Activation Commerciale

(Autore: Alessandra Bonaccorsi)
Punta sull’Asia l’insegna 10 Corso Como che, dopo le aperture a Seul, Shanghai, Pechino, apre uno store a Tokyo.

10-corso-como-ingresso

Come sottolineato dal giornale online Art tribune, il marchio meneghino ha scelto la formula del Logo Shop Pop Up per entrare nel mercato giapponese. Si tratta di negozi temporanei che puntano sulla costruzione di un evento. Per aprire i suoi due Logo Shop Pop Ups, 10 Corso Como ha scelto Seibu Department stores, il megastore più famoso di Tokyo nel quartiere alla moda di Ikebukuro. Fino alla metà di ottobre sarà possibile acquistare oggetti di design, capi alla moda, elementi di arredo, nei due corner retail collegati all’interno dei grandi magazzini.

Fonte:gdoweek.it

(Autore:pambianconews.com)
Le sfortunate premesse di New York non hanno portato bene al lancio della collaborazione tra Louis Vuitton e Supreme, almeno per quanto riguarda il Nord America.

lv-supreme

Dopo la cancellazione del pop up store nella Grande Mela, annullato per le proteste del comitato cittadino di Bond Street, la maison francese ha annullato l’arrivo nei negozi prescelti di Stati Uniti e Canada previsto inizialmente per domani. Come riportato dal sito Hypebeast, Louis Vuitton tramite il suo servizio clienti ha confermato attraverso una mail che la collezione Louis Vuitton x Supreme non sarà più venduta né in store né online.

Una decisione che, però, non sarebbe definitiva. Secondo quanto affermato da Gq, che ha contattato le boutique di Dallas e San Francisco, il lancio non è stato annullato, ma semplicemente posticipato a data da destinarsi. Quel che è certo è che per il momento non sembrano esserci cambiamenti per quanto riguarda il debutto in Asia: i negozi di Singapore e di Pechino sono già stai presi d’assalto in vista dell’apertura di domattina.

Per i fan della capsule collection nordamericani rimasti a bocca asciutta resta solo un’opzione: tentare di acquistarla su eBay, dove i capi sono rivenduti attualmente a più del doppio del prezzo di lancio.

Fonte:pambianconews.com 

(Auteur : Chenu Alexis)
Le 6 juillet dernier à Berlin, la marque allemande Birkenstock dévoilait à la presse et à ses invités son nouveau concept de retail mobile : la Box Birkenstock. Un concept de conteneur mobile créé en partenariat avec les concept stores les plus pointus et destiné à voyager dans les plus grandes capitales du monde.

Birkenstock se lance dans les pop-up stores mobiles

Pour sa première escale, la Box Birkenstock se posera donc pendant deux semaines face au concept store berlinois Andreas Murkudis. « L’idée étant, selon Yvonne Piu, directrice du Marketing pour Birkenstock, de confier à chaque concept store le design et le mobilier de la Box, à la fois intérieur et extérieur, permettant ainsi d’obtenir des décors uniques et exclusifs pour chaque ville dans laquelle nous serons présents et d’être ainsi en accord avec la clientèle du concept store partenaire. »

Designée par l’agence d’architectes Gonzalez Haase, la Box berlinoise présente ainsi une offre exclusive de modèles en édition limitée Birkenstock et produits dérivés, « avec une présence de 50 à 60 % de produits Birkenstock à chaque fois », le concept store Andreas Murkudis complétant la sélection avec un choix de produits présents dans leur magasin : objets de décoration, arts de la table, prêt-à-porter et bijoux.

Une innovation pour la marque allemande de chaussures, permettant, selon Yvonne Piu, de « se démarquer des autres enseignes, de surprendre la clientèle aussi et d’aller plus loin que les traditionnels pop-up stores dont le déploiement est généralement conditionné par la disponibilité, souvent compliquée, des espaces et boutiques, et finalement d’être complètement libres dans nos choix ».

Si la structure des conteneurs demande néanmoins des autorisations parfois longues et différentes dans chaque pays où elle s’installe, la Box Birkenstock semble rencontrer un vrai succès auprès des partenaires, d’autres grands noms à l’image de Barney’s à New York, qui prévoit une Box sur deux étages avec terrasse, ou de Corso Como à Milan s’étant dores et déjà engagés (en septembre prochain lors de la Fashion week) à recevoir la structure. « L’Asie devant suivre ensuite et d’autres villes l’année prochaine, et ce, jusqu’en 2019 », selon Yvonne Piu.

Alors que Paris n’est pour l’instant pas retenu pour l’installation de la Box Birkenstock – « un partenariat avec Colette a été envisagé, mais malheureusement impossible à monter en face de la boutique » explique-t-on chez Birkenstock -, d’autres opportunités pourraient naître grâce au concept de Box, un partenariat avec le salon Pitti Uomo étant par exemple envisagé.

Si le principe de conteneurs n’est pas complètement nouveau – Londres dispose notamment dans le quartier de Shoreditch de son Box Park, un concept de « pop-up mall » réunissant une cinquantaine de marques de street food, déco et vêtements, San Francisco tient aussi dans le quartier de Hayes Valley plusieurs boutiques-conteneurs dont celle de la marque d’outerwear Aether -, le principe de Box mobile personnalisée par les plus grands concept stores du monde entier et destinée à voyager est une première.

Source : fr.fashionnetwork.com

(Auteur : 
L’offensive est globale. C’était probablement la collaboration la plus attendue de l’année . Et LVMH a donné les moyens à Louis Vuitton d’exploiter au mieux cette frénésie annoncée autour de la collection Louis Vuitton X Supreme. Ce week-end, la collection a été commercialisée via l’ouverture de pop-up stores dans de grandes villes du globe le 30 juin.

Louis Vuitton multiplie les pop-up pour sa collaboration avec Supreme

Fort logiquement, la collaboration événement a trouvé un lieu à Paris. Louis Vuitton s’est installé au 10 rue Boucher, dans le Ier arrondissement, pour présenter son Homme. La marque met en avant jusqu’au 27 juillet les pièces imaginées avec Supreme, mais aussi des pièces phare de la collection masculine automne-hiver 2017 imaginées par Kim Jones, son directeur artistique Homme.

Le groupe n’a pas pu ouvrir de pop-up à New York, mais la collaboration bénéficie d’installations dédiées dans sept autres villes clés. Les magasins éphémères ont ainsi ouvert à Pékin, Tokyo, Sydney, Londres, Miami,Séoul et Los Angeles.

Source : fr.fashionnetwork.com

(Author : Jana Pijak)
This Ray Ban popup shop is both compact and chic, spotlighting the luxury eyewear brand’s latest collection. Located in the heart of The Grove — one of LA’s most popular outdoor shopping districts — the temporary boutique is built to resemble an industrial shipping container and spans 200 square feet in size.

The Grove’s Ray Ban Popup Resembles a Revamped Shipping Container

While this Ray Ban popup boasts a metal-clad exterior that is showcased in a black shade, its interior features a bold red color scheme, reflective of its signature branding. Despite its portable size, this temporary retail space showcases Ray Ban’s covetable eyewear accessories on stacked display shelves that are wall hung, and even leaves room for a sculptural cash register and additional, free-standing units that are used for project merchandising and storage.

Source : trendhunter.com

 

(Author : retail design blog)
Benetton Group revealed the specially designed Pop Up Cubes at two various venues in 2016. First it appeared in Milan in the fashion district of Corso Como during the Fashion Week from September 21st to the 23rd, and later it appeared again in the Côte d’Azur for the annual MAPIC retail trade show.

Benetton Pop up cubes

While both events had the Pop Up Cubes, they were addressed differently thanks to the dynamicity of the setup possibilities in which the events themes can easily be modified to specific purposes.

In Milan, the Cubes realized of 2,5 m cubic overall dimensions each and fabricated via interchangeable metal elements finished in oven processed high gloss paint, housed an interactive video content where the public had the opportunity to express their emotions in three different settings.

Benetton Pop up cubes1

At Mapic, on the other hand, the Cubes were setup do address the B2B nature of the event and housed 8 large led walls on a 360 degree view point to showcase Corporate Video Statistics, the Clothes for Humans Video Brand Campaign, the Pop Up Experience in Milan, and a conceptual video on how the Benetton Pop Up Cube came about.

Benetton Pop up cubes2

The Benetton Pop Up Cube have proven great potentiality to bring awareness to the brand where in Milan there were 1000 registered video emotions recorded, 2000 people interacted, of an average age of 28 years.

Source : retaildesignblog.net

 

(Author : retail design world)
Puma has celebrated the launch of the Fenty by Rihanna SS17 range with a series of pop-ups across the UK and Europe, with design, production and installation handled by Formroom.

Puma pop-ups for Rihanna range

The pop-ups have been housed in stores including Selfridges, Offspring, JD Sports and Lifestyle Sports. The format has taken inspiration directly from the collection’s catwalk show, which creative director Rihanna describes as ‘Marie-Antoinette at the gym.’

Puma pop-ups for Rihanna range1

The pop-up seeks to bring a sense of high fashion and fun to the store environment.

Puma pop-ups for Rihanna range2

Two branches of JD Sports featured an oversized fan inspired by 18th century French culture.

Source : retaildesignworld.com

(Auteur : Alexandre Guillet)
Un cadre historique et prestigieux pour accueillir un best-seller ! Volvo France met en place une installation éphémère pleine de distinction comme prélude au lancement du XC60.

Volvo invite son XC60 aux jardins des Tuileries

Si Volvo a choisi de ne plus exposer sur tous les salons automobiles d’envergure, le Mondial en étant l’illustration qui a le plus d’écho pour nous dans la zone Europe, ses dirigeants ont toujours expliqué que cette décision s’inscrivait dans une logique d’arbitrage budgétaire et que les sommes économisées pouvaient être allouées à d’autres opérations, de nature plus exclusive de préférence, positionnement Premium oblige.

La direction de Volvo France l’a bien compris et, après la soirée Home dédiée au nouveau XC90 dans l’espace Electric, et la présentation statique des V90 et S90 et du XC90 dans son élitiste finition Excellence dans la cour du musée Maillol, c’est cette fois au tour du XC60 de bénéficier du cadre somptueux du jardin des Tuileries pour faire parler de lui entre sa présentation au… salon de Genève et les premières livraisons attendues en septembre.

Le choix du lieu, le carré des sangliers niché à l’entrée du jardin des Tuileries côté place de la Concorde, est judicieux à plus d’un titre. D’une part, il correspond parfaitement au positionnement Premium non ostentatoire de la marque. En effet, quand la beauté d’un lieu est frappée du sceau de l’histoire, l’écueil bling-bling est évité. D’autre part, la majesté du plus ancien jardin à la française permet une digression cohérente vers le design du XC60, les nouveaux codes de la marque s’appariant avantageusement avec la silhouette du XC60, plus gracile que celle du XC90. Enfin, qui dit jardin dit aussi respect de l’environnement et un XC60 hybride est d’ailleurs exposé. L’installation épurée à dominante blanche vient ponctuer cette partition sans déséquilibre.

Yves Pasquier-Desvignes, président de Volvo Cars France, se réjouit de cette opération qui se tiendra les week-ends des 22 et 23 avril, et du 29 avril au 1er mai, de 9h à 19h : “C’est d’ores et déjà un succès dans la mesure où nos distributeurs s’approprient le lieu, en plus des créneaux prévus pour les flottes.” Actena Automobiles, Elysée Automobiles, et les groupes Duffort, ABVV et Bidaud ont notamment programmé des événements pour leurs clients et prospects. Au chapitre commercial du pré lancement, Yves Pasquier-Desvignes est aussi très satisfait, le XC60 enregistrant en moyenne quelque cinquante commandes par semaine depuis le salon de Genève. De toutes les façons, il y a fort à parier que les équipes et les distributeurs de Volvo France seront surtout appelés à composer avec des approvisionnements limités et des délais de livraison allant en s’allongeant… “Des problèmes de riches…”, sourit Yves Pasquier-Desvignes, qui affirme par ailleurs que la convention du réseau qui s’est tenue au Louvre il y a quelques jours fut très stimulante, tous les voyants étant au vert chez la plupart des opérateurs.

Source : journalauto.com

(Auteur : Tanguy Merrien)
La marque de luxe du groupe Toyota ouvre un point de vente interactif en plein milieu de l’aéroport de la capitale espagnole.

Lexus s'envole à Madrid

C’est à Barajas, l’aéroport de Madrid, en Espagne, que Lexus a ouvert ces derniers jours son concept “Espace by Lexus” au sein duquel les voyageurs en transit pourront faire connaissance avec la marque de luxe du groupe Toyota sans forcément conduire de véhicules.

La marque explique que cet espace dédié n’est ni un concessionnaire ni un espace de vente, mais un “endroit privilégié au sein duquel les voyageurs pourront échanger avec le savoir-faire de la marque“. En outre, cet espace mettre en avant les styles de vie liés au luxe, à la mode, à la culture, la musique et la technologie.   Le concept en question s’inspire du premier espace créé à Tokyo en 2013 et est installé en plein cœur du Terminal 4 de l’aéroport de Barajas.

Source : journalauto.com

(Author : FashionNetwork)
Sneaker label Onitsuka Tiger has touched down in the US, opening a new pop up gallery on 92 Mercer Street in New York City.

Onitsuka Tiger opens US pop up in New York City

The 1,290-square-foot retail location is a combination of a footwear boutique and an exhibition space. In store, customers will find Onitsuka Tiger footwear and apparel, including the Andrea Pompilio collaboration capsule that launched in spring 2013, as well as archive posters and replica performance shoes, and collaborative art by Japanese muralist and painter Enirico Isamu Oyama.

Tiger also debuted at the pop up its Nippon Made Collection for the first time in the US. The Nippon Made Collection, which retails for $300, is comprised of leather made, hand stitched and dyed sneakers that are one of a kind time.

The Asics-owned brand is not just selling sneakers—it has a story to tell. Kihachiro Onitsuka launched the Japan-based brand in 1949 with the first Asics shoe. By 1955, the brand was sold at as many as 500 stores in Japan, and less than a decade later, it entered the US market through future Nike co-founder and Chairman Phil Knight.

In 1977, the sneaker brand merged with GTO and Jelenk to form Asics, which stands for “Anima Sana in Corpore Sano” or “A Healthy Soul in a Healthy Body.” The archive memorabilia at the pop up takes customers through the brand’s journey from its humble beginning to its immense popularity around the time of its merger and to its place as one of the more popular global sneaker brands. The Onitsuka Tiger pop up will remain in New York City through 2017 and is slated to close in December.

Source : us.fashionnetwork.com