Activation Commerciale

(Auteur : Matthieu Guinebault)
Le grand magasin a lancé le 15 mars, au 21 boulevard Haussmann (Paris IXe), un magasin de 2 800 m² dédié à l’accueil de groupes de touristes asiatiques : le « Shopping & Welcome Center ». Une décision stratégique pour les Galeries Lafayette Haussmann, dont 50 % de la fréquentation sont générés par les touristes, très majoritairement chinois. Une clientèle qui pèse même beaucoup plus en termes de chiffre d’affaires.

Les Galeries Lafayette lancent un magasin dédié aux groupes de touristes asiatiques

Le groupe français indique avoir imaginé ce nouvel écrin pour assurer à cette clientèle « à la recherche de visites shopping ciblées et efficaces » une qualité d’accueil et un service répondant à leurs attentes. Dans les faits, les Galeries Lafayette proposaient déjà dans son magasin coupole, de l’autre côté de la rue, une porte dédiée à l’arrivée des groupes asiatiques. L’arrivée se fera désormais via le nouveau point de vente, avant visite du magasin historique.

Pensé par l’architecte Ora Ïto, cet espace évoquera immédiatement aux habitués un grand magasin tel qu’on en rencontre en Asie, mêlant sur un espace réduit îlot de marques et présentoirs où s’alignent les produits de marques diverses. Et le choix d’une devanture et décoration aux tons or, très appréciés dans la culture chinoise, rend cette volonté plus évidente encore. Une signalétique multilingue entérinant cette sensation dépaysante pour une clientèle non-asiatique, à qui le point de vente est également ouvert.

Cette nouvelle adresse mobilisant 300 salariés doit permettre de donner accès à un maximum de bestsellers de marques en un minimum de temps, les groupes limitant généralement leurs visites à 2 heures ou 2h30. L’offre réunit maroquinerie, beauté, parapharmacie, accessoires et bijouterie, mais également solaires, cadeaux et épicerie fine. Sans oublier un service de détaxe simplifié, cette démarche accaparant jusque-là une part non négligeable du temps de passage dans le grand magasin.

Cette inauguration intervient alors que la France a connu, en raison des attaques terroristes, une chute notable de sa fréquentation touristique. Et particulièrement en ce qui concerne les contingents asiatiques. Ainsi, au premier semestre 2016, les Galeries Lafayette ont vu leur chiffre d’affaires chuter de 1,7 à 1,6 milliard d’euros. Le directeur général de la branche Grands Magasins, Nicolas Houzé, estimait alors à 15 % la chute de la clientèle étrangère.

Auteur : Matthieu Guinebault 

 

(Auteur : B. Merlaud)
À Dax, les Galeries Lafayette vont accueillir en leur sein un magasin Carrefour City et non un Monoprix. Un partenariat logique, compte tenu de l’actionnariat commun des deux enseignes.

Premier rapprochement entre les Galeries Lafayette et Carrefour

Cette association inédite est signalée par le site d’informations locales PresseLib’. Les Galeries Lafayette dacquoises, qui s’étendent sur près de 4300 mètres carrés, ne disposaient pas jusqu’à présent de surface alimentaire. 300 mètres carrés seront réservés au futur Carrefour City. Cette initiative, anecdotique par sa portée économique, est pourtant un symbole fort. C’est la première concrétisation, sur le terrain, des synergies que pourront dégager à l’avenir les groupes Carrefour et Galeries Lafayette.

En 2013, la famille Moulin, propriétaire des Galeries Lafayette, a revendu à Casino les 50% qu’elle détenait dans le capital de Monoprix (partenaire historique, jusqu’à présent, des surfaces alimentaires exploitées par l’enseigne de grands magasins). En 2014, les Moulin ont fait leur entrée au capital de Carrefour et sont devenus, en 2016, le premier actionnaire du groupe. 2017, donc, verra le premier rapprochement entre les deux enseignes.

En creux, cette initiative amène forcément à s’interroger sur l’avenir de Monoprix chez les Galeries Lafayette.

Source : lineaires.com

(Auteur : Aurore Hennion)
Galeries Lafayette profite des fêtes pour promouvoir une cause environnementale. Pour raconter l’histoire des ours polaires, le grand magasin parisien a lancé une expérience mobile accessible en magasin, qui utilise la réalité augmentée pour créer un environnement arctique.

les-galeries-lafayette-transforme-son-grand-magasin-avec-la-realite-augmentee

« Amazing Arctic Christmas » raconte l’histoire d’une famille d’ours polaires qui doivent s’éloigner du pôle Nord, en raison de la fonte des calottes glaciaires. Les ours retrouvent enfin le répit dans le magasin phare des Galeries Lafayette, au boulevard Haussmann à Paris.

Les vitrines des Galeries Lafayette ont été dévoilées le 8 novembre avec l’actrice Audrey Tautou pour couper le ruban. Dans les vitres, le voyage des ours polaires est raconté, en papier, par Lorenzo Papace. Les ours explorent les étages des Galeries Lafayette avant de repartir au pôle Nord.

Lorenzo Papace a également créé le premier arbre de Noël tout en papier du magasin. Placé sous le dôme des Galeries Lafayette, le gigantesque sapin présente des éléments fantaisistes comme des téléphériques et une grande roue.

Ceux qui visitent en magasin découvriront le Skytop Skylake. Grâce à un téléchargement d’application mobile gratuit ou en utilisant des tablettes fournies par Galeries Lafayette, les consommateurs peuvent se tenir sur le deuxième étage du magasin principal à l’une des arches pour lancer le contenu immersif.

Source : fashionunited.fr

(Auteur : Morgane Coquais)
L’Autorité de la concurrence a autorisé, mercredi 2 novembre, le rachat de Bazarchic par les Galeries Lafayette, estimant que l’opération ne portait pas atteinte à la concurrence.

rachat-de-bazarchic-par-les-galeries-lafayette-feu-vert-de-lautorite-de-la-concurrenceL’Autorité de la concurrence a rendu son verdict et a donné son feu vert pour le rachat de Bazarchic par les Galeries Lafayette. À l’issue de l’examen, l’Autorité a estimé que “le groupe Galeries Lafayette et la société Bazarchic détiennent des positions limitées sur les marchés des produits déstockés, en ligne et en magasins, et le marché des services de viyages. […]

Ces faibles positions ont permis d’écarter tout risque d’atteinte à la concurrence.” Le groupe Galeries Lafayette est un acteur majeur de la distribution dans les secteurs de la mode, du luxe, de la beauté, des loisirs et de la maison en France.

Il exploite également le site en ligne voyages.galerieslafayette.com. La société Bazarchic, quant à elle, est spécialisée dans la vente événementielle de produits de grandes marques dans les univers de la mode, de la décoration, du vin et des spiritueux et du voyage via ses deux sites en ligne, Bazarchic.com et Mytravelchic.com (dédié au voyage), et ses cinq magasins physiques.

Avec ce rachat, le groupe Galerie Lafayette entend renforcer ses activités de vente en ligne d’une part et de déstockage d’autre part, l’omnicanal étant une priorité listée dans le plan de développement du groupe à l’horizon 2020. BazarChic devrait aussi y trouver son compte, en bénéficiant du rayonnement de Galeries Lafayette mais aussi de son implantation sur le territoire.

Source : ecommercemag.fr

(Auteur : Lucile Deprez)
Cet été, les Galeries Lafayette Haussmann comptent bien ramener du trafic en magasin en l’animant grâce à des visites, des ateliers, des photos souvenirs, des dégustations et bien d’autres choses encore.

Les Galeries Lafayette multiplient les initiatives en magasin pour cet été

Tous les secteurs du grand magasin seront représentés. Des dégustations de spécialités artisanales et de vins seront organisées par la ligne Maison & Gourmet, la beauté sera représentée par les make-up artists de la Maison Chanel, qui divulgueront leurs conseils pour le maquillage et par des ateliers coiffures.

Au quatrième étage, les clients pourront se faire customiser leurs bagages avec des illustrations de la capitale, un défilé sur les tendances de l’été aura lieu au Salon de l’Opéra, les intéressés pourront aussi visiter les dessous du grand magasin ou encore se faire prendre en photo sur la terrasse.

Enfin, le duo italien à la tête du magazine Toilet Paper sera invité aux Galeries Lafayette. Maurizio Cattelan et Pierpaolo Ferrari décoreront les onze vitrines de leurs fameuses illustrations et investiront les lieux avec une exposition-boutique.

Source : fr.fashionmag.com

(Auteur : Anne-Sophie Savenier)
Après avoir dévoilé, en avril dernier, une collection mode et maison éthique réalisée en partenariat avec l’ONG Care, le groupe Galeries Lafayette affirme un peu plus son engagement en faveur d’un commerce éthique et responsable. L’enseigne de grands magasins vient ainsi de dévoiler Fashion Integrity, une collection de mode responsable.

Les Galeries Lafayette lancent une collection de mode responsable

Née d’un challenge de l’innovation mené auprès des collaborateurs du groupe, cette collection, portée par la marque propre des Galeries Lafayette, propose une sélection de cinq essentiels du vestiaire féminin : t-shirts, col rond et V, t-shirts col cheminée, jupes et tops amples. Dans le détail, pour cette première collection, les Galeries Lafayette ont choisi de se concentrer sur la filière du coton. Chaque produit présenté répond donc à des critères éthiques stricts tant au niveau de l’humain, pour ceux et celles qui les produisent, que de l’environnement. Pour appuyer cette démarche, les pièces issues de la collection Fashion Integrity bénéficieront d’étiquettes résumant l’ensemble des étapes de production.

De plus, pour connaître en détail chacune de ces étapes, deux possibilités s’offriront aux clients, flasher le QR code présent sur les étiquettes ou se connecter sur le site des Galeries Lafayette à la rubrique Fashion Integrity. Le lancement de cette collection s’inscrit dans une démarche globale du groupe Galeries Lafayette. Ce dernier ambitionne en effet de devenir la référence mondiale d’un commerce à la française, éthique et responsable. La collection Fashion Integrity sera vendue dès le 24 août dans 60 magasins de l’enseigne Galeries Lafayette et au BHV Marais, à des prix allant de 22 euros à 44 euros.

Source : fr.fashionmag.com

(Auteur :  Jean-Paul Leroy)
Engagé dans une démarche de développement responsable, le groupe Galeries Lafayette choisit de soutenir Audencia Business School en devenant grand mécène de la chaire responsabilité sociétale des entreprises (RSE) de l’école de management.

Les Galeries Lafayette renforcent leur engagement en matière de développement responsable

Il rejoint ainsi KPMG, la Caisse d’Epargne, Nantes Métropole, le groupe Eram et les Dirigeants Responsables de l’Ouest, pour développer des projets pédagogiques et de recherche visant à faire de l’engagement social et environnemental un levier d’innovation et de performance.

La chaire RSE d’Audencia va permettre au groupe d’enrichir sa réflexion en s’inspirant des pratiques d’autres entreprises analysées par les enseignants-chercheurs, et d’expérimenter des innovations responsables en mobilisant les étudiants de l’école », soulignent les Galeries Lafayette.

Le groupe de distribution entend également renforcer ses liens avec les autres acteurs du commerce de centre-ville en contribuant à la diffusion de pratiques responsables grâce aux différents outils de communication mobilisés par la chaire, notamment La minute RSE, l’émission Toutéco sur TéléNantes, des tribunes dans la presse économique et des webinars thématiques.

A l’occasion de cette annonce, Marie-Hélène Plainfossé, directrice des Talents et du Développement au sein du groupe Galeries Lafayette, a déclaré : « Le développement responsable est un enjeu majeur pour le groupe Galeries Lafayette, qui est engagé depuis plus de deux ans dans une démarche ambitieuse avec pour objectif de devenir la référence d’un commerce à la française, éthique et responsable. Nous sommes très heureux de franchir aujourd’hui une nouvelle étape de notre démarche en accompagnant la chaire RSE d’Audencia Business School. »

Audencia Business School a été fondée en 1900. Elle forme de futurs managers et entrepreneurs et dispose d’accords avec plus de 202 institutions académiques dans 57 pays, et plus de 160 entreprises nationales et internationales. Elle accueille environ 3 100 étudiants de plus de 80 nationalités, au sein de ses 16 programmes de formation initiale et continue.

Source : fr.fashionmag.com

(Auteur : Lucile Deprez)
Inauguré à la mi-novembre au centre Vélizy 2, le nouveau concept Louis Pion imaginé par l’agence de retail design Market Value accueille les clients dans une ambiance moderne, lumineuse et boisée, différente du précédent concept de la marque-enseigne plutôt sombre.

Louis Pion s’offre un nouveau concept

Avec ce nouveau concept de boutique Louis Pion souhaite renforcer son positionnement mode et offrir de la liberté et de l’expérience à ses clients. Philippe de Mareilhac, directeur général de l’agence Market Value, explique : « Notre idée était de rompre avec les codes classiques du marché horloger pour basculer dans celui de la mode. »

Pour y parvenir, l’enseigne propose un espace baptisé « LAB », dans lequel sera exposée une sélection de marques tendances comme Komono, Wewood, Rich Gone Broke… mais aussi un bar à bracelets pour permettre aux clients de personnaliser leur montre, ou encore un espace atelier au centre du magasin pour la prise en charge des services d’entretien (changement de pile, de verre…). Enfin, dans ce nouveau concept, les accessoires sont mis en avant avec de nouvelles gammes de bijoux, de la petite maroquinerie et des produits connectés. Filiale du groupe Galeries Lafayette, Louis Pion possède un réseau de distribution constitué de 140 magasins.

Source : fr.fashionmag.com

(Auteur : Jean-Paul Leroy)
Les Galeries Lafayette, qui avaient ouvert un premier magasin de déstockage fin 2013 à One Nation Paris, ont annoncé ce vendredi leur intention de se renforcer sur ce segment avec deux nouvelles ouvertures dans les prochains mois, et trois autres en projet d’ici deux ans.

Les Galeries Lafayette ouvrent de nouveaux outlets

« Situés au coeur de deux centres commerciaux outlet, tous deux propriétés du groupe Klépierre, ces magasins concepts ouvriront respectivement au sein du centre Marques Avenue de la Séguinière, dans le Maine-et-Loire, fin 2015, et au sein de Nailloux Outlet Village, en Haute-Garonne, début 2016 », indique le groupe dans un communiqué. Ces deux magasins de déstockage s’étendront sur respectivement 800 et 1.000 mètres carrés et proposeront « un large choix de marques en mode et accessoires des saisons précédentes, avec des réductions allant de -30 % à -70 % », est-il précisé.

Ils seront situés à proximité de trois grands magasins Galeries Lafayette déjà existants – Toulouse, Nantes, Angers -, permettant ainsi de compléter le maillage du groupe « en proposant une mode alternative et à des prix extrêmement compétitifs » et d’alimenter par des arrivages fréquents le stock de marques proposés sur ces outlets. Les Galeries Lafayette annoncent également « ambitionner d’ouvrir trois autres magasins de déstockage en France – en plus de ceux annoncés ce jour – à horizon de deux ans ».

Ces ouvertures compléteront celle réalisée fin 2013 au centre One Nation à Plaisir , dans les Yvelines. « Fort du succès de sa première année d’exploitation »,  le point de vente a depuis doublé sa surface de vente, pour atteindre 1.800 mètres carrés. Il s’agissait alors d’une première incursion du groupe de grands magasins dans le secteur du déstockage. Les Galeries indiquent qu’elles considèrent ces magasins outlet comme une offre « complémentaire du grand magasin traditionnel ». Ce canal de vente permet « de proposer une offre adaptée aux besoins spécifique de la clientèle qui recherche les bonnes affaires », tout en optimisant la gestion des stocks, explique le groupe.

Par ailleurs, les Galeries réalisent déjà une part non négligeable de leurs ventes auprès d’une clientèle étrangère, notamment asiatique et nord-américaine. Or, celle-ci est déjà accoutumée aux outlets, un segment de marché plus développé à l’étranger qu’en France.

Source : fr.fashionmag.com

N’oubliez pas de vous inscrire à notre newsletter

(Auteur : Jean-Paul Leroy)
Il aura fallu plus de deux ans d’échanges entre les Galeries Lafayette et le concept alimentaire innovant italien Eataly pour trouver un accord. C’est en effet en août 2013 que FashionMag a annoncé pour la première l’existence de discussions entre les deux parties. Mais cette fois, c’est fait.

Les Galeries Lafayette installeront bien Eataly dans le Marais

Le groupe Galeries Lafayette a annoncé ce jeudi avoir signé un contrat de franchise exclusive pour la France avec Eataly, « le concept de restauration et d’alimentation italien de renommée internationale et au succès reconnu ». Le premier magasin français Eataly, qui alliera comme il en a l’habitude offre de restauration et produits à emporter, ouvrira ses portes en 2018 dans un bâtiment de 4 000 m2 dont le groupe Galeries Lafayette est propriétaire rue Sainte-Croix-de-La-Bretonnerie, dans un immeuble abritant le restaurant d’entreprise du BHV/Marais et une partie consacrée aux réserves du magasin. Positionné en plein cœur du Marais, Eataly apportera ainsi une offre supplémentaire en matière de restauration et d’alimentation à un quartier en pleine évolution.
Celui-ci accueille depuis plusieurs mois plusieurs boutiques masculines de griffes de luxe rue des Archives pilotées par le BHV/Marais, mais aussi Nike et Polo Sport rue du Temple. Le groupe Galeries Lafayette doit aussi y ouvrir sa fondation, cette fois en 2017.

Source : fr.fashionmag.com