Activation Commerciale

(Auteur : Florent Vairet)
La chaîne de fast-foods récolte les fruits d’une stratégie marketing repensée et de trois années de transformation numérique.

Comment le roi du hamburger s'est digitalisé

Avec 1,8 million de repas servis par jour en France, McDonald’s avait réussi à s’imposer dans le pays de la gastronomie et à en faire son deuxième marché, derrière les Etats-Unis, sans… presque rien connaître de ses clients. Un tour de force que salue Nawfal Trabelsi, le PDG de la filiale française, qui va à présent plus loin en lançant le plus important programme de fidélité du secteur de la restauration dans l’Hexagone. Un projet qui s’inscrit dans la continuité d’un plan de transformation numérique lancé en 2014. Et qui poursuit un double objectif : recueillir enfin des informations client et redynamiser les ventes.

 A rebrousse-poil de la standardisation qui a fait sa réussite, l’enseigne fait le choix de personnaliser l’offre proposée aux clients. Les commandes ne se préparent plus à la chaîne, mais à la demande et en temps réel. Ce changement d’organisation influence les habitudes des clients, qui peuvent désormais commander, depuis une borne tactile, un hamburger à leur goût. La géolocalisation facilite le service en salle, et l’enseigne teste la livraison à domicile, en collaboration avec Deliveroo et Uber.

Trois ans après le lancement du plan, un tiers des restaurants de la chaîne ont achevé leur transformation numérique. Le réaménagement des 1.400 restaurants a nécessité un investissement de 200 millions d’euros. Le modèle de la chaîne de fast-foods a changé en profondeur, et la satisfaction client a gagné 15 points. Devenu au fil du temps le laboratoire des expérimentations de la marque internationale, McDonald’s France pourrait bien faire des émules à l’étranger dans les prochaines années.

Source : business.lesechos.fr

(Autore: Chiara Bertoletti)
Da oggi McDonald’s arriva ufficialmente nelle case italiane con McDelivery, il nuovo servizio di consegna lanciato dalla catena di fast food con una campagna di comunicazione firmata Leo Burnett. Per la promozione della nova opzione tre pensiline dell’Atm di Milano sono state brandizzate e trasformate in “menù digitali” con schermo touch.

8940946

I consumatori hanno così potuto ordinare il loro menù alla fermata del tram e riceverlo direttamente sul luogo durante l’attesa, con consegna entro 5 minuti dal punto di vendita più vicino. Sviluppata per la comunicazione di McDelivery, che per ora è attivo solo in alcune città italiane, anche una campagna digital e un piano editoriale su Facebook ed Instagram.

L’intero servizio funziona attraverso smartphone con l’app (o sito) di Glovo, che è anche responsabile delle consegne.

Fonte:mark-up.it

(Auteur : Louis Clément 2)
L’objectif annoncé est de passer de 2500 établissements à 4500 d’ici à cinq ans et, par la même occasion, de réaliser un chiffre d’affaires avec une croissance annuelle « à deux chiffres ».

McDonald's retrouve l'appétit en Chine

Le géant de la restauration rapide américain révise ses ambitions en Chine. Il a l’intention d’y ouvrir 2000 restaurants d’ici à 2022 (contre 1500 dans ses prévisions de début d’année). Il compte quasiment doubler son offre dans l’empire du Milieu, où son développement repose désormais uniquement sur des établissements franchisés.

Fin juillet, McDonald’s avait annoncé un bond spectaculaire de ses bénéfices trimestriels. Conséquence: le groupe de fast-food américain avait nettement revu à la hausse ses ambitions de développement sur le marché chinois. L’objectif annoncé est de passer de 2500 établissements à 4500 d’ici à cinq ans et, par la même occasion, de réaliser un chiffre d’affaires avec une croissance annuelle «à deux chiffres».

Parallèlement à ce nouvel objectif, McDonald’s a confirmé mardi la finalisation de son partenariat avec le conglomérat chinois Citic et le fonds d’investissement américain Carlyle. Ces deux derniers avaient accepté en janvier de débourser jusqu’à 2 milliards d’euros pour une participation de 80 % dans la société qui gérera la franchise McDonald’s en Chine continentale et à Hongkong. En se séparant des restaurants qu’il possédait encore en propre et en les franchisant, McDonald’s devrait réduire ses coûts opérationnels sur le marché chinois.

Le paysage se complique néanmoins pour McDonald’s en Chine continentale, où il est présent depuis 1990. Des concurrents asiatiques, comme Dicos ou Kungfu, ont prospéré, et la concurrence avec d’autres marques américaines s’intensifie, avec l’ajout au menu de spécialités locales et de plats jugés plus sains. Il est vrai que les uns et les autres ont pu profiter du scandale sanitaire qui a touché McDo en 2014.

Source : lefigaro.fr

(Autore: Giuseppe Tempestini)
McDelivery Collection: il nuovo esperimento ‘fashion’ della catena statunitense per il lancio del servizio di consegna a domicilio.

mcdonalds-lancia-una-linea-di-vestiti-3-563x750

McDonald’s presenta una linea di abbigliamento per celebrare il lancio del servizio di consegna a domicilio con UberEats. La McDelivery Collection comprende accessori, cuscini, felpe, ciabatte e una tovaglia da picnic su cui sono raffigurati diversi prodotti culinari della nota catena di hamburger.

La special capsule collection di McDonald’s

La promozione non sarà disponibile ovunque, i capi d’abbigliamento saranno consegnati esclusivamente oggi, durante il Global McDelivery Day, in città e Paesi selezionati, come Usa, Canada, Francia, Olanda, Hong Kong e Regno Unito. Sul sito ufficiale è possibile verificare le varie località.

Gli utenti che ordineranno a domicilio tramite l’app di UberEats, avranno la possibilità di mettere le mani su uno dei prodotti gratuiti e limited edition.

La contaminazione tra food e moda

La McDelivery Collection non è il primo esperimento moda della catena di fast food americana. Già nel 2015 McDonald’s aveva creato una linea ispirata al Big Mac con Colette.

Il connubio tra cibo e moda sta interessando soprattutto i grandi player della ristorazione che, attraverso il lancio di speciali collezioni di abbigliamento, stanno rendendo le loro strategie di marketing sempre più ‘fashion’.

“In McDonald’s, continuiamo a migliorare per i nostri clienti con nuove ricette, un aspetto più fresco e ora nuovi livelli di convenienza attraverso McDelivery con UberEATS” ha affermato il portavoce di McDonald’s Lauren Altmin.

“Per festeggiare, abbiamo creato la McDelivery Collection, una linea divertente di oggetti pensati per le persone che vivono l’esperienza di consegna, sia per chi vuole un Big Mac mentre è sul divano, sia per chi vuole condividere delle patatine con gli amici nel parco”.

Al momento l’azienda non ha intenzione di mettere in vendita i capi della collezione. Con questa mossa McDonald’s si allinea ad altri colossi, come KFC e Pizza Hut, che di recente si sono cimentati e hanno investito nella creazione di collezioni fashion ispirate ai loro prodotti.

Fonte: ninjamarketing.it

(Author : Laura McQuarrie)
There are countless fast food drive-thru stations that can be visited around the world, but this one created by McDonald’s in Sao Paulo, Brazil, sets itself up right on the road alongside drivers.

McDonald's Dia Drive is a Roving Drive-Thruck on Wheels

The “Drive-Thruck” is like a hybrid between a food truck and a traditional drive-thru station, making it possible to bring the food-ordering experience right to drivers, rather than requiring them to travel. People in cars who pulled up alongside the unique McDonald’s station were handed orders of fries, ice cream cones and soft drinks in the same way that they would ordinarily receive food and drink items from a drive-thru window.

The Dia Drive stunt was devised with the help of Brazilian agency DPZ&T to remind people just how easy it is to find a McDonald’s drive-thru window virtually anywhere throughout the country.

Source : trendhunter.com

(Autore: rds.it)
Non se ne sentiva effettivamente il bisogno, ma alla fine McDonald’s ha deciso di produrla.

frork-hed-2017

Se può fare a meno senza problemi, ma, a quanto sembra, la “forchetta-di-patatine-fritte” risolve un problema fastidioso.

Si chiama “Frork” ed è una forchetta composta da silicone e patatine fritte creata appositamente dal colosso dei Fast Food.

Se vi chiedete a che cosa serve è semplice: raccoglie la salsa che cade dal panino quando lo si morde, senza sporcarsi le mani!

Fonte: rds.it

(Auteur : L’ADN)
Plus besoin de bouger de son canapé pour manger McDo : la chaîne va bientôt lancer son service de livraison en France.

McDonald’s teste son service livraison en France

C’est The Independent qui révèle l’affaire : la chaîne américaine de fast-food, après avoir testé en début d’année le service livraison dans quelques centaines de restaurant en Floride, s’apprête à faire de même en Europe. McDonald’s commencera par livrer le Royaume-Uni, avant d’arriver en Allemagne et en France. Bonne ou mauvaise idée ? Difficile à dire : les frites molles supplanteront-elles les pizzas tièdes? Et quel sera le prix bonus pour la livraison ?

Baptisé McDelivery, ce service est déjà effectif dans plusieurs pays, comme la Chine, Singapour, ou la Corée du Sud.

Source : ladn.eu

(Autore:Matteo Acitelli)
La nota catena di fast food McDonald’s ha da pochi giorni introdotto sull’applicazione di messaggistica Snapchat uno speciale filtro per consentire agli utenti di inviare la propria candidatura per lavorare in uno dei punti vendita australiani.

mcdonalds-snapchat-filtro

A diffondere la notizia la redazione del portale News.com.au che ha diffuso una serie di immagini che mostrano in azione il nuovo filtro Snapchat studiato dal team di McDonald’s Australia per consentire agli utenti di inviare la propria candidatura.

Addio ai vecchi colloqui di lavoro, dunque, il futuro sembra passare per le applicazioni in stile Snapchat che già a partire da questa settimana consentirà a tutti coloro che hanno intenzione di lavorare da McDonald’s la possibilità di inviare un mini-video da massimo 10 secondi per presentare domanda di lavoro in uno dei fast food che la celebre catena ha in Australia. Il filtro di McDonald’s su Snapchat consente ai fruitori dell’app di indossare i panni di un dipendente dell’azienda e registrare un filmato in cui spiegare i motivi per i quali si desidera lavorare in uno dei punti vendita della catena.

Intervistato dalla redazione del giornale australiano News.com.au, il COO di McDonald’s Australia Shaun Ruming ha sottolineato che la candidatura tramite Snapchat non sostituirà l’invio dei curriculum tramite il form disponibile suo sito ufficiale della compagnia, lo stesso filtro di Snapchat offre la possibilità di collegarsi alla sezione “Lavora con noi” del sito web di McDonald’s per compilare il modulo di domanda tradizionale: “Certamente la candidatura tramite Snapchat non andrà a sostituire il classico colloquio faccia a faccia, tuttavia negli ultimi mesi ho imparato molto da mia figlia di 14 anni che utilizza molto questa piattaforma. I giovani sono su Snapchat e visto che noi siamo il più grande datore di lavoro per giovani nel paese, abbiamo pensato di offrire la possibilità di inviare la domanda di lavoro, o comunque iniziare questo processo, tramite Snapchat“.

Fonte:tech.fanpage.it

(Auteurs : Kana Goto, Kazuma Tanaka)
Le smartphone a transformé les habitudes de consommation à travers l’Asie. Fini le parcours d’achat linéaire. Il est désormais fragmenté et complexe.

McDonald’s Japon, la data contextuelle au service du message publicitaire

Au Japon, 61% des mobinautes déclarent avoir acheté une marque ou un produit, qu’ils n’auraient pas considéré(e) s’ils n’avaient pas reçu une information ou un message pertinent sur smartphone. Retour d’expérience de McDonald’s Japon autour de la publicité contextualisée.

Les consommateurs ont revu à la hausse leurs attentes en termes de pertinence et d’immédiateté. Un défi pour les marketeurs, car les critères d’âge et de sexe ne suffisent plus. Aujourd’hui, il est plus important de connaître ce que les consommateurs veulent à l’instant T que de savoir « qui » ils sont. Tout est une question de contexte.

Définir la pertinence est loin d’être simple, mais un premier pas en ce sens consiste à prendre en compte l’heure de la journée, la localisation et la météo. Prenons un besoin aussi essentiel que la soif : un jour de canicule, les personnes en mobilité en plein coeur de Tokyo auront envie d’une boisson différente des personnes allongées sur une plage.

Si les marques ont conscience du besoin, l’équipe de Google Japon observe qu’elles peinent encore à répondre aux attentes des consommateurs avec des messages pertinents. D’où l’idée d’adapter les créations en temps réel à partir de la data Google et des datas third-party.

Qu’est-ce que la création programmatique en temps réel ?
La création programmatique en temps réel est un mécanisme selon lequel la data liée aux facteurs externes et en constante évolution (e.g. la météo) est collectée sur Google Cloud. Elle est retranscrite en temps réel dans le message créatif, via les serveurs DoubleClick, en s’adaptant à l’environnement du consommateur.

Les datas externes directement reliées aux solutions Google
Le but d’un tel mécanisme ? Permettre aux annonceurs de délivrer le bon message à la bonne personne, au bon moment. En utilisant les datas stockées dans le Cloud, les marques parviennent à résoudre des problèmes, qui ne peuvent être résolus en important la data third-party dans DoubleClick. Et, comme les APIs fournissent des datas indexées en fonction de la météo et de la température, il est désormais possible d’utiliser des données telles que la météo, l’indice UV, les résultats sportifs ou encore l’indice de pollution pour déclencher des éléments créatifs en temps réel.Du recueil de datas externes à la diffusion de messages publicitaires contextualisés : cette technologie est une solution tout-en-un pour les annonceurs !

McDonald’s Japon adapte ses messages publicitaires aux conditions météo
Après avoir observé une baisse des ventes, McDonald’s se rapproche de Google. Première étape : corréler les ventes de ses restaurants aux données météo et analyser en temps réel quand et où ses produits se vendent bien et quels produits se vendent le mieux selon les conditions météo.

McDonald’s Japon regroupe ensuite la data dans DoubleClick pour toucher les mobinautes en fonction des données démographiques et de localisation. Une approche qui permet de générer automatiquement des notifications contextualisées selon la localisation, le sexe, l’heure de la journée et la météo. À titre d’exemple, McDonald’s Japon envoie des notifications pour du café glacé certains jours d’été et pour de nouveaux hamburgers certaines soirs de pluies. Conclusion : plus de 25 000 notifications sont déployées, l’usage des promotions augmente de 25% et le CTR est multiplié par 3.

Outre les bannières publicitaires, McDonald’s Japon envoie aux utilisateurs des offres promotionnelles sur certains produits. Un bon moyen d’inciter les consommateurs à aller dans les restaurants de l’enseigne. Résultat : la campagne enregistre un pic de 150% de l’utilisation des promos par rapport à une période normale.

La création programmatique en temps réel utilise la technologie pour ouvrir les vannes de la créativité. Les marques peuvent ainsi offrir aux consommateurs une expérience plus contextualisée et personnalisée.

Source : thinkwithgoogle.com

Author : Jeromy Lloyd)
A new campaign profiles individual crew members who credit the QSR with helping them grow.

McDonald’s turns the spotlight on young staff

In advance of its national hiring day push, McDonald’s Canada has launched a national, bilingual campaign that profiles its young staff members. The work again uses the tagline “We Believe In Canadian Youth,” which first appeared on McDonald’s TV work in 2015.

The QSR’s agency of record, Cossette, developed a series of video profiles of McDonald’s team members between the ages of 15 and 24. Each one introduces its subject outside the restaurant – in their bedrooms or at the gym – to illustrate their personality and ambitions. Each subject narrates their video, which eventually reveals their job at McDonald’s.

FootageSnapchat_GeoFilter youth V6 is also collected in a 30-second TV spot cthat anchors the campaign on traditional media. The TV spot uses on-screen text such as “Youth are engaged” and “Youth are the future” to promote its message.

The campaign also stretches to social media, specifically Twitter, Instagram, Facebook and Snapchat, the last of which will receive a branded filter;

Source : strategyonline.ca