Activation Commerciale

(Auteur : Carole Boelen)
C’est désormais officiel : Colruyt lance une nouvelle boîte repas sur le marché, avec tous les ingrédients pour préparer simplement et rapidement 3 repas qui plaisent aussi aux enfants. Contrairement à d’autres acteurs, Colruyt s’adresse ici à une cible spécifique, les ménages avec enfants, ne livre pas à domicile et ne travaille pas sur base d’abonnement.

COLRUYT LANCE SON OFFRE DE COLIS-REPAS

Après Carrefour et sa ‘Simply You Box’, Delhaize et Click & Cook et Albert Heijn et sa ‘Allerhande Box’ aux Pays-Bas, c’est aujourd’hui au tour de Colruyt de venir officiellement concurrencer des entreprises comme Hello Fresh et Smartmat en lançant sa propre offre de boîte-repas chez nous. Après une phase de test réussie, le retailer lance en effet la Box repas En Cuisine dans 13 points d’enlèvement Collect&Go, le 25 octobre prochain.

Deux formats, trois repas
La Box repas En Cuisine a été spécialement développée pour les familles avec enfants. Colruyt s’appuie sur l’expertise culinaire de son équipe En Cuisine. La Box repas comprend tous les ingrédients et les fiches-recettes pour préparer trois repas. « Toutes les recettes sont faciles à réaliser et prêtes en maximum 30 minutes. Nous les testons de A à Z en famille à la maison, pour être sûrs qu’elles plairont aux enfants. Poulet au curry, brochettes de poisson, pizza aux légumes… ne sont que quelques exemples », explique Hélène Thonnart, de l’équipe culinaire. Chaque lundi, les recettes de la semaine précédente sont remplacées par trois nouvelles recettes, que les clients peuvent consulter une semaine à l’avance sur collectandgo.be.

La Box repas est disponible en deux formats en fonction de la composition de la famille. La première Box comprend trois portions (2 adultes + 1 à 2 enfants) et la seconde quatre portions (2 adultes + 2 à 3 enfants). Colruyt prévoit toujours 200 grammes de légumes par repas et suffisamment de variation entre la viande, le poisson et le veggie. « Nous nous basons ici sur les directives de nos propres diététiciennes. Nous souhaitons vraiment proposer une solution à nos clients qui ont une vie familiale chargée mais veulent malgré tout préparer des repas délicieux et équilibrés », ajoute Hélène Thonnart.

« Meilleurs prix du marché »
La petite Box repas revient à 52 euros, et la grande à 59 euros. Les frais de service de Collect&Go (5,50 euros) ne sont pas compris, mais ils couvrent également les autres courses réservées par les clients. « Nous avons analysé en profondeur tous les concurrents, et le prix que nous demandons est le meilleur prix du moment. Si une Box repas moins chère et de qualité comparable venait à arriver sur le marché, nous adapterions notre prix. », explique Guy Elewaut, directeur marketing chez Colruyt.

Réservé aujourd’hui, prêt le lendemain
Les clients peuvent réserver leur Box repas via le site de Collect&Go (pas encore via l’app Collect&Go). « Nous sommes les seuls sur le marché à proposer une réservation jusqu’à minuit pour un enlèvement dès le lendemain. Et ceci chaque jour de la semaine, sauf le dimanche », précise Guy Elewaut. « Pas de formule d’abonnement chez nous : nos clients décident eux-mêmes quand ils ont besoin de réserver une Box repas. C’est nous qui nous adaptons à la routine du client, et pas l’inverse. »

13 points d’enlèvement Collect&Go
Colruyt a choisi en toute connaissance de cause d’utiliser son propre réseau de points d’enlèvement. « L’avantage de ce choix, c’est le ‘one-stop shopping’. Via Collect&Go, les clients réservent et retirent leur Box repas en même temps que leurs autres courses, comme l’eau, les fruits et le papier-toilette », explique Guy Elewaut. Le distributeur débute avec 13 points d’enlèvement, situés principalement en Flandre orientale et sa périphérie(Beveren, Brakel, Deinze, Dendermonde, Gent, Geraardsbergen, Groot-Bijgaarden, Hamme, Heist-op-den-Berg, Lede, Roeselare, Sint-Gillis-Waas, Wilrijk Drive). « Chez Colruyt, nous avons l’habitude d’introduire progressivement les nouveautés. L’objectif est d’étendre de façon continue le nombre de points d’enlèvement. »

Source : gondola.be

(Auteur : Carole Boelen)
Après avoir ajouté de nouvelles fonctionnalités à l’app MyColruyt et lancé SmartWithFood, une app permettant aux consommateurs d’accéder rapidement à toute l’information nécessaire sur un produit donné, Colruyt Group franchit une nouvelle étape vers plus de transparence, en lançant le site web Rechercheproduit.be.

Colruyt lance la Rechercheproduit, un site aidant les clients à poser des choix alimentaires réfléchis

Colruyt Group n’a de cesse d’investir dans les nouvelles technologies. Ainsi, il y a peu, le retailer lançait de nouvelles fonctionnalités pour l’app MyColruyt, permettant aux consommateurs de transmettre directement leurs listes à Collect & Go. En début d’année, il lançait aussi l’app SmartWithFood, une app visant à aider les consommateurs à poser des choix alimentaires plus réfléchis et à trouver rapidement les produits convenant à son régime alimentaire. Aujourd’hui, dans le même sens, Colruyt lance le site web « Rechercheproduit ». Cette plateforme numérique propose les informations les plus diverses sur des produits alimentaires de ses marques propres comme Boni Selection et Everyday.

En surfant sur rechercheproduit.be, le consommateur de Colruyt, OKay, Bio-Planet, Spar Colruyt Group et Collect & Go peut désormais facilement accéder à toutes les informations qu’il souhaite obtenir sur les produits qu’il achète. Ainsi, à l’aide d’un filtre, il y trouvera tous les produits de marque propre correspondant à ses habitudes et régimes alimentaires. De quoi faciliter la vie des personnes qui souffrent d’une allergie ou d’une intolérance, par exemple. Le filtre sert aussi à chercher des informations fiables sur des ingrédients, des valeurs nutritives ou le caractère durable des produits. « Ce nouveau site web est une nouvelle étape pour le groupe qui entend ainsi informer les clients de façon transparente et les aider dans leurs choix alimentaires réfléchis » précise le retailer.

Inspiré par les clients
Pour le développement de cette plateforme numérique, Colruyt Group s’est basé sur les attentes, motivations et besoins très divers des consommateurs actuels. Frans Colruyt, COO de Colruyt Group : « Nous traversons une période complexe caractérisée par une surabondance d’informations, ce qui engendre souvent incertitude et confusion. Parallèlement, de plus en plus de gens veulent ou doivent se nourrir de manière réfléchie et responsable, par nécessité, pour leur propre bien-être ou celui de la planète. Avec cette plateforme, nous voulons offrir au consommateur un accès plus facile à des informations produit transparentes et fiables. »

« Rechercheproduit » propose les informations les plus diverses sur les produits alimentaires des marques maison en vente dans les enseignes alimentaires de Colruyt Group (Everyday, Boni Selection, café Graindor, apéritifs et boissons fortes). « Nous jouons délibérément la carte des produits de marques maison, les informations produit étant garanties en interne par notre propre service Qualité et nos diététiciens. Avec nos marques maison, nous fournissons plus d’informations que ne l’exige la loi actuellement », ajoute Frans Colruyt. En effectuant une recherche sur des ingrédients, une dénomination, des mots-clés ou un code-barres notamment, le consommateur trouve les produits de marques maison qui répondent à ses besoins alimentaires personnels.

Un guide en cas d’allergie ou d’intolérance alimentaire
Avec la nouvelle plateforme Rechercheproduit, Colruyt Group s’adresse tout d’abord aux consommateurs ayant besoin d’informations fiables en raison de leur profil alimentaire. Le site web offre un support spécifique aux personnes souffrant d’allergie ou d’intolérance alimentaire : il leur permet par exemple de filtrer leurs recherches sur la base des 14 allergènes fixés par la loi. Par la suite, la plateforme – mise à jour en permanence – se focalisera aussi sur les végétariens ou les végétaliens par exemple.

Frans Colruyt : « Ce site web est unique en son genre. Maintenant, les consommateurs peuvent facilement chercher des produits spécifiques dans l’assortiment, comme des biscuits sans gluten ou des plats préparés sans œufs. Il devient très facile de faire exactement les choix qui conviennent pour un régime alimentaire individuel. En offrant un tel niveau de service au consommateur, nous entendons continuer à remplir notre rôle sociétal en tant que distributeur.»

Informations produit transparentes et détaillées
En plus des informations générales sur la santé, les allergènes et les intolérances, le site Rechercheproduit contient des informations sur l’origine et le caractère durable des produits de marques propres du groupe.

Tests de goût
Par ailleurs, les consommateurs peuvent s’inscrire à des tests de goût comparatifs et ont aussi l’occasion de commenter la composition de nouveaux produits ou l’adaptation de produits existants.

Prolongement de l’app SmartWithFood
Ce n’est pas la première fois que le groupe propose des outils pour aider le consommateur dans ses choix alimentaires. L’app SmartWithFood compile tous les produits disponibles dans les enseignes de Colruyt Group. Cette application permet aux clients de scanner les produits dans les rayons pour en découvrir leur composition et découvrir les alternatives possibles. L’application MyColruyt permet elle aussi de faire le tri:il y est possible de spécifier une préférence comme « sans gluten ». Un « pouce levé » désignera alors les recettes et produits sans gluten.

Source : gondola.be

(Auteur : Yoni Van Looveren)
Le premier point de vente de la chaîne de magasins OKay fonctionnant sans carburants fossiles va ouvrir ses portes à Stavelot ce mercredi.  Le chauffage du magasin sera assuré par la chaleur résiduelle des installations de réfrigération.

Colruyt Group ouvre son premier magasin OKay sans carburants fossiles

Une réduction de 99% des émissions de CO2

En matière d’électricité, le magasin compte sur Eoly, le producteur d’énergie durable de Colruyt Group.  Ainsi, les émissions de CO2 du point de vente à Stavelot seront en baisse de pas moins de 99% par rapport à ceux d’un magasin utilisant une chaudière traditionnelle.

Le système sera également utilisé dans un nouveau magasin à Viroinval à la fin de l’année.  Les deux bâtiments sont très bien isolés, permettant à la chaleur résiduelle d’être suffisante pour chauffer les deux magasins durant toute l’année.  De plus, les installations de réfrigération fonctionnent au gaz propane, ce qui est bien plus respectueux pour l’environnement que les gaz de refroidissement chimiques.  S’il devait quand même y avoir un manque de chaleur résiduelle en hiver, on utilisera l’énergie renouvelable d’Eoly qui produit de l’électricité grâce à des panneaux solaires et des éoliennes.

Le système sera testé durant un an pour vérifier s’il fonctionne bien.  Si c’est le cas, il sera probablement utilisé dans d’autres magasins. Plus tôt cette année, Colruyt Group annonçait vouloir gérer uniquement des magasins à basse consommation d’ici 2029 : des bâtiments très bien isolés avec une très faible demande énergétique.  D’ici 2020, les émissions de CO2 devront déjà être en baisse de 20% par rapport à 2008.

Source : retaildetail.be

(Auteur : Carole Boelen)
Colruyt Group veut aider davantage les consommateurs à poser des choix alimentaires plus réfléchis et à trouver rapidement les produits qu’ils recherchent ou dont ils ont besoin pour des raisons de santé. Dans cette optique, le groupe lance l’app SmartWithFood.

Colruyt lance une app visant à aider ses clients dans leur régime alimentaire

L’application SmartWithFood de Colruyt Group permet aux clients de scanner le code-barres des produits, qu’il s’agisse de marques maison ou nationales. L’app indique en un instant si le produit scanné correspond aux profils personnels enregistrés et propose des alternatives à l’utilisateur. Elle reconnaît presque tous les produits proposés dans les magasins Colruyt, Bio-Planet, OKay ainsi que dans l’assortiment de Colruyt Group disponible dans les magasins Spar affiliés. Elle peut également être utilisée à la maison.

Correspondance entre les préférences de l’utilisateur et l’offre en magasin
L’app SmartWithFood, compatible avec les appareils Android et iOS, est une forme d’assistant digital : l’utilisateur complète une seule fois son profil nutritionnel – et éventuellement celui des membres de sa famille, de ses amis et de quiconque partage son repas. Il indique ses intolérances et le mode de vie à prendre en considération comme un régime végétarien, vegan ou sans alcool.

De plus, l’utilisateur peut préciser ses préférences et exigences concernant plus de 200 ingrédients. En scannant le code-barres, l’application affiche immédiatement la compatibilité d’un produit donné avec les profils définis. Elle fournit également des indications sur les valeurs nutritionnelles du produit et l’équivalent en exercice physique (vélo, course à pied…) par portion. L’utilisateur peut en outre demander d’afficher des alternatives qui satisfont aux critères définis. L’app propose alors tous les produits compatibles disponibles dans les différentes enseignes food de Colruyt Group.

Informations nutritionnelles personnalisées
Dans un premier temps, avec SmartWithFood, Colruyt Group se concentre sur plusieurs profils alimentaires requérant des informations nutritionnelles fiables. L’application peut ainsi faciliter la vie de personnes présentant par exemple une intolérance au gluten ou au lactose. Mais SmartWithFood est également un outil pratique pour celle ou celui qui souhaite adopter un régime végétarien ou recherche une information rapide et correcte à propos des ingrédients ou des valeurs nutritionnelles.

« Nous assumons ici notre rôle de pionnier », explique Ignace De Nollin, Business Unit Manager. « Et même si dans un premier temps, les informations produit numériques ne seront pas toujours complètes ou ne correspondront pas à 100 % aux informations figurant sur les emballages, l’app se profile déjà comme un outil très fiable. Nous sommes d’ores et déjà convaincus de sa valeur ajoutée pour le groupe cible. L’amélioration des données constitue un processus perpétuel. Notre ambition est de continuer à affiner la solide base dont nous disposons à ce jour, en proche collaboration avec nos fournisseurs. »

À terme, les consommateurs pourront encore enrichir leur profil en y ajoutant d’autres options, comme la présence de moins d’acides gras saturés, la prise en considération d’un régime méditerranéen ou pauvre en glucides. SmartWithFood veut ainsi devenir un précurseur en matière d’informations numériques personnalisées.

Facilité, simplicité et transparence 
Colruyt Group entend proposer une réelle valeur ajoutée et tient donc compte des besoins, attentes et motifs très hétéroclites des consommateurs. Ignace De Nollin : «D’une part, nous vivons à une époque caractérisée à la fois par l’immédiateté et la surabondance d’informations. Le consommateur est en manque de repère. D’autre part, toujours plus de personnes sont désireuses ou contraintes de surveiller leur alimentation, pour leur bien-être ou celui de la planète. C’est pourquoi nous voulons donner aux consommateurs un accès à une information à la fois transparente et fiable. De plus, nous veillons à ce qu’il soit aujourd’hui plus facile que jamais pour nos clients de faire des choix qui correspondent précisément à leur mode d’alimentation. Grâce à ce service, nous remplissons notre rôle social en tant que distributeur.»

Source : gondola.be

(Auteur : Karin Bosteels)
Le groupe Colruyt organise des fêtes d’anniversaire ‘éducatives’ pour enfants. Cette initiative quelque peu étrange s’inscrit dans le cadre de la Colruyt Group Academy et semble rencontrer un énorme succès : il y a déjà des réservations jusqu’en 2018.

Colruyt organise des fêtes d’anniversaire

Déjà 330 fêtes organisées
« Nous organisions déjà différents cours de cuisine et autres workshops, allant de dégustation de vin jusqu’au yoga pour femmes enceintes. De fil en aiguille nous nous sommes lancés dans les fêtes d’anniversaire », explique Elke Van Damme de la Colruyt Group Academy dans le journal Het Nieuwsblad. « Nous intégrons à chaque fois une dimension éducative : il peut s’agir d’astuces pour manger sain ou encore d’une fête sur le thème des expériences scientifiques. Cela change un peu des fêtes d’anniversaire au bowling ou dans les plaines de jeux couvertes. »
En tout cas le concept semble plaire. « Sans faire trop de publicité, nous avons déjà organisé 330 fêtes pour enfants en quelques mois. Nous avons déjà des réservations pour 2018 », se félicite Elke Van Damme. Précisons que les fêtes – 180 euros pour 10 enfants – ne se déroulent pas en magasin, mais dans les locaux de la Colruyt Group Academy, notamment à Louvain, Grimbergen et Hal. D’ici peu d’autres endroits sont prévus à Anvers, Gand et Courtrai.

Pas de publicité, mais du sponsoring
Alors que récemment certains experts en médias indiquaient que les enfants avaient du mal à faire la distinction entre information et publicité, Colruyt tient à souligner qu’il n’y aucune ambiguïté à ce
niveau-là : « Nous ne faisons pas de publicité pour les produits Colruyt, ni pour notre politique des ‘prix rouges’. »

Toutefois dans le cadre de ces fêtes, le groupe collabore avec des sponsors. Ainsi on y sert du champagne pour enfants d’une marque connue et de l’eau d’origine belge, « afin de pouvoir proposer l’organisation de la fête – gâteaux, boissons, animation et envoi des invitations – à un prix raisonnable », précise le groupe de Hal.

Source : retaildetail.be

(Auteur : Stefan Van Rompaey)
Le discounter Colruyt lance l’appli pour smartphone ‘MyColruyt’, afin d’aider ses clients à préparer encore plus facilement leur liste de courses.

colruyt-mise-sur-la-personnalisation-avec-son-appli-mycolruyt

Liste de courses numérique
La liste occupe une place centrale dans l’application. Chaque client peut composer sa propre liste de courses à partir de l’assortiment complet de son magasin Colruyt : soit il coche des termes généraux (café, beurre ou lait comme sur une liste de courses classique), soit il ajoute des produits spécifiques . Il peut également sélectionner les ingrédients des 6 000 recettes Colruyt figurant sur l’appli. Les produits à Prix Rouge ou avec réduction Extra peuvent également être repris dans la liste.

Avec la carte Extra, l’appli mise également sur la personnalisation pour le confort du client : si celui-ci s’identifie avec la carte, il peut conserver ses produits favoris dans l’appli et consulter tous les prix de son magasin Colruyt en temps réel. Avec MyColruyt il peut également ajouter des produits depuis son dépliant personnalisé ou son dernier ticket de caisse. Par ailleurs Colruyt a développé un filtre ‘gluten’, permettant au client de voir immédiatement si un produit de la marque Colruyt est sans gluten. A terme le discounter envisage d’autres filtres.

Depuis quelques mois les 230 magasins Colruyt disposent d’un réseau wifi libre. Ainsi les clients peuvent facilement utiliser l’appli MyColruyt tout en faisant leurs courses. L’application est disponible en version Android et iOS.

Source : retaildetail.be

(Auteur : Stefan Van Rompaey)
CRU Overijse, le marché du frais de Colruyt Group, s’étend. Outre les dix métiers déjà présents, le concept s’enrichit d’un onzième métier : la restauration.

CRU Overijse ouvre le restaurant Cuit

Des produits authentiques
Après un brainstorming avec les clients, le nouveau restaurant a été baptisé ‘Cuit’. Les produits du marché du frais y sont préparés selon les principes de base du concept CRU :  des plats authentiques et de qualité sous leur forme la plus pure et la plus naturelle.
« Nous travaillons avec des composantes au lieu d’une carte de menu classique » explique Martijn Soen, l’une des forces motrices du concept CRU. « Vous pouvez, par exemple, commander un simple morceau de viande sans extras, sans sauces ou marinades, mais parfaitement cuit et de la meilleure qualité qui soit. Sur la carte vous trouverez également des légumes, du poisson et d’autres produits. »

Petit-déjeuner, lunch et apéro
CRU a opté pour un système en semi-libre-service : les clients passent leur commande au comptoir, y paient et reçoivent un numéro. Une fois la commande prête, le numéro est appelé et le client peut venir chercher son plat au comptoir. Pas besoin de débarrasser, les employés de Cuit s’en chargent.
Le premier restaurant Cuit à ouvert ses portes vendredi 29 juillet. Le restaurant suit les heures d’ouverture du magasin : de 11.30h à 18.30h les jours de semaine et de 9h à 18.30h les vendredis, weekends et jours fériés. Chaque jour, en continu, les clients pourront y prendre le lunch ou l’apéritif. Du vendredi au dimanche, le restaurant sert également le petit-déjeuner, vu l’heure d’ouverture matinale. Les produits proposés évoluent au fil de la journée.

Source : www.retaildetail.be

(Author : Johan Van Geyte)
Le Groupe Colruyt a débuté le déploiement de la nouvelle génération de ses magasins Spar. Le premier point de vente, selon le nouveau concept, a ouvert ses portes à Kessel récemment et trois autres suivront début 2016.

Colruyt entame le renouvellement des magasins Spar

Accent sur le frais
« Le concept actuel des magasins Spar date d’il y a dix ou onze ans. Il était donc grand temps de le renouveler, car les besoins des consommateurs ont changé et continueront de changer. C’est pourquoi nous voulons créer un concept qui puisse tenir pendant les cinq prochaines années », explique Arlette Ghysels, responsable du marketing chez Spar.
Parmi les changements, on notera notamment l’accent sur le rayon frais, la vaste gamme de vins et de bières spéciales, ainsi que l’élargissement des zones de circulation pour les clients : « L’une des grandes sources d’irritation des consommateurs qui font leurs courses, est le comportement d’autres consommateurs qui bloquent le passage. Nous avons donc essayé d’y remédier en élargissant les allées entre les rayons », indique Yves Dauwe, responsable du projet de transformation des magasins Spar.
Dauwe: « D’autre part nous avons changé l’agencement. Les clients, qui font de petites courses, ne tiennent pas à parcourir tout le magasin. C’est pourquoi nous avons repensé le parcours du magasin. Pour les clients pressés nous avons prévu un itinéraire court, qui passe uniquement dans la zone des produits de boulangerie et des repas prêts à consommer . Nous avons également le ‘fresh-loop’ pour ceux qui souhaitent ajouter quelques produits frais et enfin le ‘full loop’, qui traverse le rayon épicerie. Nous tentons aussi d’inspirer les clients au moyen d’écrans vidéo. »

Analyse des tickets de caisse
Ce nouveau concept a été mûrement réfléchi et est le résultat d’une étude approfondie : « Nous avons environ 20 millions de tickets de caisse dans notre banque de données. En collaboration avec l’Université de Gand, nous avons analysé ces tickets de caisse, afin de déterminer quelles étaient les combinaisons de produits achetés par le consommateur, comme par exemple le pain, la charcuterie et le fromage. Nous avons donc placé ces produits à proximité l’un de l’autre, afin d’éviter l’irritation des clients », précise Dauwe. Les rayons déclinés en différentes hauteurs permettent aux clients d’avoir vue sur l’atelier de boulangerie et de boucherie, ce qui renforce le sentiment d’authenticité.

Disparition des tapis roulants aux caisses
En outre les tapis roulants aux caisse ont été supprimés. A l’exemple du système utilisé chez Colruyt, le personnel transvase les achats d’un caddie à l’autre, ce qui permet d’établir un contact plus personnel avec le client. Quant à la façade extérieure le cadre rouge attire le regard et guide le client vers l’entrée. L’idée est également d’aménager la façade de façon à ce que le client puisse autant que possible voir de l’extérieur ce qui se passe à l’intérieur du magasin.

Mise en route de la phase de transformation
Le premier magasin Spar de la nouvelle génération a ouvert ses portes à Kessel récemment. Durant les travaux de transformation, qui ont duré cinq semaines, le magasin a fermé ses portes. Les prochaines transformations sont prévues dans les magasins de Rhode-Saint-Genèse, Bokrijk et Grivegnée.
En janvier Spar effectuera une grande enquête auprès des clients de Kessel. Ces informations seront utilisées afin de corriger le concept, si nécessaire.

Spart Compact pour les petits formats
Les magasins Spar indépendants, qui répondent à certaines conditions, afficheront le logo du Groupe Colruyt, en plus du logo Spar. Début décembre ce sera le cas pour une centaine de magasins et l’objectif est de porter ce nombre à 160 au cours de l’an prochain. Selon les premiers résultats, l’ajout du logo Colruyt stimulerait le chiffre d’affaires. Par ailleurs certains magasins de plus petit format opéreront sous l’enseigne  Spar Compact. « Pour ce concept compact, le nombre de m² de surface de vente – moins de 400 à 450 m²  – est un paramètre important, mais pas le seul. Le type de clientèle est également pris en compte »,  commente Dirk Depoorter, directeur général de Retail Partners Colruyt Group.

Source : retaildetail.be

(Auteur : Pauline Neerman)
Colruyt Group innove : outre l’ouverture d’un deuxième point de vente Cru à Gand, le distributeur de Hal lance un nouveau ‘mini concept de proximité citadin’, baptisé Okay Compact.

 

Okay Compact

Okay Compact, un nouveau concept de proximité

Jusqu’à présent Colruyt Group opérait dans le segment du commerce de proximité uniquement sous son enseigne Spar. A présent le distributeur a décidé de renforcer sa présence dans ce segment avec Okay Compact,  un nouveau concept de petits magasins de quartier dans des zones urbaines. En guise de test, le groupe a déjà ouvert deux magasins pilotes d’Okay Compact à Ixelles (Bruxelles) et dans le centre de Liège. De plus un autre point de vente est prévu à Anvers, écrit Pascal Dendooven dans le journal De Standaard d’aujourd’hui. Par ailleurs le groupe aurait fondé spécialement pour ce nouveau format une société distincte, Comant, avec dans son conseil d’administration tous les hauts dirigeants de Colruyt Group. Jan Derom, porte-parole de Colruyt, a déjà laissé entendre que les premiers résultats des magasins pilotes étaient positifs : « C’est un concept réservé aux villes. Nous voulons continuer à expérimenter dans différentes villes et voir ce qui marche et ce qui ne marche pas. Nous voulons suivre tout cela de près, ce qui s’avère plus facile via une société distincte. »

Cru débarque à Gand l’année prochaine

Croissance au programme également pour Cru, le nouveau concept de ‘marché du frais premium’ de Colruyt Group, lancé l’automne dernier. L’année prochaine un deuxième Cru s’installera sur le Kouter à Gand, confirme le groupe dans le journal De Standaard. « La décision est prise, mais il reste pas mal de travaux à faire dans le bâtiment », indique le directeur du concept Jean-Pierre Roelands. C’est pourquoi l’ouverture n’est prévue que dans un an. Cru envisagerait également de s’implanter au Eilandje à Anvers, mais rien n’a encore été décidé définitivement à ce sujet. Par ailleurs le concept, tel qu’il est appliqué dans le premier point de vente Cru à Overijse, va être légèrement adapté, notamment en proposant « un peu plus de service, davantage de contact avec le produit et des adaptations au niveau du goût ».

Source : retaildetail.be

(Auteur : Vincent Schmidt)
Installée juste en face du Delhaize d’Overijse, près de Bruxelles, à 800 m à peine du Colruyt, l’ancienne ferme qui sert d’écrin au premier magasin Cru (groupe Colruyt), ne ressemble en rien, ni de façade ni dans son agencement, à un supermarché.

 

Cru, atout premium de Colruyt

Lorsqu’on y pénètre, on pourrait d’ailleurs se croire dans un marché couvert composé de petites échoppes où les produits frais s’alignent comme autant d’invitations à la gourmandise. Projet que l’on doit à Jean-Pierre Roelands, directeur des nouveaux concepts de magasins pour le groupe Colruyt.

Cru ne ressemble à aucun supermarché, comment le définir ?

Cru, c’est… Cru. Il a sa propre identité, son authenticité. Il symbolise la volonté de proposer des produits naturels, pas façonnés. Prenez un hamburger, par exemple. Pour qu’il soit bon, ce n’est pas la peine de lui ajouter trente-six ingrédients. C’est cela que nous voulons proposer. Des produits de qualité qu’on ne retrouve pas ailleurs. D’ailleurs nous travaillons avec des fournisseurs, plutôt des partenaires, exclusifs. Si le produit qu’ils nous proposent existe déjà ailleurs, cela ne nous intéresse pas.

Des produits exclusifs, positionnés haut de gamme, c’est un positionnement où on n’attendait pas forcément Colruyt…

Exclusif ne veut pas dire inabordable. Cela doit répondre à une demande du consommateur qu’il soit déjà client chez Colruyt ou qu’il vienne d’autres horizons. C’est un juste rapport qualité-prix pour une clientèle qui aime manger bien. Le côté exclusif s’exprime aussi par un retour aux choses simples. Cela doit être extraordinairement simple. Par exemple, si nous proposons une sauce bolognaise, elle doit être parfaite. Elle mijote dans nos cuisines pendant dix heures. Elle est authentique et extraordinairement bonne. La nouveauté, c’est précisément ce retour aux produits les plus traditionnels, mais sublimés.

Manger bien, précisément, c’est un peu l’axe de communication de Delhaize. Un hasard ?

C’est une pure coïncidence. C’est la définition de ce que nous proposons chez Cru. Mais cela signifie aussi vivre une bonne expérience. Ici, on ne vient pas faire ses courses. Cela a une notion de rapidité qui ne cadre pas avec notre concept. Chez Cru, c’est un peu comme au marché. On vient s’approvisionner en produits ultrafrais, selon l’arrivage. Malgré tout, nous voulons maintenir une offre assez stable, même si nous avons moins de mille références. Dans la grande distribution, il faut un assortiment constant et quasi identique. S’il n’y a pas de pamplemousse, il y a un trou en rayon. Chez Cru, s’il n’y a pas de pamplemousse, il y aura un autre produit à la place.

Pour satisfaire les consommateurs, vous avez aussi misé sur du personnel hautement qualifié dans chaque rayon. Tout cela a un coût. Cru est-il une vitrine de Colruyt ou un nouvel axe destiné à se développer en misant sur la rentabilité ?

C’est clair que le coût d’exploitation au mètre carré est bien plus élevé que pour un Colruyt. Mais quand on fait un pain sur place, ce n’est que de la farine et de l’eau. Ça coûte moins cher que de le faire fabriquer ailleurs. C’est donc une fameuse équation à gérer pour être rentable, mais c’est notre objectif. Nous n’avons pas établi un plan précis de nouvelles implantations, mais il est clair que notre but n’est pas de s’arrêter avec une seule enseigne. D’ailleurs, ici, nous avons une cuisine suffisamment grande pour préparer des produits destinés à approvisionner deux ou trois autres magasins s’ils ne sont pas situés dans un périmètre trop éloigné. En faisant tourner la cuisine à plein régime, nous pourrons aussi augmenter la rentabilité.

Vos fournisseurs sont, pour la plupart, de petites structures. Seront-ils capables de gérer les volumes ?

Il ne faut pas croire que nous allons leur mettre une pression, que ce soit sur les quantités ou les prix. Pour eux, c’est un nouveau canal de distribution. Pour nous, ce sont des produits de haute qualité. Chacun y retrouve son compte et si nous développons le concept, nous ne les étranglerons pas. S’il le faut, on travaillera avec de plus en plus de producteurs, en fonction des régions. Cru, c’est aussi la volonté de favoriser au maximum les circuits courts car nous proposons de nombreux produits avec une durée de conservation très limitée.

Source : lalibre.be