Activation Commerciale

(Auteur : Yoni Van Looveren)
L’enseigne de grande distribution française Auchan a ouvert le premier point de vente de son nouveau concept MyAuchan à Paris. Cette nouvelle formule vise une clientèle urbaine, avec un assortiment adapté et un coin restauration en magasin.

auchan-lance-le-concept-urbain-myauchan

5.500 produits
Le premier point de vente du concept MyAuchan se situe dans le 15ème arrondissement de Paris.  Sur une surface de 298 m² les clients y trouveront un assortiment de 5.500 produits. Cet assortiment met l’accent sur les nouvelles tendances alimentaires, sur les produits saisonniers, bios,  locaux et diététiques.

En outre le magasin propose un coin restauration, avec un distributeur de jus d’orange, un appareil à café, une fontaine à eau et un micro-ondes. Les clients pourront s’y installer pour une pause repas. Ils y disposeront également de journaux, du wi-fi gratuit et pourront y recharger  leurs appareils mobiles.
Et enfin le magasin est doté d’un kiosque où les clients ont accès au webshop d’Auchan et peuvent retirer leurs commandes dans de petits casiers. MyAuchan, en collaboration avec STUART, livre également les courses à domicile à vélo.

Source : retaildetail.be

(Auteur : Yoni Van Looveren)
Auchan, l’entreprise française de vente au détail, va tester des robots capables de porter les courses de ses clients.  La filiale Auchan Englos, situé à proximité de la ville de Lille, sera le premier magasin à tester le robot WiiGO.

auchan-teste-des-robots-qui-portent-les-courses-des-clients

Toujours à proximité du client
Grâce à une caméra, le WiiGO sera capable de reconnaître son client et pourra le suivre durant son parcours en magasin.  Le robot se trouve toujours dans un rayon de 1,50 mètre autour de son utilisateur.  A la caisse aussi, les choses seront plus simples pour le consommateur puisqu’une caisse spéciale sera mise à sa disposition.

Le robot sera d’abord testé durant un mois.  Ensuite, on examinera s’il peut être utilisé à plus large échelle.  Le robot actuel est un prototype qui coûte quelques milliers d’euros.

Dans un premier temps, le robot sera utilisé pour aider les personnes moins mobiles comme les femmes enceintes et les personnes âgées.  Auchan a déjà testé une technologie similaire au Portugal.  Là aussi, les premières réactions étaient largement positives.

Source : retaildetail.be

(Auteur : B. merlaud)
Auchan a démarré en Russie son programme de convergence d’enseignes autour d’une marque unique. “Auchan Supermarché” et “Mon Auchan” vont désormais coiffer les supers et la proxi dans le pays.

premier-pas-pour-la-convergence-denseignes-auchan

Fin septembre 2016, la direction du groupe a officialisé son intention de faire converger ses différentes enseignes vers une marque unique. Les réflexions sont menées “pays par pays” et c’est donc en Russie qu’elles sont les plus avancées. Le 29 août dernier, déjà, le premier magasin de proximité “Mon Auchan” (en russe dans le texte) était inauguré. Le format proxi est naissant pour le groupe en Russie, avec 10 points de vente à date, dont deux sous la nouvelle enseigne.

Le 7 octobre, ensuite, le premier “supermarché Auchan” a vu le jour. L’ensemble du parc de supers (174 Atak) à vocation à être converti.

“La mise en œuvre de ce projet de transformation prendra environ 18 mois et implique bien plus qu’un simple rebranding des magasins, indique le distributeur. C’est un changement profond du concept commercial des supermarchés et des magasins de proximité.”

En France, Auchan avait prévenu qu’il se donnerait “quelques mois” pour faire connaître ses arbitrages.

Source : lineaires.com

(Auteur : Stéphane Keulian)
Coeur de Nature vient de faire son entrée dans Paris intra-muros. Si, Auchan, son créateur, a d’abord rodé le concept en banlieue parisienne sur une surface de 1000 m2, la nouvelle enseigne dédiée au bio amorce son développement dans la capitale sur un format bien plus réduit, à peine 200 m2. 

coeur-de-nature-le-supermarche-bio-urbain-et-feminin

Dans un ancien local occupé un temps par Dia, que Carrefour n’a d’ailleurs apparemment pas jugé bon de récupérer, pour y implanter un City ou un Bio. Il est vrai que le local est installé dans une rue secondaire. Mais, à Paris, certains commerces peuvent prospérer en dehors de zones “prime”. Visite guidée de ce Coeur de Nature, installé dans le quartier populaire, et en voie de gentrification, de Barbès, dans le nord de la capitale.

Créer un magasin bio sur une surface réduite qui soit suffisamment rentable, compétitif et pertinent pour les clients. Voilà un challenge délicat. Qui, selon moi, a été particulièrement bien réussi par le distributeur nordiste. Voyons les points saillants du concept :

Coeur de Nature est une enseigne qui fleure bon les champs et la rosée du matin. Certains mauvais esprits pourraient voir en cette marque une vision caricaturale du bio à destination des citadins. Peut-être. J’ai trouvé néanmoins très malin l’installation à l’extérieur du magasin de palettes en bois transformées en mini-jardin urbain. Une bonne façon d’attirer l’oeil à moindre coût et embellir l’environnement bétonné et pollué de nos coeurs de villes. La façade du magasin révèle la vocation de l’enseigne de manière claire et invite les passants à y entrer.

Le décor général est moderne et sobre. Pas d’investissements inutiles mais le confort d’achat est là. On circule correctement, l’éclairage est agréable, l’environnement général zen et apaisant.

On découvre une très belle et large offre de céréales, épices et autres fruits secs en vrac qui trône dès l’entrée ainsi qu’un rayon huiles, plus rare dans les supermarchés bio, particulièrement séduisant. On apprécie l’ergonomie et la modernité du traitement de ces rayons. Non seulement on fait un geste pour la planète en réduisant les emballages polluants mais cet acte citoyen est rendu facile et ludique. On comprend immédiatement comment cela fonctionne et on a envie d’essayer. Bien joué.

coeur-de-nature-le-supermarche-bio-urbain-et-feminin1

On apprécie également le rayon vrac dédié aux détergents. Sans doute un des futurs rayons phares du magasin, tant cette catégorie de produits est génératrice de déchets d’emballages encombrants. Une préoccupation que les parisiens vivant dans de petits appartements connaissent bien.

Autre point fort de Coeur de Nature : le poids de l’assortiment consacré à la beauté. L’enseigne met le paquet pour séduire les clientes en quête d’une beauté responsable. Soins du corps et du visage, maquillage, coloration, tout est là pour constituer une offre crédible et riche. De quoi fidéliser des clients à fort pouvoir d’achat et améliorer significativement la profitabilité du magasin. A noter que certains produits de beauté sont vendus à prix ronds. Une façon d’exprimer le discount de manière habile.

La parapharmacie à l’entrée du magasin est également bien développée. De quoi susciter de l’achat d’impulsion et augmenter la fréquence de visite en complément des achats alimentaires du quotidien.

Les produits alimentaires, parlons-en. Le rayon boulangerie met en avant le nombre de fournées quotidiennes pour rassurer sur la frâcheur. C’est de plus en plus le cas quelque soit les enseignes. Mais, là ou Coeur de Nature apporte un vrai plus, c’est au travers de son offre élargie de références sans gluten. Un vrai plus pour les intolérants, toujours plus nombreux, qui ont encore peu l’occasion d’accéder à une gamme de pain frais de qualité. Cela aurait mérité, je crois, une mise en scène plus gourmande.

On trouve également des rayons oeufs et farines bien mis en scène. Un façon d’affirmer la vocation du magasin à distribuer les produits incontournables pour réaliser les menus du quotidien, et inviter les clients à cuisiner soi-même plutôt que d’opter pour des plats cuisinés, pas toujours irréprochables d’un point de vue nutritionnel.

Une grande partie des produits alimentaires provient de fournisseurs locaux traités en direct par l’enseigne. Le moyen de proposer des produits authentiques tout en gardant une grande souplesse dans la gestion des approvisionnements.

Le magasin se veut convivial et chaleureux au travers des messages sur les murs et en têtes de gondole (à la manière du nouveau concept Carrefour City, voir l’article que je lui ai consacré dernièrement en cliquant sur ce lien). Là aussi une illustration que l’enseigne cible en priorité les jeunes citadins aisés. Contrairement à d’autres enseignes bio organisées en coopérative, Coeur de Nature n’a pas le bio militant mais plutôt convivial. Chacun y trouvera son compte.

Au final, je retiens que Coeur de Nature réussit sur une surface aussi réduite à développer une offre bio très convaincante, notamment pour la cible urbaine féminine. Faire du bio n’est plus aujourd’hui compliqué en soi. Les fournisseurs sont nombreux et la demande des clients sans cesse croissante. Créer un concept différenciant et pertinent qui vous permette d’émerger face à vos concurrents est une autre affaire. Pour ma part, je crois que Coeur de Nature a des atouts convaincants pour réussir ce challenge. La réalité des chiffres permettra de vite savoir si l’enseigne a frappé juste.

Source : stephanekeulian.com

(Autore:Anna Muzio)
Un modo per incentivare e rendere più attraenti quei premi da riscattare alla fine di ogni campagna della carta fedeltà che a volte lasciano i clienti indifferenti, o decisamente insoddisfatti: è l’iniziativa di Auchan, che usa le logiche della gamification, e che, fino al 4 novembre, invita i titolari de LaTua!Card, il programma fedeltà di Auchan, Simply e Lillapois, a costruire il nuovo catalogo 2017/2018, votando i propri premi preferiti.

gamification-auchan-lancia-un-gioco-per-votare-i-premi-della-carta-fedelta

Sarà sufficiente accedere al sito www.latuascelta.com e, settimana dopo settimana, votare attraverso un sistema di gioco semplice e divertente i premi tra quelli presenti in cinque categorie: Coupon sconto e servizi, Cucina, Casa, Wellness e Tecnologia. I premi più votati entreranno a far parte del catalogo LaTua!Collection 2017/2018.

Partecipando al gioco, sarà anche possibile accelerare la raccolta punti. Tutti i titolari de LaTua!Card che effettueranno una spesa con attribuzione di punti nel periodo del concorso, in uno dei punti vendita Auchan, Simply e Lillapois, riceveranno un codice Gioco digitale che potrà essere utilizzato sul sito www.latuascelta.com per provare a vincere i premi in palio.

L’iniziativa, realizzata in partnership con Inthera, la società del Gruppo Mondadori specializzata in strategia, progettazione e sviluppo di soluzioni di content & data driven marketing, ha come obiettivo il coinvolgimento diretto dei clienti per rafforzare il legame di fedeltà.

Fonte: instoremag.it

(Auteur : Yoni Van Looveren)
Les enseignes françaises Auchan et Boulanger ont décidé de s’allier pour l’achat d’appareils électroménagers. Dans le cadre de ce partenariat Auchan Retail confiera un mandat de négociation à Boulanger.

auchan-et-boulanger-sallient-pour-lachat-delectromenager

Deuxième plus grand partenariat en France
Avec un volume d’achat estimé à 2,1 milliards d’euros, il s’agit du deuxième plus grand partenariat en France. L’objectif de cette collaboration est d’obtenir des prix d’achat plus avantageux, afin qu’au final les clients d’Auchan et Boulanger puissent eux aussi bénéficier de prix réduits. Ce partenariat concerne uniquement les grandes marques nationales et internationales d’électroménager et non pas les produits sous marque propre.

« Vu nos valeurs et cultures communes, ce partenariat est logique pour tous », explique Denis Boschard, directeur offre & supply chain chez Boulanger. « Bien que les deux enseignes se focalisent chacune sur leur propre marché, les équipes d’Auchan et Boulanger partagent le même ADN et le même sens du client. » Auchan aussi est convaincu qu’à long terme la collaboration avec Boulanger n’offrira que des avantages, tant pour l’entreprise que pour le client.

Source : retaildetail.be

(Auteur : B. merlaud)
Auchan testait une grande surface bio depuis 2012. Mais le second point de vente ouvert sous l’enseigne Cœur de Nature est finalement un magasin de proximité. Un petit format qui assure déjà le succès de Casino, intéresse bigrement Carrefour et fait même l’objet d’expérimentations chez Leclerc, Intermarché ou U.

coeur-de-nature-auchan-prend-un-virage-proxi-sur-le-bio

Le 23 septembre, Auchan a inauguré un magasin Cœur de Nature de 237 mètres carrés dans le neuvième arrondissement de la capitale, rue de Dunkerque. Le distributeur y conjugue tous les canons de la proximité moderne avec les standards du bio.

Résultat : un point de vente qui fait le grand écart entre marques “pointues” du bio (réservées aux circuits spécialisés) et la MDD Auchan Bio. Qui juxtapose silos de vrac et armoires surgelées (rares, voire inexistantes dans les magasins bio) et qui a investi dans des distributeurs automatiques d’huiles ou de produits d’entretien.

Depuis 2012, à Brétigny-sur-Orge (91), Auchan jaugeait plutôt le potentiel d’un Coeur de Nature de 1.000 mètres carrés, alignant 13.000 références dont plus de la moitié en non-alimentaire. Comme a son habitude, le distributeur a pris son temps. Trois ans pour décider du “développement volontariste” de l’enseigne et encore un an, ensuite, pour ouvrir son nouveau point de vente.

Le magasin, cette fois, n’est plus situé sur le parking d’un hyper Auchan mais en pleine ville, à la place d’un Dia précédemment fermé par Carrefour. Il faut dire que le créneau de la petite proximité est celui qui connaît, dans le monde du bio, le développement le plus rapide. Et c’est donc, logiquement, celui qui focalise les attentions des distributeurs “conventionnels”.

Le groupe Casino inaugure ainsi à tour de bras des Naturalia ces dernières années. De 65 unités en 2011, le parc est passé à 140 sites en 2016 ! Un concept bio frais et pimpant de 200 mètres carrés en moyenne, qui a permis au distributeur de réaliser 150 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2015.

C’est également sur un format de 200 à 300 mètres carrés que Carrefour a décidé de déployer son concept Carrefour Bio, en location-gérance. Le parc devrait compter une petite dizaine d’unités à la fin de l’année. Les expérimentations chez Leclerc, Intermarché et Système U sont moins connues, parce qu’elles relèvent d’initiatives locales. Mais c’est aussi comme ça que naissent les nouveaux concepts dans les groupements d’indépendants.

A Saint-Barthélémy-d’Anjou (49), l’associé local exploite depuis 2012 une boutique “Nature et Bio U” de 125 mètres carrés dans sa galerie marchande. Un concept aujourd’hui rentable, qui fait travailler deux salariés. À Villebon-sur-Yvette (91), un “Intermarché Bio et Terroir” de 350 mètres carrés fait le bonheur de l’adhérent de la ville depuis 2010, avec des ventes qui progressent désormais de 20% par an. Plus récemment (en septembre 2015), l’adhérent Leclerc de Chambly (60) a ouvert en face de son hyper un point de vente de 300 mètres carrés sous l’enseigne “Le temps du bio”.

Source : lineaires.com

(Auteur : B. Merlaud)
JeFile est une appli qui permet de réserver sa place en caisse depuis son smartphone. Auchan et Carrefour testent le dispositif depuis quelques semaines.

auchan-et-carrefour-testent-une-appli-pour-deleguer-les-files-dattente

A Auchan Englos (59), le client qui a téléchargé l’appli choisit le moment auquel il désire passer en caisse. A l’heure dite, il se présente à la caisse réservée aux utilisateurs de JeFile ou reporte son passage en réservant un nouveau créneau (il serait quand même dommage que l’appli le dissuade de faire quelques achats supplémentaires).

A Carrefour Bercy (94), le client se place virtuellement dans la file d’attente via l’appli et attend, en flânant dans les rayons, d’être appelé quand vient son tour.

Pour le magasin, l’investissement en matériel se résume à une tablette (sur laquelle un employé gère les files d’attente) et un capteur bluetooth qui identifie les clients en approche de la caisse.

Il faut aussi accepter de réserver une caisse au dispositif (pas question, évidemment, d’en faire un coupe-file qui frustrerait les clients ordinaires). Du coup, au démarrage, la caisse en question est sous-occupée. Mais l’ensemble reste léger, ce qui a convaincu, donc, Auchan et Carrefour de tester le service à peu de frais.

Source : lineaires.com

(Auteur : Alain Rioux)
Auchan connecte sa plateforme de vente de vins en ligne Auchan Wines en Chine à deux marketplaces incontournables Feiniu et Tmall afin de développer son activité. Les markeplaces ont un poids prépondérant dans l’empire du milieu, et c’était un passage obligatoire pour Auchan.

Auchan mise sur le vin en Chine au travers des marketplaces

Techniquement pour cette connexion, Auchan utilise la plateforme Hybris de SAP, un choix étonnant car elle n’est pas connue pour être la moins coûteuse du marché ni la plus facile à faire évoluer, notamment face à un Magento. La plate-forme automatise la mise à jour des catalogues de produits ainsi que la gestion des commandes. La plateforme se complète de nouveaux moyens de paiement.

La solution Hybris sert à développer des sites de vente en ligne et de livraison à domicile. Auchan (Groupe Sun Art) gère une centaine d’hypermarchés en Chine. Le e-commerce a un potentiel de 400 millions de consommateurs en Chine et 12% des ventes globales se réalisent en ligne.

Le groupe de distribution propose à Shanghai et dans d’autres grandes villes de Chine une offre de biens de consommation avec son site Auchan Drive incluant aussi la livraison à domicile. Depuis près d’un an, Auchan a également ouvert un site spécialisé sur la vente de vins, Auchan Wines, qui propose un catalogue de 1500 références de vins du monde avec une livraison sur tout le territoire chinois.

« Le marché chinois est l’un des plus avancés au monde pour l’e-Commerce et constitue un relais de croissance important pour le groupe Auchan, » affirme Stéphane Boënnec, General Manager e-Commerce Auchan. « Les projets digitaux déjà mis en place sont clés pour notre croissance, et nous envisageons de poursuivre dans ce sens à l’avenir avec de nouvelles initiatives technologiques servant notre activité de commerçant, » conclut-il.

Source : larevuedudigital.com

(Autore: Anna Muzio)
Cresce la febbre da spesa online, e Simply si attiva con nuove modalità multicanale.

Simply parte con la spesa online a Milano

Il servizio, per ora attivo solo su Milano e in 35 comuni della provincia, si svolge con tre modalità: consegna a casa, ritiro in negozio (in sette supermercati milanesi) o ritiro presso il Chronodrive Auchan di Rozzano, servizio inaugurato a ottobre 2013 che assicura di preparare la spesa entro due ore dall’ordine online e di caricarla in auto in 5 minuti. Abbiamo chiesto un approfondimento a Marco Filipponi, Responsabile Loyalty e Ecommerce di Auchan Retail Italia.

Quali sono i programmi di espansione?
La nuova piattaforma e-commerce Spesasimply.it si inserisce nella strategia multicanale di Auchan Retail Italia con l’obiettivo di arrivare a garantire la massima scelta su dove fare la spesa (ipermercato, supermercato, superette, online) e su come ritirarla (in store, con l’auto o a casa).

Quali i tempi per la diffusione sul territorio nazionale?
Si valuteranno i ritorni del servizio, appena partito a Milano e hinterland, e le potenzialità delle altre città.

Quali sono i numeri di Chronodrive?
Il punto vendita Chronodrive di Rozzano, all’interno di un bacino d’utenza locale, ha consolidato una base di clienti fedeli che ormai considera il servizio insostituibile. Come punto di ritiro di spesasimply.it, il servizio drive potrà essere utilizzato e apprezzato anche da clienti milanesi che si muovono con l’auto.

Dopo che per anni le insegne della Gdo sono state alla finestra a guardare l’e-commerce che cresceva negli altri settori, sembra che ora sia davvero arrivato il momento di buttarsi nella mischia. Lo confermano gli ultimi numeri dell’Osservatorio del Politecnico di Milano, che vedono il Food&Grocery tra i settori emergenti e rilevano come il 27% degli italiani usa ormai lo smartphone per la spesa alimentare e il 44% ha un’app di un’insegna della GDO sullo telefonino. (vedi anche l’intervista a Marta Valsecchi Gdo e mobile: siamo alla fase di avvio, ma cresce la consapevolezza).

Il servizio al momento è attivo nei comuni di Milano, Baranzate, Novate Milanese, Cormano, Cusano Milanino, Bresso, Cinisello Balsamo, Sesto San Giovanni, Cologno Monzese, Vimodrone, Segrate, Peschiera Borromeo, San Donato Milanese, San Giuliano Milanese, Melegnano, Carpiano, Locate di Triulzi, Opera, Pieve Emanuele, Rozzano, Basiglio, Lacchiarella, Casarile, Vernate, Binasco, Zibido San Giacomo, Assago, Buccinasco, Corsico, Noviglio, Gaggiano, Trezzano Sul Naviglio, Cesano Boscone, Cusago, Settimo Milanese, Pero.

Fonte: instoremag.it