Activation Commerciale

(Author : European Supermaket Magazine)
Dutch retailer Albert Heijn has launched a new augmented-reality product scanner, which allows customers to find out more about its private-label products.

Albert Heijn Introduces Augmented-Reality Product Scanner

With a new mobile app, AH Product Scanner, customers can scan a product in stores with their phone camera to receive additional information about ingredients, nutritional values, allergens, recipes, and the origin of products.

New Technology
“Customers find it increasingly important to know what products they buy from us and where they come from,” said Marit van Egmond, director of merchandising and sourcing at Albert Heijn. “With the help of new technologies, we now provide information at your fingertips while shopping.”

In the first phase of this programme, 35 private-label meat and fish products have been included in the app. These products now feature a sticker on the packaging that relates to the AH Product Scanner. The retailer aims to gradually extend this technology to all Albert Heijn-branded products.

Source : esmmagazine.com

(Author : Essential Retail)
Estée Lauder has created a chatbot lipstick advisor which consumers can engage with via Facebook Messenger.

Estée Lauder combines AR with chatbots

The new lipstick chatbot was created in partnership with ModiFace and allows customers to search and virtually try on different shades of lipsticks using augmented reality (AR) technology. The Facebook Messenger chatbot also offers customers a quiz to find their ideal colour and those recommendations can been be “tried on” via their mobile device. Customers can also take a photo of any object and the software will search for lipsticks based on the object’s colour to find the closest shade match.

“One of the key pillars of our partnership with ModiFace is the application of augmented reality and AI across all platforms where customers interact with our brand,” said Stephane de La Faverie, global brand president, Estée Lauder. “Messaging applications such as Facebook Messenger are the perfect platform for consumers to search, explore, try-on, and ideally purchase Estée Lauder products.”

Estée Lauder began its augmented reality journey in May, with the launch of a virtual ‘try on’ functionality on its website.

Parham Aarabi, founder and CEO, ModiFace, added: “We see augmented reality as an essential layer of interaction between beauty customers and brands. Estée Lauder is among the leaders in embracing the notion of AR being used everywhere. We are very excited by the latest step in our partnership, and look forward with great excitement to the many steps that together we have in store for the near future.”

Source  : essentialretail.com

(Auteur : Grégoire Huvelin)
Nike va lancer une application en réalité augmentée pour vendre les Nike SB Dunk High Pro « Momofuku » en édition limitée.

Comment Nike utilise la ville et la réalité augmentée pour vendre ses articles en édition limitée

L’un des précurseurs en la matière. Nike est l’une des premières entreprises spécialisées dans les vêtements sportifs à réellement s’approprier la réalité augmentée pour vendre un produit. Et comment. L’entreprise américaine va publier une application AR baptisée SNKRS, avec laquelle les utilisateurs auront peut-être l’opportunité de s’acquérir les Nike SB Dunk High Pro « Momofuku », créés en collaboration avec le chef David Chang, propriétaire de la chaîne de restaurants Momofuku, rapporte VRFocus.

Un partenariat réfléchi qui jouera un rôle important dans le processus d’achat. Les fans de la marque à la virgule devront en effet scanner la copie d’un menu Momofuku, située dans l’East Village, un quartier de Manhattan (New-York), pour voir apparaître en réalité augmentée le fameux article disponible en édition limitée. Libre à eux d’acheter, ou pas, les Nike SB Dunk High Pro « Momofuku ». Des affiches SNKRS inspirées des menus de David Chang seront également disséminées dans la ville.

Nike : le choix d’une stratégie marketing en réalité augmentée
Cette stratégie marketing en fait penser à une autre : Snapchat. Le réseau social au fantôme blanc avait cultivé le sentiment de rareté au lancement de ses lunettes connectées Spectacles. La société californienne avait en effet commercialisé son produit à travers des distributeurs mobiles dont le nouvel emplacement était annoncé chaque jour sur le site officiel. Conséquences : les plus téméraires se lançaient littéralement dans une chasse aux Spectacles pour tenter de se les procurer.

Nike reprend globalement ce concept. En plus de lancer une édition limitée, la compagnie US utilise la technologie de réalité augmentée sur mobile pour rendre les recherches plus ludiques. Et surtout, Nike participe à l’adoption de la réalité augmentée en démocratisant son utilisation. Le groupe pourrait d’ailleurs élargir ce système de ventes à d’autres articles, et conclure de nouveaux partenariats avec d’autres entreprises. Les villes seraient alors investies autrement avec l’apparition massive de QR-code à numériser avec nos appareils mobiles.

Source : goglasses.fr

(Auteur : Patrice Bernard)
À l’occasion de ses « Beyond Banking Days », un événement au cours duquel elle présentait il y a quelques jours sa vision des services financiers de demain, la néerlandaise ABN Amro dévoilait un projet expérimental en « réalité mixte » (oui, avec Microsoft), destiné à accompagner les consommateurs dans le choix de leur assurance.

ABN Amro teste l'assurance en réalité mixte

Se fixant pour objectif de faire toucher du doigt l’enjeu d’une protection optimale, l’application propose à l’utilisateur équipé de lunettes Hololens de choisir, en interaction directe avec son environnement réel, les objets qu’il souhaite couvrir (appareils électroniques, bijoux, voitures…), dans la limite du budget qu’il s’est fixé. Dans un deuxième temps, elle simule un certain nombre de sinistres, afin d’en montrer concrètement les effets sur ses possessions et prouver la valeur de l’assurance.

La description est avare de détails sur l’implémentation du concept, ce qui nous permet de libérer notre imagination. La réalité augmentée offrant la capacité de plaquer des images de synthèse sur le monde qui nous entoure, il est tentant d’envisager une immersion dans un scénario catastrophe – incendie, inondation, tempête… – au fil duquel les dégâts sur les équipements et les biens sont illustrés dans le casque de l’utilisateur… et se terminant par une remise en état complète, accompagnée de sa facture.

L’idée peut paraître anodine mais elle a une vertu essentielle. En effet, l’être humain ayant une difficulté naturelle à se projeter dans l’avenir, il n’est pas spontanément enclin à appréhender objectivement les conséquences d’un sinistre, ce qui réduit évidemment l’intérêt qu’il peut porter à un produit d’assurance. Dans ces conditions, exposer l’individu aux risques encourus, sous une forme réaliste, dans son propre environnement, représente un moyen extrêmement puissant de le convaincre du besoin de se protéger.

Le principe des « jeux sérieux » n’est pas nouveau et l’introduction d’éléments ludiques – à base de simulation, notamment – dans une mise en situation de la vie quotidienne a déjà largement fait ses preuves en matière pédagogique. Si elle est utilisée à bon escient et mise en œuvre à la perfection, la réalité augmentée ajoute une possibilité extraordinaire d’insérer les scénarios dans le cadre familier du « joueur », ce qui devrait démultiplier l’efficacité de l’approche, en rendant l’expérience plus tangible et personnelle.

Source : cestpasmonidee.blogspot.fr

(Auteur : Yoni Van Looveren)
La société technologique Apple en la chaîne d’ameublement Ikea collaborent à une appli de réalité augmentée qui devrait être lancée à l’automne.  Cette appli permet aux clients de vérifier si leur achat éventuel cadre dans leur intérieur.

Apple et Ikea se lancent ensemble dans la réalité augmentée

Les nouvelles collections seront disponibles en avant-première via l’appli
Apple et Ikea sont très ambitieux puisqu’ils prétendent que cette appli sera la plus grande appli de RA au monde. « Elle sera la première appli de réalité augmentée qui permettra aux clients de se décider à faire un achat », selon Michael Valdsgaard, responsable de la transformation numérique chez Ikea Systems.

A l’heure actuelle, il n’est pas encore possible de faire des achats via l’appli, mais Valdsgaard a déjà annoncé que cette option sera disponible à l’avenir. « Dans un monde idéal, il vous suffira de placer un fauteuil dans votre salon à l’aide de l’appli. Un seul clic vous permettra ensuite de le mettre dans votre panier d’achat sur le webshop. »

L’appli devrait être lancé à la fin de l’année. Dans une première phase, elle présentera entre 500 et 600 produits. D’autre part, elle jouera un rôle important lors du lancement de nouvelles collections qui, à l’avenir, seront d’abord disponibles via l’appli.

En 2014, Ikea avait déjà ajouté de la réalité augmentée à ses catalogues. Les utilisateurs avaient la possibilité de placer des produits dans leur intérieur de manière virtuelle. Selon Valdsgaard, cette nouvelle appli va un pas plus loin, et ce surtout grâce à l’expertise d’Apple.

Source : retaildetail.be

(Author : 
YNAP’s Yoox website is partnering with augmented reality camera app Lumyer in an exclusive deal designed to offer something extra to shoppers, put Yoox in front of new potential customers and differentiate it from rivals.

Yoox launches augmented reality for try, share and shop

The move into AR will allow users to see themselves ‘trying on’ handbags, sunglasses and jewellery, creating “live fashion shoots” to produce images that can be shared on social media. The products are also available to purchase directly through the app with just a swipe. The company said the development of the exclusive set of filters is a first for a fashion retailer and opens its offer to Lumyer’s over 16 million users on Apple’s iOS or on Google’s Android smartphone operating systems. It also said the partnership has been developed to engage both the Lumyer and Yoox audience “in a more playful and personal way,” which is “part of a wider brand focus on creating unexpected content to entertain and constantly surprise customers.”

Yoox president Alessandra Rossi highlighted that YNAP is the first retailer on the Lumyer platform and stressed that “mobile is at the heart of what we do.” The feature launched on Thursday, which was Yoox’s 17th anniversary.

The news comes in a month in which digital’s huge impact on the fashion industry has been felt more keenly than ever before. From Amazon’s ‘try before you buy’ initiative, to Farfetch’s link-ups with Condé Nast and JD.com, pureplay e-tailer Joe Browns’ move into the omnichannel space with plans for a physical store, Global Blue’s launch of a new payment option that incorporates social media, and Boohoo’s addition of new delivery options, it’s clear that much of what’s interesting in fashion today is happening online.

Yet sales data this week from IMRG Capgemini also showed that explosive growth in fashion e-tail sales isn’t guaranteed. UK fashion e-tail turnover rose only 7.6% in May as consumers stayed cautious. In this environment, initiatives such as this latest one from Yoox will be key.

It’s no coincidence that the e-tailers listed above are among the most dynamic in the fashion sector today and are winning market share even as the economic backdrop stays challenging.

Source : us.fashionnetwork.com

(Author : Sandra Halliday)
To mark the start of the Summer season from now up until June 4, the window of Topshop’s global flagship store on London’s Oxford Street has been transformed into an interactive pool scene, complete with a 360º Virtual Reality water slide, “ready to take customers on a fully immersive ride.”

Topshop adds VR to flagship to celebrate start of summer

It’s a major development for the retailer with users starting their VR journey seated on a giant inflatable at the entrance to the slide and then being “thrust into a fictional Topshop-themed world with a few surprises along the way.” Starting at the store, “the ride will see consumers embark on a hyper-real, high-intensity journey across London’s streets, twisting and turning their way through the computer-generated landscape.”

It’s an interesting development for a store that usually grabs more headlines for its collaboration with supermodels and designers or the activities of its controlling shareholder Sir Philip Green.

But it reflects the major impact advanced technology is making on retail and how flagships need to be more than just big and well-stocked, they need to offer one-of-a-kind experiences too. Given that this is as much about marketing as anything, consumers will be able to share the experience with their social followers in a dedicated Splash! at Topshop area within the store. And Snapchat users will be able to access an exclusive Topshop lens available from May 27 “that will see them immersed in a surreal summer-themed aquatic world.”

Sheena Sauvaire, Global Marketing and Communications Director at the company, said: “Topshop Oxford Street has one of the most prominent store fronts in the world. As VR technology continues to advance our desire was to blend it with retail theatre to create an immersive and shareable experience for our consumers, as a fun way to celebrate the start of summer.”

Source : trendhunter.com

(Auteur : Mélanie Roosen)
Au sein du magasin des Champs-Elysées, deux bornes permettent grâce au video-mapping de customiser vos baskets.

Personnalisez vos Nike en réalité augmentée

Le dispositif, pensé par SmartPixels, permet aux clients de placer le modèle de leur choix directement sur la borne, puis de le personnaliser selon leurs goûts, en réalité augmentée. Déclinaison IRL du logiciel NIKEiD, le dispositif est en test pour une période de 6 mois à Paris.

A l’origine, le projet devait permettre aux fabricants de baskets de prototyper plus facilement leurs modèles avant de les créer. Installé en magasin, il permet non seulement de réinventer l’expérience shopping, mais aussi de collecter des data via les interactions des clients : la marque pourra déterminer les modèles et les combinaisons les plus populaires et optimiser ses stocks en fonction.

Source : ladn.eu

(Author : luxurydaily)
German automaker BMW is bringing its vehicles closer to consumers with a new augmented reality platform as part of its ongoing strategy to provide more information to interested customers wherever they are.

bmw-fans-get-up-and-close-without-stepping-foot-in-a-dealership

Leveraging Google’s smartphone AR technology and the mobile application Tango, BMW is allowing users to get to know its i3 or i8 vehicles without leaving their homes. In its beta testing phase right now, the AR Product Visualizer will rollout to all consumers who have a tango-enabled device through an app on the Google Play store.

Augmenting innovation
Consumers interested in a new BMW i3 or i8 will be able to get up close and personal with their ideal vehicle through its Product Visualizer app. Users can customize each vehicle how they like and test it out through the AR app. Because the app is augmented reality and virtual reality, the BMW vehicles will appear in the space the user is located currently. Using the camera function of the smartphone, the app will produce an image of the BMW within the real space. Each vehicle can be customized with the exterior and interior of the user’s interest. For instance, colors inside and out can be altered as well as wheel rims.

Participants will be able to open the doors, turn on light switches and “climb inside” of the vehicles. The app is being piloted in a double-digit number of sales outlets. Users are also able to save the AR experience and share through social media, email and a QR code. Accenture, a technology platform developer, created the initiative with BMW.

Future of BMW
The Visualizer app is a part of BMW Group’s Future Retail program that specializes in innovating the car shopping experience. The program designs new digital properties to help consumers arm themselves with more information. BMW was also recently at the start of what could be a dramatic shift in the television advertising industry by allowing users to interact through their remote controls. Consumers with smart television sets such as Roku are able to interact with new BMW ads for a more personalized and helpful ad experience. Interested users can grab their remotes to view a BMW X1 in various colors or different angles while the ad is playing. Also, BMW India hoped to increase attendance at its BMW Festival this year by making a lasting impression through personalized videos that brought individuals into its content.

Targeted Facebook users in India saw videos tailored specifically to them, incorporating consumers into the adrenaline inducing content. BMW’s video addresses the viewer’s name and location while getting their blood pumping with cutting edge footage of its vehicles completing intense driving feats.

Source : luxurydaily.com

(Auteur : Aurore Hennion)
Galeries Lafayette profite des fêtes pour promouvoir une cause environnementale. Pour raconter l’histoire des ours polaires, le grand magasin parisien a lancé une expérience mobile accessible en magasin, qui utilise la réalité augmentée pour créer un environnement arctique.

les-galeries-lafayette-transforme-son-grand-magasin-avec-la-realite-augmentee

« Amazing Arctic Christmas » raconte l’histoire d’une famille d’ours polaires qui doivent s’éloigner du pôle Nord, en raison de la fonte des calottes glaciaires. Les ours retrouvent enfin le répit dans le magasin phare des Galeries Lafayette, au boulevard Haussmann à Paris.

Les vitrines des Galeries Lafayette ont été dévoilées le 8 novembre avec l’actrice Audrey Tautou pour couper le ruban. Dans les vitres, le voyage des ours polaires est raconté, en papier, par Lorenzo Papace. Les ours explorent les étages des Galeries Lafayette avant de repartir au pôle Nord.

Lorenzo Papace a également créé le premier arbre de Noël tout en papier du magasin. Placé sous le dôme des Galeries Lafayette, le gigantesque sapin présente des éléments fantaisistes comme des téléphériques et une grande roue.

Ceux qui visitent en magasin découvriront le Skytop Skylake. Grâce à un téléchargement d’application mobile gratuit ou en utilisant des tablettes fournies par Galeries Lafayette, les consommateurs peuvent se tenir sur le deuxième étage du magasin principal à l’une des arches pour lancer le contenu immersif.

Source : fashionunited.fr