(Auteur : Juliette Raynal)
Sur le salon NRF, qui s’est tenu du 15 au 17 janvier 2017 à New York, Fujitsu présentait plusieurs innovations pour faciliter le travail des employés du retail. Objectif : améliorer, indirectement, l’expérience des clients en magasin.

Fujistu

“Chez Fujitsu, notre leitmotiv c’est “l’human centric innovation”. L’innovation doit être centrée sur l’être humain. Dans le retail, cette approche s’articule autour des clients, mais aussi des employés”, explique Sibylle Revenu, responsable marketing services & solutions chez Fujitsu France, que nous avons rencontrée lors du salon NRF, le rendez-vous annuel des distributeurs qui s’est tenu à New York du 15 au 17 janvier dernier. “Nous avons donc développé des solutions pour faciliter la communication des équipes en magasin. Ce qui permet, indirectement, d’améliorer l’expérience client”, complète Mathieu François, responsable du retail pour Fujitsu France.

LA SAMSUNG GEAR POUR GAGNER EN RÉACTIVITÉ
Le groupe japonais a ainsi développé un logiciel compatible avec les smartwatch Samsung Gear. Baptisé Fujitsu Retail Wearable, le dispositif vise, in fine, à faire gagner du temps au client. Les équipes présentes sur le salon nous ont fait la démonstration avec un cas concret : admettons qu’en caisse, l’employé s’aperçoit qu’un produit ne passe pas au bon prix. Depuis sa montre connectée, il va pouvoir lancer, en un clic, une demande de vérification et les employés en rayons recevront une notification sur leur Samsung Gear. Ensuite, un employé disponible signale qu’il s’occupe de cette requête et pendant qu’il vérifie le prix en rayon, la personne en caisse peut continuer à s’occuper du client. Elle sera alertée par une vibration dès que l’employé en rayon aura rentré le bon prix sur sa propre Samsung Gear.

“On peut très bien imaginer la déclinaison de ce dispositif sur une caisse en libre-service, reprend Sibylle Revenu. Si un mauvais prix s’affiche lorsque le client scanne le produit, il peut lancer une demande d’aide et les employés recevront une alerte sur leur Samsung Gear”.  Et pour que l’erreur ne se reproduise plus, le caissier peut également demander, depuis sa montre, que le responsable du magasin valide le nouveau prix dans le système d’information de manière à ce qu’il soit changé définitivement. Seul le manager recevra cette alerte.

LES LUNETTES HOLOLENS POUR FACILITER LA MAINTENANCE
Fujitsu a également imaginé un autre cas d’usage en reliant les montres connectées des caissiers au système de cash management. Des capteurs, installés dans la caisse, détectent lorsque le stock des pièces et billets diminue. Passé un certain seuil, une alerte, par vibration, est automatiquement envoyée à l’employé pour le prévenir que le niveau est trop bas. Il pourra alors anticiper une recharge du système, avant de ne plus avoir de billets. “Cette digitalisation du point de vente permet aux employés de se concentrer davantage sur les clients et moins sur les tâches à faible valeur ajoutée”, estime Mathieu François.

Toujours dans l’optique de porter la technologie au service des salariés, Fujitsu teste également les lunettes HoloLens de Microsoft afin de faciliter le travail des équipes de maintenance. “Ici, des instructions sont affichées dans le champs de vision de l’employé et en superposition de la réalité pour lui indiquer les manœuvres à suivre”, précise Mathieu François. Encore à l’état de prototype, le dispositif pourrait également être utilisé pour faciliter l’implantation dans les magasins.

Source : usine-digitale.fr

No Comments

Be the first to start a conversation

Leave a Reply