Activation Commerciale

(Auteur : Aurore Hennion)
Nike, le géant mondial des vêtements de sport, a lancé sa nouvelle application, ‘Nike’ dans six pays.

Nike lance une nouvelle application dans six pays européens

Maintenant disponible pour les utilisateurs iOS et Android au Royaume-Uni, en France, en Espagne, en Italie, aux Pays-Bas et en Allemagne, la nouvelle application de Nike fournit un contenu exclusif aux membres « Nike Plus », le service d’adhésion gratuit de la marque.

Avec un modèle de feed, l’application est personnalisée selon les intérêts des membres. Les utilisateurs sont invités à choisir des sujets, comme des sports spécifiques, des styles de vie, des villes, et des produits à suivre sur l’application.

Grâce à l’application, les membres peuvent aller à Londres pour peut-être vivre une expérience incroyable le jour d’un match de football, ou à Paris pour profiter des conseils des stylistes qui font la mode aujourd’hui. Un coureur à Berlin pourra avoir la chance de réserver en avance une nouveauté produit, alors qu’à Amsterdam un passionné de football pourra se voir offrir une personnalisation de sa paire.

Des contenus training crées avec les plus grands athlètes en Europe seront également disponibles ainsi que des sorties de produits exclusives, la livraison gratuite et des offres.

Source : fashionunited.fr

(Auteur : Grégoire Huvelin)
Nike va lancer une application en réalité augmentée pour vendre les Nike SB Dunk High Pro « Momofuku » en édition limitée.

Comment Nike utilise la ville et la réalité augmentée pour vendre ses articles en édition limitée

L’un des précurseurs en la matière. Nike est l’une des premières entreprises spécialisées dans les vêtements sportifs à réellement s’approprier la réalité augmentée pour vendre un produit. Et comment. L’entreprise américaine va publier une application AR baptisée SNKRS, avec laquelle les utilisateurs auront peut-être l’opportunité de s’acquérir les Nike SB Dunk High Pro « Momofuku », créés en collaboration avec le chef David Chang, propriétaire de la chaîne de restaurants Momofuku, rapporte VRFocus.

Un partenariat réfléchi qui jouera un rôle important dans le processus d’achat. Les fans de la marque à la virgule devront en effet scanner la copie d’un menu Momofuku, située dans l’East Village, un quartier de Manhattan (New-York), pour voir apparaître en réalité augmentée le fameux article disponible en édition limitée. Libre à eux d’acheter, ou pas, les Nike SB Dunk High Pro « Momofuku ». Des affiches SNKRS inspirées des menus de David Chang seront également disséminées dans la ville.

Nike : le choix d’une stratégie marketing en réalité augmentée
Cette stratégie marketing en fait penser à une autre : Snapchat. Le réseau social au fantôme blanc avait cultivé le sentiment de rareté au lancement de ses lunettes connectées Spectacles. La société californienne avait en effet commercialisé son produit à travers des distributeurs mobiles dont le nouvel emplacement était annoncé chaque jour sur le site officiel. Conséquences : les plus téméraires se lançaient littéralement dans une chasse aux Spectacles pour tenter de se les procurer.

Nike reprend globalement ce concept. En plus de lancer une édition limitée, la compagnie US utilise la technologie de réalité augmentée sur mobile pour rendre les recherches plus ludiques. Et surtout, Nike participe à l’adoption de la réalité augmentée en démocratisant son utilisation. Le groupe pourrait d’ailleurs élargir ce système de ventes à d’autres articles, et conclure de nouveaux partenariats avec d’autres entreprises. Les villes seraient alors investies autrement avec l’apparition massive de QR-code à numériser avec nos appareils mobiles.

Source : goglasses.fr

(Author : Gayathree Ganesan)
The company said it would launch a pilot program with Amazon to sell a limited product assortment on its website, confirming earlier reports.

Nike to Launch Pilot Programme with Amazon

Nike Inc , the world’s largest footwear maker, said on Thursday it would launch a pilot program with Amazon.com Inc to sell a limited product assortment on its website. Shares of the Dow component, which also reported quarterly profit and sales that topped estimates, were up 8.2 percent at $57.54 in trading after the bell.

Nike‘s comments confirmed an earlier report, which said the footwear maker was seeking to directly sell its products on Amazon, rather than through third-party and unlicensed dealers.

“We’re looking for ways to improve the Nike consumer experience on Amazon by elevating the way the brand is presented and increasing the quality of product storytelling,” Nike Chief Executive Mark Parker said on a post-earnings call.

Nike‘s revenue could increase by $300 million to $500 million in the United States, or 1 percent in global sales, if the pilot turns into a more meaningful partnership, Goldman Sachs analyst Lindsay Drucker Mann said in a client note.

Beaverton, Oregon-based Nike, which saw greater demand for its core brands including Jordan, and in sportswear and running categories, said its selling, general and administrative expenses fell 4 percent to $2.7 billion in the fourth quarter ended May 31.

In the face of intense competition in North America, Nike has been focusing on its new and core brands such as ZoomX, Air VaporMax and Nike React. The company earlier in June said it would cut 2 percent of its global workforce and trim a quarter of its shoe styles as it looks to become nimbler. While Nike‘s North America sales were flat, sales in Western Europe, its second-biggest market, were up 4 percent in the fourth quarter. Sales in Greater China jumped 11 percent, the company said.

In China, Nike has revamped stores and increased online efforts with Alibaba Group Holding Ltd’s Tmall in a bid to reinvigorate demand in the world’s No. 2 economy. Revenue rose 5.3 percent to $8.68 billion, beating analysts’ average estimate of $8.63 billion, according to Thomson Reuters I/B/E/S. Excluding certain items Nike earned 60 cents per share, well ahead of analysts’ average estimate of 50 cents.*

Source : businessoffashion.com

(Autore: Pambianconews)
Nike batte le attese nel quarto trimestre e annuncia una partnership con Amazon e Instagram.

nike-1

Il colosso dello sportswear ha archiviato gli ultimi tre mesi dell’esercizio 2016-17 con ricavi per 8,68 miliardi di dollari (circa 7,6 miliardi di euro), in aumento del 5% rispetto agli 8,24 miliardi del corrispondente periodo dell’esercizio precedente. A cambi costanti, il giro d’affari segna un +7 per cento. Nel trimestre, l’utile netto è cresciuto del 19% a quota 1,01 miliardi di dollari, mentre l’utile per azione è passato da 0,49 dollari a 0,6 dollari. Le attese di Wall Street indicavano un utile per azione di 0,5 dollari e un fatturato di 8,63 miliardi.

Positivo anche l’andamento dell’intero anno, quando i profitti del colosso dello swoosh hanno messo a segno un +13% a 4,2 miliardi di dollari, a fronte di ricavi per 34,4 miliardi di dollari, a +6% (+8% a cambi costanti). A livello dei singoli brand, nei dodici mesi, Nike ha registrato una crescita dell’8% a 32,2 miliardi, mentre Converse ha toccato quota 2 miliardi, in progressione del 6 per cento. “Nike continua a creare vittorie di breve termine nel contesto dinamico odierno e a gettare fondamenta durature per la crescita futura”, ha commentato Mark Parker, chairman, presidente e CEO del gruppo di Beaverton.

Nella conference call riservata agli analisti, Nike ha ufficializzato l’avvio di una partnership con Amazon, ventilata negli scorsi giorni dalla stampa internazionale, grazie alla quale alcuni prodotti Nike verranno venduti direttamente sul sito di e-commerce, a svantaggio rivenditori terzi dell’azienda. “L’obiettivo – ha dichiarato Parker – è quello di migliorare l’esperienza dei clienti Nike su Amazon, migliorando il modo in cui il brand viene presentato e migliorando la qualità dello storytelling. Siamo agli inizi di questa collaborazione e aspettiamo di valutare i risultati dei primi test”. Contestualmente, il brand Nike ha annunciato l’avvio di una collaborazione con Instagram che, spiega il Financial Times, permetterà ai clienti di comprare prodotti Nike tramite l’applicazione di condivisione di immagini. “Stiamo creando nuovi  modi per interagire coi consumatori e rendere l’intero ecosistema Nike+ alla loro portata”, ha dichiarato il brand president di Nike, Trevor Edwards.

In attesa della diffusione dei risultati, avvenuta a Borsa chiusa, titolo di Nike ha chiuso la seduta di ieri in flessione dello 0,36% (poco sopra i 53 dollari) al Nyse, per poi guadagnare il 2% del dopo mercato. Nel pre-market odierno il titolo segna un +6,36% a 56,55 dollari.

Fonte: pambianconews.com

(Auteur : Clément)
Située à Manille, la capitale des Philippines, cette installation digitale signée Nike permet aux runners de se mesurer à… eux-mêmes !

Nike vous propose de courir contre votre propre avatar dans son « Unlimited Stadium »

Nike vous pousse à repousser vos limites
C’est une sacré opération événementielle que propose Nike ! Pour accompagner le lancement de sa dernière chaussure de running Lunar Epic, la marque de sport américaine s’est associée à BBH Singapour afin de lancer une piste de running digitale : l’Unlimited Stadium. Cette piste de 200m reprend d’ailleurs la forme de la chaussure et est équipée de nombreux dispositifs digitaux afin de permettre aux runners de courir contre un avatar créé par leur propre performance.

Ils doivent tout d’abord chausser des Lunar Epic sur lesquels sont accrochées des capteurs RFID qui vont pouvoir collecter les données de course. Après un premier tour permettant de créer l’avatar, les coureurs voient ensuite leur propre silhouette courir sur les écrans LED autour de la piste et vont ainsi tenter de battre leur temps du tour précédent. Pour faire un parallèle avec les jeux vidéo, c’est exactement le même procédé lorsque vous lancez Gran Turismo (ou tout autre jeu de course automobile) et que vous faites une course contre-la-montre avec mode fantôme activé. Nike reste ainsi fidèle à son positionnement historique : le dépassement de soi. Si vous êtes bien trop forts pour vous-mêmes, vous pourrez toujours affronter les différents avatars déjà créés et basés sur les performances des athlètes sponsorisés par la marque.

Un vrai terrain d’entraînement
Les coachs ont aussi la possibilité de choisir pour leur(s) poulain(s) huit types d’entraînements pré-programmés par Nike et ainsi mettre en place différentes séances. Si la piste, comme nous l’avons dit plus haut, prend la forme d’une empreinte de pied, ce n’est pas uniquement pour la communication : cette forme permet aussi d’apprendre à se réguler correctement afin de trouver son rythme de course. Et pour les plus courageux, une montée a été créée pour rendre la tâche plus ardue ! Cette opération de communication événementielle a été récompensée aux Cannes Lions 2017 ainsi qu’aux Webby Awards.

Source : presse-citron.net

(Autore: Anna Bertolini)
Digital & Physical.
Questo spazio prende vita nel cuore di New York, precisamente nel quartiere Soho. Si tratta di un luogo dove servizi e prodotti si mixano per un’experience personalizzata.

NIKE SOHO 2

Cinque piani spalmati su circa 6.000 mq nei quali il retailer di sportswear crea una soluzione di continuità tra la piattaforma online e fisica. Nella foto, una preview della collezione 12 Soles Collection in mostra nello store alla stregua di opere d’arte.

Provare in primis.
Molti gli spazi dove poter testare i prodotti. Al 5° piano, per esempio, è stato installato il Basketball Trial Zone, 1/2 campo da basket per provare le scarpe e fare esercitazioni personalizzate. Lo spazio è circondato da schermi per un’immersione di immagini e suoni.

Come a Central Park.
Al primo piano per le donne e al terzo per gli uomini, l’area Running Trial Zone permette ai visitatori di testare le scarpe su un tapis roulant di fronte a uno schermo in movimento proprio dentro Central Park.

Fonte: gdoweek.it

(Auteur : OG avec Reuters)
La chaîne de grands magasins américaine J.C. Penney a annoncé qu’elle allait ouvrir des espaces Nike dans plus de 600 de ses enseignes afin de répondre à la forte demande pour l’activewear et les chaussures de sport.

Nike installe des corners dans le réseau J.C. Penney

Ces espaces, d’une surface de 45 mètres carrés, seront installés au sein de la section homme et se distingueront par des éléments forts comme le célèbre Swoosh, autrement dit le logo en forme de virgule de l’équipementier, ainsi que des représentations d’athlètes.

Les shop-in-shops proposeront une gamme étendue de vêtements performance et “athleisure” ainsi que des accessoires comme des cordes à sauter, des gants d’entraînement, des chaussettes et des bandeaux de transpiration. Une centaine de magasins bénéficiera également d’une offre chaussures, avec une cinquantaine de modèles Nike présentés, tandis que le site marchand de J.C Penney accueillera une offre étendue de produits de la griffe à la virgule.

En accordant aux marques leur propre espace au sein de ses magasins, J.C Penney espère répéter le succès rencontré avec Sephora, l’enseigne de beauté de LVMH, dont les shop-in-shops ont dopé la fréquentation en boutique, selon l’enseigne américaine.

Si J.C. Penney, à la tête de plus d’un millier de magasins aux Etats-Unis et à Porto Rico, a publié des ventes comparables en recul pendant la période de fin d’année (c’est à dire en novembre et décembre 2016), notamment en raison de la forte concurrence des commerçants en ligne, les espaces Sephora ont par contre réalisé une très bonne performance.

Source : fr.fashionnetwork.com

(Auteur : Mélanie Roosen)
Au sein du magasin des Champs-Elysées, deux bornes permettent grâce au video-mapping de customiser vos baskets.

Personnalisez vos Nike en réalité augmentée

Le dispositif, pensé par SmartPixels, permet aux clients de placer le modèle de leur choix directement sur la borne, puis de le personnaliser selon leurs goûts, en réalité augmentée. Déclinaison IRL du logiciel NIKEiD, le dispositif est en test pour une période de 6 mois à Paris.

A l’origine, le projet devait permettre aux fabricants de baskets de prototyper plus facilement leurs modèles avant de les créer. Installé en magasin, il permet non seulement de réinventer l’expérience shopping, mais aussi de collecter des data via les interactions des clients : la marque pourra déterminer les modèles et les combinaisons les plus populaires et optimiser ses stocks en fonction.

Source : ladn.eu

(Auteur : Stéphane Keulian)
Nike a ouvert il y a quelques semaines la première boutique européenne de sa griffe JORDAN dans le quartier de la Bastille à Paris. La marque occupe une surface de 300 m2 sur deux niveaux, qui abritait jusqu’alors un magasin de meubles.

jordan-sattaque-au-marche-europeen

Cette ouverture signe l’ambition de Nike pour cette marque créée il y a une trentaine d’années, en l’honneur de la première superstar mondiale du basket moderne, dont l’image et l’attractivité ne s’est pas démentie bien des années après la fin de sa carrière. Jordan vise en effet 4 milliards de dollars de chiffre d’affaires en 2020 contre 2,5 milliards aujourd’hui.

Quelques éléments clés à retenir à propos du concept :

le magasin est opéré par des équipes Footlocker,

Le premier niveau est dédié à l’espace “performance” où la marque dévoile son offre textile et chaussure pour les fans de basket qui pratiquent régulièrement ce sport,

Le second niveau expose les lignes “lifestyle” avec notamment une sélection de Jordan Retro blanche et or inédite, présentée avec soin dans un display spécifique,

Le “Jordan Flight Lab” est un espace immersif qui permet de tester les chaussures de la marque dans un environnement de playgrounds urbains particulièrement bien exécuté. La salle est équipée de capteurs qui enregistrent les différents mouvements du joueur sur des types d’actions données.

jordan-sattaque-au-marche-europeen1

Jordan propose un espace de personnalisation (un savoir faire historique de Nike avec son service NikeiD) où un technicien vous prend en charge pour réaliser une customisation personnelle sur certains modèles de chaussures ou sur des T-Shirts.

 

En synthèse, pas de révolution retail dans ce magasin mais une mise en scène très réussie visuellement de l’ADN de la marque, à la fois créative et performante. On retrouve les services de personnalisation ou de tests immersifs qui sont des “must have” aujourd’hui dans les flagships dédiés au sport ainsi que des équipes de vente très pointues sur leur sujet. Après quelques années de tâtonnement en matière de retail, Nike s’impose aujourd’hui comme un retailer de haut niveau. La capacité de l’équipementier à développer des centaines de modèles chaque année, alliée à son talent en matière de création de lieux d’expérience, en font une machine impressionnante d’efficacité.

Source : stephanekeulian.com

(Author : kate Dingwall)
Nike’s innovative line NikeLab has opened up a new stateside location on Michigan Avenue inChicago. This marks the eighth NikeLab store in the world.

nikelab-opens-in-chicago

To celebrate the opening, NikeLab will be dropping a much-anticipated holiday collection of technical outerwear and performance footwear from NikeLab’s ACG division. The cold-weather collection is designed in partnership with ACRONYM co-founder Errolson Hugh.

The interior of new retail location is designed to reflect the values of the ACG collection. Playing off the idea of “the windy city”, the store features hanging strap display racks, reflective of the straps used in the outerwear pieces of ACG’s new collection. The unstructured, utilitarian store design is finished off with custom wood furnishings and an open ceiling that features futuristic fluorescent rod lighting.

The Chicago outpost’s opening comes in the same week as the opening NikeLab’s seventh location in Tokyo, Japan. For the opening, NikeLab will also stock an exclusive collaboration with Stone Island, along with new versions of the Air Force 1 and the Flyknit sneakers. The new NikeLab store takes up the top floor of the current five-floor Nike Chicago Flagship at 669 N Michigan Ave.

 Source : us.fashionnetwork.com