(Auteur : Clément Fages)
Annoncées à l’issue de la réunion biannuelle des investisseurs, le chatbot et l’implantation en Chine via WeChat sont deux axes de développement mobiles de Starbucks en 2017.

starbucks-integre-un-chatbot-et-noue-un-partenariat-avec-wechat

En 2017, l’intelligence artificielle fera son entrée dans la stratégie mobile de Starbucks avec l’intégration dans son application d’un chatbot nommé “My Starbucks Barista” et d’un système de reconnaissance vocale pour commander directement via son smartphone. My Starbucks Barista ne sera accessible qu’en bêta-test et sur iOS début 2017.Avec ces fonctionnalités, l’Américain entend renforcer l’engagement des clients envers sa marque. 12 millions de personnes sont inscrites au programme de fidélisation Starbucks Rewards, un chiffre en hausse de 18% chaque année selon l’enseigne.

L’autre volet de développement concerne le paiement mobile : il représente 25% des transactions américaines du groupe. Starbucks revendique 8 millions de clients qui l’utilisent, dont un tiers via l’option Mobile Order & Pay, qui permet de ne pas passer en caisse. Ce nombre devrait bientôt augmenter : les clients chinois pourront d’ici la fin d’année utiliser WeChat Pay pour régler directement dans l’un des 2500 Starbucks du pays.

Starbucks et l’application de messagerie WeChat proposeront aussi un service de “social gifting”, qui permettra d’offrir un bon d’achat pour un produit Starbucks via un message à un de ses proches. Ce partenariat, annoncé ce 8 décembre au lendemain de la réunion biannuelle des investisseurs, est stratégique pour le groupe américain : La Chine est susceptible de devenir le premier marché du groupe.

Starbucks planifie d’y ouvrir 5000 nouveaux points de vente d’ici à 2021, soit près de 42% de toutes les ouvertures dans le monde à cette date. WeChat compte 846 millions d’utilisateurs en Chine, dont 300 millions qui ont relié leur carte de paiement à WeChat Pay.

Source : ecommercemag.fr

No Comments

Be the first to start a conversation

Leave a Reply