Camper
fait de ses boutiques des œuvres d'art

Shopper Experience

Shopper Experience

05 December
2019

Camper fait de ses boutiques des œuvres d'art

La société espagnole de chaussures Camper, l’une des principales entreprises du secteur de la chaussure au niveau international, vient d’inaugurer la « Sala Camper ».

(Auteur : Julia Garel)

Un nouveau concept collaboratif qui sera introduit dans certains de ses magasins et qui a été mis au point dans son flagship barcelonais avec l'artiste catalan Antoni Miralda. Dans le cadre de ce nouveau concept, la société des Baléares invitera différents artistes, nationaux et internationaux, consacrés et émergents, à intervenir sur l’intérieur de ses magasins. Conçus comme des « toiles vierges » sur lesquelles les artistes doivent agir, les espaces des boutiques Camper deviendront ainsi des œuvres d'art authentiques, capables de dialogue directe avec les articles.

Antoni Miralda a été le premier à participer à ce nouveau projet collaboratif. Pour cette première, l'artiste s'est inspiré de l'une de ses contributions les plus importantes au domaine de l'art, sa série « Soldats soldès ». Une œuvre autobiographique développée entre 1965 et 1973, dominée par la présence de soldats-jouets blancs, transformée par l'artiste en protagonistes d'une grande variété d'œuvres dans des formats allant de la sculpture à la photographie, en passant par les textiles et la vidéo.

Le concept de collaboration autour duquel s’articule « Sala Camper », est un travail éphémère qui sera remplacé au bout de plusieurs semaines par un autre projet créatif. Camper s’approprie ainsi la tendance collaborative, si à la mode de nos jours, en la faisant passer du domaine du design à la décoration intérieure. Augmentant ainsi, et sans aucun doute, l'attractivité des boutiques grâce à une valeur ajoutée qui rime avec expériences d'achat.

Prix Velázquez des arts plastiques 2018

Antoni Miralda (1942), artiste multidisciplinaire de Terrassa, travaille entre Barcelone et Miami. L'artiste a étudié à la Terrassa School of Experts avant de s'installer à Paris. C’est là qu’il a commencé à travailler sur la série d'œuvres qui composent « Soldats soldès ». Il a, par la suite, développé ses premières œuvres d'art comestibles.

En 1971, Miralda a déménagé à New York, où, à côté de Montse Guillén, il décida d’ouvrir en 1984 le restaurant El Internacional. Un temps pendant lequel il n’a jamais abandonné ses penchants artistiques, pour lesquels il a reçu l'an dernier le prix Velázquez de Artes Plásticas (Prix Velázquez pour les arts plastiques) décerné par le ministère de la Culture et des Sports d’Espagne.

Source: fashionunited.fr

#Tags

Actualités similaires

commentaires

0 thoughts on “Camper fait de ses boutiques des œuvres d'art”

Leave a reply

Required fields are marked *