Activation Commerciale

(Author : Deena M. Amato-McCoy)
A new app enhancement is helping Sephora shoppers complete their look.

Beauty retailer expands augmented reality experience

By adding new augmented reality-based features to the Sephora Virtual Artist app, the chain enables shoppers to virtually try on thousands of shades of single and palette eyeshadows directly through their mobile device. This service augments the app’s existing functionality that allows users to try on an assortment of lip colors and false eye lash styles.

The Sephora Virtual Artist now also offers “Expert Looks,” enabling users to preview inspirational looks, and three new “Virtual Tutorials” to hone their brows, contouring and highlighting techniques.

“With these additions, Sephora Virtual Artist continues to put the power and expertise of Sephora quite literally in the palm of our clients’ hands,” said Bridget Dolan, VP of innovation at Sephora.

“Since launching Sephora Virtual Artist in 2016, our clients have virtually tried on hundreds of millions of shade combinations,” she added. “It gives her the freedom to choose when, where and how she wants to shop as she creates customized looks and discovers the products that are just right for her.”

Source : chainstoreage.com

(Autore: Alessandra Bonaccorsi)
L’insegna di cosmetica Sephora avvia l’esperienza multicanale ampliando la propria attività anche sul web.

sephora

 

Sarà attivo a partire dal 6 marzo il nuovo servizio dell’insegna, completamente gratuito, Click&Collect che consente di ordinare online sul sito Sephora.it o tramite l’apposita app e ritirare personalmente i prodotti acquistati in store, 2 ore dopo, individuando il negozio più vicino.

Fonte: gdoweek.it

(Auteur : OG avec Reuters)
La chaîne de grands magasins américaine J.C. Penney a annoncé qu’elle allait ouvrir des espaces Nike dans plus de 600 de ses enseignes afin de répondre à la forte demande pour l’activewear et les chaussures de sport.

Nike installe des corners dans le réseau J.C. Penney

Ces espaces, d’une surface de 45 mètres carrés, seront installés au sein de la section homme et se distingueront par des éléments forts comme le célèbre Swoosh, autrement dit le logo en forme de virgule de l’équipementier, ainsi que des représentations d’athlètes.

Les shop-in-shops proposeront une gamme étendue de vêtements performance et “athleisure” ainsi que des accessoires comme des cordes à sauter, des gants d’entraînement, des chaussettes et des bandeaux de transpiration. Une centaine de magasins bénéficiera également d’une offre chaussures, avec une cinquantaine de modèles Nike présentés, tandis que le site marchand de J.C Penney accueillera une offre étendue de produits de la griffe à la virgule.

En accordant aux marques leur propre espace au sein de ses magasins, J.C Penney espère répéter le succès rencontré avec Sephora, l’enseigne de beauté de LVMH, dont les shop-in-shops ont dopé la fréquentation en boutique, selon l’enseigne américaine.

Si J.C. Penney, à la tête de plus d’un millier de magasins aux Etats-Unis et à Porto Rico, a publié des ventes comparables en recul pendant la période de fin d’année (c’est à dire en novembre et décembre 2016), notamment en raison de la forte concurrence des commerçants en ligne, les espaces Sephora ont par contre réalisé une très bonne performance.

Source : fr.fashionnetwork.com

(Auteur : fashionnetwork)
Sephora souhaite élargir le champ d’action de « Sephora Stands », clé de voûte de la responsabilité sociale de la marque sur le continent américain, afin de donner le pouvoir aux femmes entrepreneures en 2017.

Sephora au soutien de l'entrepreneuriat féminin sur le continent américain

Dans la cadre du programme « Sephora Accelerate », le géant de la beauté a lancé un appel à candidatures dans deux nouvelles catégories : le développement durable et la technologie. L’objectif est de construire une communauté de femmes créatrices d’entreprises dans le domaine de la beauté, en leur apportant un mentorat et l’accès à des financements. Sephora souhaite que le programme bénéficie à plus de 50 entreprises du domaine de la beauté conscientes de leur responsabilité sociale et dirigées par des femmes d’ici 2020.

La marque du groupe LVMH compte également lancer « Brave Beauty in the Face of Cancer », qui vise à soutenir les personnes atteintes du cancer. Ce cours s’inscrira dans le projet « Classes for Confidence », série de sessions gratuites en magasin animées par des employés de la marque. Ces sessions, qui mêlent soutien et maquillage, visent à redonner confiance aux personnes en situations difficiles.

L’année dernière, 136 boutiques du territoire américain se sont associées à des organisations locales à but non lucratif pour aider les personnes à la recherche d’un emploi. L’opération devrait élargir ses horizons en 2017. Les sessions « Brave Beauty in the Face of Cancer » consisteront en des cours de 90 minutes montrant comment atténuer les effets secondaires visibles des traitements contre le cancer.

Créée en 2016 aux États-Unis, l’initiative Sephora Stands a offert 300 heures de mentorat et plus de 200 cours via ses deux programmes en un an. « Nous sommes incroyablement fiers de ce que Sephora Stands a accompli sa première année d’existence. C’est enthousiasmant et motivant », a déclaré Corrie Conrad, directrice de la responsabilité sociale de Sephora Americas. « La nouvelle branche du programme en 2017 résulte directement du feedback que nous avons reçu des “Sephora Accelerate Fellows”, nos employés, et de nos partenaires et participants aux Classes for Confidence. »

Source : fr.fashionnetwork.com

(Author : Brielle Jaekel)
Sephora is implementing a new system for its store buyers that runs on mobile for a more streamlined behind-the-scenes operation, making it easier to find new products that will boast well with each store’s audience.

sephora-innovates-business-practices-with-mobile-buying-platform

The beauty retailer, an innovator in modern business operations, has partnered with retail-buying platform RangeMe for a contemporary practice in product buying. Sephora will now be able to find new products from suppliers in a streamlined manner through a mobile application. “Our technology expedites the time it takes for retailers to source products at scale resulting in increased sales and competitive advantage,” said Nicky Jackson, Founder and CEO of RangeMe.

Modern operations
Sephora is known as a fan favorite for beauty lovers because it focuses on modern technology and a new way of doing business that caters to customers. The strategy boasts well for the retailer, who is always implementing new innovations in all areas of its business.

A partnership with RangeMe will now innovate behind the scenes for Sephora allowing buyer associates to operate within an app. Suppliers are able to submit their products for possible purchase and Sephora buying team members can browse what products to carry in store. The modern platform operates similar to a consumer-facing retail app to make it easier for employees. Associates can save a product for future reference, request a sample and select connect to take the next steps in the buying process. Sephora buyers and suppliers can discuss directly through the platform. Users can create categories and receive notifications when new products are available within those categories.

Sephora strategy
The beauty retailer Sephora recently took a huge step in ecommerce innovation by rolling out an artificial-intelligence-based app that helps consumers find specific shades by simply uploading a photo. The platform, the product of a partnership with facial analysis and visualization technology firm ModiFace, will likely have far reaching consequences outside of the beauty industry. The technology will be an organic ancillary to Sephora’s online buying process and will encourage transactions by allowing the consumer to visualize product benefits post-transaction.As one of the first beauty retailers to institute the use of chatbots, Sephora also continued its streak with some extra features for its chatbot service aimed toward improving consumer experience both at home and in-store. The two new features focus on different areas of the consumer experience. One will help customers book appointments with a Sephora beauty specialist and the other will give customers help with making purchasing decisions on their own.

“We are excited to facilitate the product discovery process for one of the largest and most innovative beauty retailers in the world,” Mr. Jackson said.

Source : mobilecommercedaily.com

(Auteur : hellobiz)
La marque de beauté française Sephora a lancé Classes for Confidence dans 85 magasins à travers les États-Unis, afin d’aider les femmes à réintégrer le marché du travail.

des-cours-de-beaute-pour-aider-les-femmes-a-se-preparer-aux-entretiens-dembauche

Dans la lignée de son programme d’impact social, les Classes for Confidence de la marque de beauté française Sephora sont des cours de beauté spécialisées pour les femmes qui entrent dans une importante phase de transition dans leur vie. Conçus spécifiquement pour aider les femmes à réintégrer le marché du travail après une longue période d’absence, ces cours enseignent plus que de simples techniques de maquillage.

En partenariat avec des organisations locales à but non lucratif, les équipes de Sephora cherchent à rendre les femmes plus confiantes et plus inspirées.  Elles proposent aussi des techniques personnalisées étape par étape pour obtenir un look naturel et professionnel. Les participants au programme peuvent aussi se procurer une sélection de produits Sephora. À l’horizon 2020, l’objectif du programme est d’atteindre 100 000 femmes, avec au moins 200 cours donnés en 2016.

En plus de fournir aux consommateurs un immense catalogue de produits pour aider les femmes à tirer le meilleur parti de leur apparence, l’industrie de la beauté essaye constamment de trouver de nouvelles manières de contribuer à leur santé et à leur bien-être. Sinon, comment les soins de beauté pourraient-ils fournir des analyses et des soins de santé complémentaires ?

Source : hellobiz.fr

(Auteur : Floriane Salgues)
Avec le chatbot “Beauty Bot”, Sephora converse avec ses clients en manque d’inspiration pour Noël, afin de leur recommander une sélection de cadeaux personnalisée. L’enseigne souhaite réaffirmer son image de marque “pionnière en digital”.

sephora-un-chatbot-pour-allier-beaute-et-intelligence-artificielle

Dis-moi qui tu es, je te dirai quel produit est fait pour toi. Dis-moi à qui tu veux offrir un cadeau, je te dirai quoi acheter. Pour Noël 2016, la marque Sephora surfe sur la tendance des chatbots et s’adresse à ses clients en manque d’inspiration pour les fêtes. Déployé depuis le 17 novembre – et jusqu’au 24 décembre, son chatbot beauté, le “Beauty Bot” est accessible via Facebook Messenger.

Le principe : converser (ou plus précisément “chatter”) avec un utilisateur pour connaître l’identité du destinataire du cadeau (âge, sexe, prénom), ainsi que son style ; puis, proposer une sélection personnalisée que le client pourra accepter ou refuser – le bot proposera alors d’autres recommandations.

“Nous cherchons en permanence à retravailler le moteur de recommandation cadeaux sur le site de Sephora, en fonction de critères tels que l’âge ou le sexe, explique Anne-Véronique Baylac, directrice du digital Europe & Moyen Orient de Sephora. Nous sommes partis du constat que les applications conversationnelles dépassent en usage et en nombre d’utilisateurs les réseaux sociaux. En tant qu’enseigne qui porte dans son ADN l’innovation, cette solution s’est rapidement imposée, tout comme le choix de Facebook Messenger, le leader, avec un milliard d’utilisateurs dépassé en juillet 2016.” Le Beauty Bot a ainsi été déployé par l’enseigne dans cinq pays : France, Italie, Pologne, Espagne et République Tchèque.

Un chabot beauté doté d’intelligence… artificielle
Basé sur l’intelligence artificielle le chatbot apprend des choix des utilisateurs afin de sélectionner des produits du catalogue Sephora toujours plus pertinents… et améliorer sa conversation.
Une fois la sélection effectuée, la commande peut être passée directement sur mobile ou récupérée en magasin, grâce à la géolocalisation. “Le Beauty Bot tient compte de la localisation des clients et donne donc la possibilité de récupérer ses achats dans la Sephora la plus proche”, précise Anne-Véronique Baylac.

L’expérience du chatbot est-elle vouée à se prolonger après Noël ? “Nous avons démarré l’expérience des bots avec l’idée d’un outil de recommandation de cadeaux, et, en fonction du retour de nos clients, nous pourrions également le déployer pour les Fêtes des mères / pères ou pour la Saint Valentin”, révèle la directrice du digital Europe et Moyen-Orient de Sephora.

Mieux encore : “Nous réfléchissons également à une utilisation du chatbot pour la réservation de services en magasin”, complète-t-elle. Car, grâce au chatbot, Sephora compte bien “continuer à s’affirmer en tant qu’enseigne pionnière en digital”, fait part Anne-Véronique Baylac, en complément des réseaux sociaux comme Beautyboard, l’une des briques puissantes de sa stratégie digitale. Pour autant, si la marque reconnaît qu’il s’agit d’un bon outil de relation client “pour des interactions ludiques”, le chatbot n’est pas la réponse à toutes les interactions clients. “Le chat conversationnel ne remplace pas l’interaction avec une conseillère expérimentée”, prône la professionnelle.

Source : e-marketing.fr

(Auteur : le luxe est vivant)
L’enseigne du groupe LVMH utilise l’intelligence artificielle et des chatbots Facebook Messenger pour faciliter l’expérience des consommatrices connectées.

sephora-a-lecoute-de-ses-clientes-sur-mobile

Sephora poursuit ses innovations pour accompagner ses consommatrices habituées à faire leurs achats sur mobile. L’enseigne de parfumerie vient de lancer une application basée sur l’intelligence artificielle qui propose des produits de son catalogue à partir d’une photo.

Concrètement, l’utilisatrice de Sephora Visual Artist « Color Match » télécharge une image sur Facebook Messenger et le service identifie grâce à l’intelligence artificielle les teintes et les références de produits qui conviennent le mieux aux couleurs représentées. La technologie a été développée avec la société ModiFace. « Cela fait cinq ans que nous travaillons sur ce projet, explique Parham Aarabi, son PDG. Utiliser l’intelligence artificielle pour recommander des produits avant de les essayer est une étape importante pour surmonter des obstacles à l’achat sur mobile. Par exemple, des personnes peuvent trouver la couleur de rouge à lèvres qui correspond à leur robe, ou comparer des produits de la même teinte dans des marques différentes. »

Le fait d’intégrer ce service au sein de Facebook Messenger permet de s’insérer dans les habitudes des utilisatrices des réseaux sociaux. « Quand on a l’habitude de l’application Messenger, qui totalise presqu’un milliard d’utilisateurs quotidiens, il n’y a pas de difficulté à utiliser notre service, précise Parham Aarabi. Il suffit d’envoyer une photo sur Sephora Virtual Artist et, comme par magie, l’appli vous dit quelle teinte lui correspond et vous permet de l’acheter aussitôt. » Ainsi, la technologie applique à l’achat sur mobile la dimension de conseil qui fait la force du magasin physique.

Toujours sur Facebook Messenger, Sephora expérimente un chatbot, Reservation Assistant, qui aide les consommatrices à réserver des rendez-vous avec des conseillères beauté dans le magasin le plus proche. Le robot utilise ses capacités de « smart learning » pour comprendre les requêtes de la cliente en langage naturel : indication de la date, de l’heure, du lieu à partir de la ville ou d’une adresse plus détaillée. Les utilisatrices peuvent faire leur réservation instantanément sur Messenger et recevoir une confirmation par email en quelques secondes. Ce service automatisé a été développé avec la société Assi.st.

Les utilisateurs de mobile et surtout les millennials sont aujourd’hui réticents à télécharger de trop nombreuses applications, les marques ont donc intérêt à capitaliser sur les services à forte pénétration.

Les innovations de Sephora s’intègrent au sein de Facebook Messenger, un service qui compte déjà un milliard d’utilisateurs quotidiens, et parient sur les tendances fortes du moment : intelligence artificielle, reconnaissance visuelle, commerce conversationnel.

Source : leluxeestvivant.com

(Author : Marianne Wilson)
Sephora has brought its tech-savvy Beauty TIP Workshop store format to Michigan Avenue in Chicago, complete with some new flourishes.

Sephora goes high-tech in Chicago
At 10,040 sq. ft., the new store is the beauty giant’s 400th freestanding location in North America, and only the fourth here to feature the TIP (teach, inspire, play) format. The other locations are Powell St., San Francisco; Prudential Center, Boston; and Yorkdale Shopping Centre, Toronto.
Sephora Michigan Avenue features more than 13,000 products and an interactive environment that includes a wide array of services and classes.
The heart of the store is a long, sleek table, complete with chairs, vanities and iPad stations that acts as a central workstation where customers can take group classes on beauty topics. Each station is equipped with its own product, iPad, USB port and Wi-Fi, so shoppers can play, browse and share looks on the digital screen and online, right from their seat.
Shoppers can get one-on-one makeovers from trained makeup artists in the store’s 14-seat “Beauty Studio,” which will feature the debut of Sephora’s first digital take-home tool, an interactive face chart that is a record of the specific service the shopper received combined with customized product and application tips. It is delivered directly to the customer via email.
The studio area also has large stations with touchscreens that offer foundation, lip and concealer shade matching, and new mirror and canopy lighting fixtures for maximum light exposure.
The new location is the first Sephora to offer a “Fragrance IQ” station, which allows customers to browse 18 scent families through an innovative, dry air delivery system called InstaScent. The store also offers complimentary engraving of perfume bottles.
In addition, Sephora Michigan Avenue is one of the first stores in the chain’s fleet to feature “The Skincare Studio,” complete with a working sink and four well-lit seated stations where shoppers can indulge in the retailer’s mini facial service. A touch-screen station provides instant access to Sephora’s exclusive skincare IQ diagnostic, which helps helping customers determine the best products based on their skin concerns.

Digital signage is used throughout the store, which is also outfitted with improved lighting, a larger cash wrap, additional mobile POS stations, easier-to-shop fixtures, enhanced gifting stations, and more impactful brand imagery.

Source : chainstoreage.com

(Author : Lauren Johnson)
Sephora has led the pack in mobile beauty retailers for a few years, and now it’s taking a page from games and pop culture to help re-launch the Sephora Collection—its private label brand.

Sephora Is Driving Mobile Sales With Tinder-Like Features and Digital Mad Libs

Sephora’s mobile and desktop site now includes two new features—dubbed “swipe it, shop it” and “beauty uncomplicator” that help shoppers whittle through thousands of makeup and beauty tools to find what they’re looking for. The features support, “the biggest single ad buy that Sephora has made for the Sephora Collection brand,” that will roll out this fall, said Deborah Yeh, svp of marketing and brand at Sephora.

The beauty retailer has created 1,000 photographs of products and swatches and is running ads on Tinder and mobile-rich media promos for the launch.

“We’re trying to create these really fun, addictive shopping experiences,” said Yeh. “We offer a huge range of products in every category, but we also have the full, 360-[degree] retail and digital experience in addition to that product.”

The first feature, “swipe it, shop it,” uses Tinder’s popular design to show a series of shoppable looks. Each look resembles a Tinder card that users can either swipe left or right to buy from Sephora.com. In the coming months, Sephora will be able to add in photos of consumers’ own looks. “We had to start by populating with what assets we have, but in the future, we’ll have the opportunity to make this user-generated,” Yeh said.

To promote the feature, Sephora will become the first beauty brand to buy ads on Tinder that use a polling feature on the dating app in September. First, branded cards prompt users to click and take a poll to get a free sample of a product. After answering a handful of questions, consumers can then click through to receive their sample from Sephora’s website. While Sephora is the first beauty brand to test out polling ads on Tinder, Dr Pepper and Dentyne have also run similar campaigns with the dating app.

“When we started this, we didn’t anticipate that we would be actually advertising in Tinder,” Yeh said. “It had been a form of inspiration, but as we spent more time talking about it, Tinder itself became a potential place to market.”

Makeup Mad Libs
The other web feature is a three-step questionnaire dubbed the “beauty uncomplicator” that helps people find the right makeup and tools.

“It harkens back to that old school, Mad Libs, fill-in-the blank party game that people used to play,” Yeh said.

For example, people can use the tool to whittle down Sephora’s products to only show long-lasting matte lipsticks or eye shadow brushes specifically designed to create a smoky eye. The media buy for ads promoting “beauty uncomplicator” includes rich media promos run through MobileFuse, Kargo and Undertone. There are also in-store and print components to the campaign that tie back to the product launch.

“I have the ability to not only think about how to position that product to deliver a full experience—all the way to the store experience that she sees—to how she experiences it in digital and in mobile,” Yeh said. “This is an example of not just having a marketing campaign, but thinking about a full client experience.”

Source : adweek.com