Activation Commerciale

(Auhor :  retail design blog)
Nothing is taking off faster than urban farming at the moment: on your balcony or any unused piece of ground you can get your hands on. Any restaurant worth its stars is also cultivating its own kitchen garden nowadays. And with good reason.

albert-heijn-xl-help-yourself-herb-garden

Fresh herbs, just off the plot, definitely provide the best flavors. It’s not incredibly difficult to grow your own herbs. But not everyone has the time, space or minimum of green fingers required for successful gardening. So: What if the supermarket does the gardening for you?

Albert Heijn is the first supermarket in the Netherlands with instore farming. The flavor of fresh herbs straight out of the soil, combined with the easy access offered by supermarkets, could be every easygoing foodie’s dream. The biggest supermarket chain in the Netherlands, Albert Heijn, is taking on this experiment with the ingeniously made Help-yourself Herb Garden, designed by studiomfd.

albert-heijn-xl-help-yourself-herb-garden1

In this herb garden you as a shopper get to harvest the herbs yourself in a mini-greenhouse where the herbs are brought when they’ve reached the final stage of the growing process. Customers can pick the herbs themselves, picking exactly what they need. You can pick two big handfuls of mint to make tea for your friends who are coming to visit, or three sprigs of rosemary, if that’s all you want. And of course there’s an unobtrusive little water tap, where you can wash the soil off your hands after harvest.

Source : retaildesignblog.net

(Auteur : Aurore Hennion)
La chaîne Hema ouvre son cinquantième magasin en France. En plus de l’ouverture, Hema a célébré son 90ème anniversaire. Une radio spéciale en direct a couvert l’événement, à partir du nouveau magasin, avec des invités comme le PDG d’Hema Tjeerd Jegen, le gestionnaire Saskia Touw et l’ambassadeur néerlandais Ed Kronenburg.

hema-ouvre-son-50eme-magasin-en-franceLe magasin de 420 mètre carré est situé dans le centre commercial de l’Aubette, dans le centre de Strasbourg. Dans les années à venir, Hema prévoit d’accélérer son expansion internationale avec un accent sur l’expansion en France, au Royaume-Uni, en Espagne et l’Allemagne. Hema prévoit en effet d’ouvrir un nouveau magasin à Cologne au début de 2017. Hema est le premier grand magasin des Pays-Bas de l’histoire. L’essence de Hema se défini comme : « optimiste, unique, clair, fiable, accessible et typiquement néerlandais », selon la marque.

Hema est le plus grand opérateur de franchise aux Pays-Bas
La Hollandsche Eenheidsprijzen Maatschappij Amsterdam, ou H.E.M.A., a ouvert son premier grand magasin à Amsterdam le 4 novembre 1926. Les fondateurs Leo Meyer et Arthur Isaac voulait ouvrir un grand magasin pour les gens « ordinaires ». Avant cela, les grands magasins étaient très visés par les riches et la plupart des gens du magasin parlaient français.

En 1927, Hema a ouvert son premier magasin à l’extérieur d’Amsterdam et juste un an plus tard, il y avait dix magasins Hema aux Pays-Bas. Dans les années 1950, la chaîne a été le premier et est toujours le plus grand opérateur de franchise aux Pays-Bas. Hema ouvre son premier magasin à l’étranger, en Belgique en 1984.

Aujourd’hui, la chaîne compte 700 magasins dans sept pays, avec 10 000 employés qui servent plus de six millions de visiteurs chaque semaine. Tous les produits sont développés dans la maison, et sont durables. Ils vont de la nourriture à des articles non alimentaires.

La formule internationale de Hema est basée sur les différents espaces de vie d’une maison où les activités principales sont l’étude, la vie, la cuisine, le bébé et l’enfant, la beauté et les soins personnels. Cette disposition permet aux clients de trouver facilement leur chemin dans le magasin même si c’est leur première visite à un magasin Hema.

Source : fashionunited.fr

(Auteur : Stéphane Keulian)
Dr Martens a dévoilé à l’été 2016 son nouveau concept de magasin à Utrecht aux Pays Bas. La marque anglaise, qui exploite déjà 3 boutiques dans le pays, rend là un hommage vibrant à ses valeurs tout en proposant une collection étonnamment large de produits.

le-nouveau-concept-dr-martens

L’histoire de la marque remonte à la fin de la seconde guerre mondiale en Allemagne. Blessé à un pied, le docteur Martens a, dès 1945, l’idée de créer une semelle à coussin d’air pour enfin disposer de chaussures confortables. Bien avant Nike à qui on aurait pu attribuer, à tort, cette innovation. La légende est en marche. La marque deviendra ensuite, dans les années 60, un symbole fort de la rebelle attitude et du rock and roll. Situé dans une des rues commerçantes de la ville, le magasin attire l’oeil par sa enseigne noire et blanche ainsi que par son look industriel chic.

A l’intérieur, on est surpris positivement par la largeur de l’offre et la créativité des lignes et des imprimés. Les mobiliers sont particulièrement performants. Ils mettent en valeur les produits tout en rythmant le parcours clients grâce à une très bonne gestion de l’altimétrie.

Le magasin met en scène l’histoire de la marque de manière didactique grâce à un certains nombre de rappels historiques et techniques sur les modèles et leurs spécificités. Cela donne à la marque un supplément d’âme et une crédibilité face à des acteurs du marché plus récents qui ne peuvent revendiquer un héritage aussi riche.

le-nouveau-concept-dr-martens1

Dr Martens fait partie intégrante des attributs de la culture rock depuis maintenant plus de 50 ans. La référence au monde de la musique est dès lors très présente dans le magasin. Un juke box que vous pouvez programmer vous même vous permet de sélectionner une playlist qui vous mettra dans l’ambiance. Pour autant, je me demande si les clients les plus jeunes ont la moindre idée du fonctionnement de cette machine.

On retient de cette visite la créativité de la marque qui tente de séduire les nouvelles générations avec une grande variété de modèles originaux, à la fois robustes, confortables et très mode. La forte personnalité de certains modèles vient confirmer que Dr Martens n’a pas perdu son caractère rebelle et anticonformiste. Pour autant, de très nombreux autres références au design plus sage devraient permettre à la marque d’étendre sa clientèle sans perdre son âme. Le positionnement prix est par ailleurs bien étudié. Moins cher que les grandes marques de sneakers pour des chaussures de qualité supérieure. Dr Martens a clairement une carte à jouer pour séduire le plus grand nombre.

Rester rebelle mais plus populaire, tel est le challenge délicat que la marque attaque visiblement avec ambition et talent.

Source : stephanekeulian.com

(Author : Stéphane Keulian)
Let me take you to the Netherlands today in a village called Baambrugge, located between Amsterdam and Utrecht to explore a truly food retail golden nugget: LINDENHOFF

Lindenhoff, the amazing organic experience

A few weeks ago, I had the opportunity to talk about ecological and chic CRU concept that the Belgian leading food retailer Colruyt has installed in a former farm. Quite a pleasant and convincing innovative move.

Today, let’s go a step further and discover LINDENHOFF, an amazing food retail experience that has put a real farm at the heart of a supermarket concept dedicated to organic, local and tasty food. Lindenhoff has been created by Ben te Voortwis in 1999, at a time when he was convinced that the agro-business and food industry methods lead to both poor tasting food and animal suffering. A few years later, Ben and his sons are running a successful business where he can put his ideas into practice and share them with the public.

Lindenhoff, the amazing organic experience 1

The farm is modest in size. A few fields and greenhouses for fruits and vegetables, a stable for black pigs, cows and sheeps and a fancy supermarket/coffee place. That is what Lindenhoff is all about.

Right from the entrance of the main building, a trendy coffee place is welcoming the visitors. We can easily figure out that  the place is dedicated to urban wealthy shoppers who are looking for high quality food products and experience.

After the coffee area, you enter an unexpected beautifully designed supermarket that looks like a gourmet grocery store. Every item displayed here comes from either the farm or producers/partners that support both Lindenhoff requirements  and ambition.

Everything here comes fresh, tasty and professional. The meat and cheese sections are located in some cold storage rooms where the magic happens. Lindenhoff provides its customers with a fantastic food experience where taste and quality are  showcased with talent.

In the grocery department, Lindenhoff private label is made attractive thanks to a clean, elegant and high-end packaging design.

Lindenhoff is also available online for Dutch shoppers in the whole country. The website is remarkably designed and features a lot of information about the products and the people involved in the brand. You can also be inspired by recipes. Lindenhoff makes the digital experience almost as tasty as the physical one. That is what a seamless experience is about.

Source : stephanekeulian.com

(Auteur : Léa D)
Venez dans le célèbre fast food pour un Big Mac, ressortez-en avec une passion pour la musique. McDonald’s et TBWAprésentent McTrax, un set de table connecté par Bluetooth à votre smartphone qui vous permet de produire votre propre musique.

Créez votre propre musique avec McTrax chez McDonald’s

Cette opération, menée aux Pays-Bas, est rendue possible grâce à l’expertise de l’agence digitale This Page Amsterdam, qui a créé ce set de table musical et l’application. Il suffit de placer son téléphone au milieu du plateau et les différentes fonctionnalités n’attendent que notre imagination et notre inspiration. L’application permet d’enregistrer sa propre voix, de pianoter, mixer ou encore créer des effets sonores.

La finesse du set de table rend cette technologie digitale innovante. Avec cette opération ludique et originale,McDonald’s continue de séduire sa cible de prédilection grâce au divertissement préféré des 15-24 ans : la musique. Rap, électro ou pop, chez McDonald’s venez comme vous êtes.

Source : lareclame.fr

(Author : retail design blog)
As Chanel’s original boutique on P.C. Hooftstraat – Amsterdam’s golden mile of luxury shopping – is being extensively renovated, the iconic French fashion house has temporarily relocated to rather spectacular new premises further down the road.

Chanel store, Amsterdam

The building, aptly called Crystal Houses, is conceptualized by acclaimed Dutch architecture practice MVRDV, and developed and constructed by an international consortium that includes Delft University of Technology, Gietermans & van Dijk Architects and Vetreria Resanese’s poesia division. The project not only represents a mean architectural feat, but also marks the arrival of the purpose-built luxury flagship store – a longtime phenomenon elsewhere – in the Dutch capital.

Chanel store, Amsterdam1

The Chanel boutique occupies the lower floors of the building, measuring a spacious 620 sqm, while the top floor remains residential. The structure features a striking gradient glass façade that incorporates extensive technical research and architectural innovations, and arguably the most challenging one being to find a way to cement the bricks together without the need for traditional mortar. Interestingly, advanced strength tests have proven that the many innovations have resulted in a glass façade that’s in many ways stronger than concrete, and has set a clear precedent for new projects as audacious as this one.

This innovative transparency also led to a complete overhaul of the building’s energy supply infrastructure, and the design team jumped to the occasion, using renewable sources. As such, the entire structure was designed around a ground source heat pump and pipes leading up to 170 metres underground, allowing for an optimal indoor climate throughout the year. The Chanel boutique carries the brand’s full range of ready-to-wear, shoes, accessories and watches, and although it’s scheduled to return to its revamped original premises in the course of next year, we can see the brand settle here permanently.

Source : retaildesignblog.net

(Auteur : Constance Guyon)
Un hôtel d’un genre nouveau vient d’ouvrir à Amsterdam, il propose une offre adaptée aux digital natives qui ne peuvent se passer d’internet même à l’étranger.

Etendre l’expérience client au-delà des murs, l’exemple de l’hôtel Cityhub

Pour attirer un peu plus les digital natives dans les rues d’Amsterdam, CityHub propose depuis le 30 octobre dernier un concept d’hôtel ultra-technologique avec chambres futuristes appelées “hub” et des bracelets connectés pour ouvrir la chambre et réaliser des paiements sans contact. Mais le véritable intérêt de cet hôtel ne réside pas dans l’aspect “gadget” de la structure et de ses services mais dans sa volonté de “suivre” le consommateur jusqu’en dehors de sa chambre et ainsi de prolonger d’une certaine manière l’expérience client.

Plus précisément, l’établissement donne accès gratuitement aux clients à son Wi-fi quelque soit l’endroit où ils se trouvent et ce, dans l’intégralité de la ville d’Amsterdam. En effet, par le biais de routeurs Mifi disposés en partenariat avec l’opérateur T-Mobile, les clients peuvent se connecter sur internet sans frais de roaming (ou itinérance) alors qu’ils sont en déplacement.

Bien sûr, l’idée n’est pas anodine : elle est directement corrélée avec la sortie d’une application dédiée s’adressant aux voyageurs pour leur donner des conseils sur les lieux que les locaux affectionnent, restaurants, bars, places typiques etc… Rien de vraiment exceptionnel en soi sauf qu’elle offre également la possibilité de “gèrer” la chambre à distance (et de garder en quelque sorte un pied dedans!) : programmation d’une heure de réveil, mise en route d’une musique d’ambiance ou encore allumage des lumières. Un chat permet également de poser directement toute question au personnel de l’hôtel ou encore de discuter avec les autres clients du moment.

Source : www.atelier.net

(Auteur : Anne-Sophie Castro)
Le groupe Alain Broekaert étend son réseau Scotch & Soda en Belgique avec l’ouverture d’une nouvelle boutique à Namur. Le magasin a ouvert ses portes récemment et héberge les collections Scotch & Soda, Maison Scotch, Scotch Shrunk, Scotch R’Belle et la collection denim Amsterdam Blauw.

 

Scotch & Soda ouvre une boutique dans une église en Belgique

Ce qui distingue en particulier ce nouvel établissement de la rue Saint-Jacques, en plein cœur de Namur, c’est que le bâtiment est une ancienne église. Scotch & Soda a travaillé pendant quatre ans à restaurer avec le plus grand soin l’église Saint-Jacques, qui date de 1757. Et le résultat est surprenant : un lieu authentique de 150 mètres carrés qui, en même temps, porte la signature Scotch & Soda. L’aménagement à l’aide de matériaux nobles tels qu’un sol en points de Hongrie, des carrelages faits main, des cabinets-vitrines en verre et les grands piliers d’origine y contribue largement.

De nouveaux points de vente à Ostende et Brasschaat

Depuis le lancement de Scotch & Soda en 1985, la petite marque amstellodamoise des premiers jours s’est muée en un florissant label de mode international. La collection Scotch & Soda s’appuie sur des articles classiques et vintage emblématiques enrichis de détails originaires du monde entier. Il existe à l’heure actuelle seize magasins Scotch & Soda en Belgique et de nouveaux points de vente s’ouvriront prochainement à Ostende et à Brasschaat. L’importateur belge Groep Alain Broekaert (GAB) est un des plus célèbres distributeurs de marques de mode internationales dans le Benelux et compte parmi ses clients des marques telles que Tommy Hilfiger, Pepe Jeans, Karl Lagerfeld, Calvin Klein et Hackett London.

Source : fashionunited.fr

(Author : Kiran Umapathy)
Bubble&Stitch offers the ultimate in laundry convenience for busy tech-enamored professionals. The American concept of the 24/7 laundry locker room has made its way to Amsterdam in a new venture named Bubble&Stitch.

 

Launderette Boasts Text-Message Ordering and App Notifications

After registering online, customers can use the service 24/7 to drop off laundry in one of the available clean boxes with a swipe of their debit or credit cards. The novelty of this service is that it comes paired with a mobile iOS/Android app to manage orders and receive notifications of when laundry has been completed and available for pickup. Alternatively, customers can place orders via text message.

Upon receiving their first order, customers receive a complimentary reusable laundry bag. The turnaround for most customers is two business days and the company uses only eco-friendly detergents. Other services offered include dry cleaning, ironing and tailoring.

The main Bubble&Stitch location features unique branding and interior design by Cristina Zanon and Naomi Thellier de Pocheville of Buro Nana, who transformed the space with inspiration from vintage American launderette spaces. It includes a fresh color palette, vintage hanging ball lamps, and bold simple typography.

When the consumer interacts with the brand, he or she should not feel the complexity of the logistics behind the scenes, but should simply feel trusting of the services offered and comforted by the environment he is in.This is why we applied a fresh and contemporary look to the logo and interior, but kept some human elements such as the feedback forms pegged to the wall or the hand-written typeface. These small touches help to keep the interior feeling warm and inviting.Although this new laundry / dry cleaning service doesn’t require a human presence, it certainly retains a human touch.

The idea is yet another example of the trend of flexible and convenient services being created to cater to busy professionals. Other new laundry services in the U.S. include Washio and Rinse.

Bubble&Stitch is located at Overtoom 438, but has also installed lockers at other office and retail locations. At time of publication there are seven locations in the Netherlands and new customers can enjoy a 25 percent discount off their first order with code SOCIALBUBBLE.

Source : psfk.com

(Auteur : doc news)
Aux Pays-Bas, la chaîne propose à sa clientèle des abris pour voitures électriques fonctionnant à l’énergie solaire.

Mc DO énergie solaire

McDonald’s a décidé de renouveler son image de marque en intégrant une source d’énergie renouvelable à l’architecture de ses restaurants. La marque recourt à de nouveaux abris solaires construits pour offrir aux clients un moyen utile et écologique de protéger leurs voitures. Alkmaar, Schagen et Burgerbrug sont les villes choisies pour ce projet expérimental : l’installation d’un abri pour huit voitures, fabriqué par la société italienne Giulio Barbieri S.p.A avec des panneaux solaires à hautes performances.

 “Notre engagement ne se limite pas à maximiser les économies d’énergie et à essayer de réduire autant que possible l’impact environnemental de nos restaurants en utilisant des équipements de pointe pour le recyclage de nos emballages. Il évolue maintenant vers la fourniture à nos clients de services vraiment durables, c’est-à-dire des services alimentés par des sources d’énergie renouvelable, telles que la nouvelle station de recharge solaire pour véhicules électriques “, a déclaré Richard Pach, propriétaire et gérant de McDonald’s pour McBurger Bridge Holding BV. ” Si ce test est concluant, nous serons ravis d’étendre cette initiative à d’autres restaurants afin de répondre aux besoins de nos clients, qui sont de plus en plus conscients de l’importance d’une culture responsable de l’environnement.”

Source : docnews