine.

Si J.C. Penney, à la tête de plus d’un millier de magasins aux Etats-Unis et à Porto Rico, a publié des ventes comparables en recul pendant la période de fin d’année (c’est à dire en novembre et décembre 2016), notamment en raison de la forte concurrence des commerçants en ligne, les espaces Sephora ont par contre réalisé une très bonne performance.

Source : fr.fashionnetwork.com

(Auteur : fashionnetwork)
Sephora souhaite élargir le champ d’action de « Sephora Stands », clé de voûte de la responsabilité sociale de la marque sur le continent américain, afin de donner le pouvoir aux femmes entrepreneures en 2017.

Sephora au soutien de l'entrepreneuriat féminin sur le continent américain

Dans la cadre du programme « Sephora Accelerate », le géant de la beauté a lancé un appel à candidatures dans deux nouvelles catégories : le développement durable et la technologie. L’objectif est de construire une communauté de femmes créatrices d’entreprises dans le domaine de la beauté, en leur apportant un mentorat et l’accès à des financements. Sephora souhaite que le programme bénéficie à plus de 50 entreprises du domaine de la beauté conscientes de leur responsabilité sociale et dirigées par des femmes d’ici 2020.

La marque du groupe LVMH compte également lancer « Brave Beauty in the Face of Cancer », qui vise à soutenir les personnes atteintes du cancer. Ce cours s’inscrira dans le projet « Classes for Confidence », série de sessions gratuites en magasin animées par des employés de la marque. Ces sessions, qui mêlent soutien et maquillage, visent à redonner confiance aux personnes en situations difficiles.

L’année dernière, 136 boutiques du territoire américain se sont associées à des organisations locales à but non lucratif pour aider les personnes à la recherche d’un emploi. L’opération devrait élargir ses horizons en 2017. Les sessions « Brave Beauty in the Face of Cancer » consisteront en des cours de 90 minutes montrant comment atténuer les effets secondaires visibles des traitements contre le cancer.

Créée en 2016 aux États-Unis, l’initiative Sephora Stands a offert 300 heures de mentorat et plus de 200 cours via ses deux programmes en un an. « Nous sommes incroyablement fiers de ce que Sephora Stands a accompli sa première année d’existence. C’est enthousiasmant et motivant », a déclaré Corrie Conrad, directrice de la responsabilité sociale de Sephora Americas. « La nouvelle branche du programme en 2017 résulte directement du feedback que nous avons reçu des “Sephora Accelerate Fellows”, nos employés, et de nos partenaires et participants aux Classes for Confidence. »

Source : fr.fashionnetwork.com

(Author : Brielle Jaekel)
Sephora is implementing a new system for its store buyers that runs on mobile for a more streamlined behind-the-scenes operation, making it easier to find new products that will boast well with each store’s audience.

sephora-innovates-business-practices-with-mobile-buying-platform

The beauty retailer, an innovator in modern business operations, has partnered with retail-buying platform RangeMe for a contemporary practice in product buying. Sephora will now be able to find new products from suppliers in a streamlined manner through a mobile application. “Our technology expedites the time it takes for retailers to source products at scale resulting in increased sales and competitive advantage,” said Nicky Jackson, Founder and CEO of RangeMe.

Modern operations
Sephora is known as a fan favorite for beauty lovers because it focuses on modern technology and a new way of doing business that caters to customers. The strategy boasts well for the retailer, who is always implementing new innovations in all areas of its business.

A partnership with RangeMe will now innovate behind the scenes for Sephora allowing buyer associates to operate within an app. Suppliers are able to submit their products for possible purchase and Sephora buying team members can browse what products to carry in store. The modern platform operates similar to a consumer-facing retail app to make it easier for employees. Associates can save a product for future reference, request a sample and select connect to take the next steps in the buying process. Sephora buyers and suppliers can discuss directly through the platform. Users can create categories and receive notifications when new products are available within those categories.

Sephora strategy
The beauty retailer Sephora recently took a huge step in ecommerce innovation by rolling out an artificial-intelligence-based app that helps consumers find specific shades by simply uploading a photo. The platform, the product of a partnership with facial analysis and visualization technology firm ModiFace, will likely have far reaching consequences outside of the beauty industry. The technology will be an organic ancillary to Sephora’s online buying process and will encourage transactions by allowing the consumer to visualize product benefits post-transaction.As one of the first beauty retailers to institute the use of chatbots, Sephora also continued its streak with some extra features for its chatbot service aimed toward improving consumer experience both at home and in-store. The two new features focus on different areas of the consumer experience. One will help customers book appointments with a Sephora beauty specialist and the other will give customers help with making purchasing decisions on their own.

“We are excited to facilitate the product discovery process for one of the largest and most innovative beauty retailers in the world,” Mr. Jackson said.

Source : mobilecommercedaily.com

(Auteur : hellobiz)
La marque de beauté française Sephora a lancé Classes for Confidence dans 85 magasins à travers les États-Unis, afin d’aider les femmes à réintégrer le marché du travail.

des-cours-de-beaute-pour-aider-les-femmes-a-se-preparer-aux-entretiens-dembauche

Dans la lignée de son programme d’impact social, les Classes for Confidence de la marque de beauté française Sephora sont des cours de beauté spécialisées pour les femmes qui entrent dans une importante phase de transition dans leur vie. Conçus spécifiquement pour aider les femmes à réintégrer le marché du travail après une longue période d’absence, ces cours enseignent plus que de simples techniques de maquillage.

En partenariat avec des organisations locales à but non lucratif, les équipes de Sephora cherchent à rendre les femmes plus confiantes et plus inspirées.  Elles proposent aussi des techniques personnalisées étape par étape pour obtenir un look naturel et professionnel. Les participants au programme peuvent aussi se procurer une sélection de produits Sephora. À l’horizon 2020, l’objectif du programme est d’atteindre 100 000 femmes, avec au moins 200 cours donnés en 2016.

En plus de fournir aux consommateurs un immense catalogue de produits pour aider les femmes à tirer le meilleur parti de leur apparence, l’industrie de la beauté essaye constamment de trouver de nouvelles manières de contribuer à leur santé et à leur bien-être. Sinon, comment les soins de beauté pourraient-ils fournir des analyses et des soins de santé complémentaires ?

Source : hellobiz.fr