AccorHotels, 50 ans,
appelle à profiter de ses hôtels "sans y dormir"

Shopper Experience

Shopper Experience

22 February
2018

AccorHotels, 50 ans, appelle à profiter de ses hôtels "sans y dormir"

Fin 2017, AccorHotels a fêté ses 50 ans en grande pompe, avec la campagne "WelcomeHeroes". Le groupe hôtelier se diversifie, avec le lancement d'une offre de services, AccorLocal, afin de faciliter et d'enrichir la vie quotidienne des riverains de ses établissements.

(Auteur : Floriane Salgues)

L'anniversaire de marque ? "Une marotte marketing", pour Antoine Dubois, Senior Vice President Global Strategic Marketing d'AccorHotels, qui voit là "un exercice obligatoire, mais parfois complexe, car il est bien souvent difficile d'impliquer l'ensemble des collaborateurs dans ce genre d'opérations". Pour célébrer les 50 ans du groupe, AccorHotels a pourtant décidé de mettre les petits plats dans les grands, avec l'opération #WelcomeHeroes.

"Nous voulions laisser une trace dans l'histoire de la marque, confirme Antoine Dubois. Et en faire une occasion de générer de l'adhésion et de l'appétence pour le groupe", confirme-t-il. La campagne, menée en novembre 2017, visait à rendre hommage aux héros du quotidien à travers le monde - pompiers, instituteurs, responsables d'associations, infirmiers, artisans, notamment - en leur ouvrant les portes de 2000 de ses hôtels, dans 85 pays. Brunch, nuits d'hôtels, cocktails, concerts ou, encore, gâteaux d'anniversaire ont, ainsi, été offerts à plus de 90 000 "héros de proximité".

"Notre objectif était de mobiliser l'ensemble des hôtels du groupe à une date définie, afin que la sauce prenne", complète Baptiste Roynette, Global Account Director de We Are Social, qui collabore avec le groupe AccorHotels depuis 2015. 

Le lancement d'"AccorLocal"
6 650 nuits ont ainsi été offertes, mais, aussi : 1000 brunchs, 450 cocktails, 240 concerts et soirées et 2000 gâteaux d'anniversaire. D'un point de vue "social media", AccorHotels comptabilise 6 173 posts, le 19 novembre 2017, principalement sur Instagram, Facebook et Twitter et des conversations dans 106 pays. Autres résultats : 114 millions de reach - les internautes ayant été exposés à la campagne au moins une fois -, 184 000 engagements, 4548 mentions du hashtag "WelcomeHereos" et plus de 2 millions de vues sur les vidéos. Enfin, 49 % des conversations social média sont du earn.

"L'hôtel est un point d'ancrage dans les quartiers, commente Antoine Dubois. Avec la campagne #WelcomeHeroes, l'idée est de valoriser le fait que nous nous tournons vers nos voisins, tous ceux qui participent à cette vie de quartier." L'opération ne doit rien au hasard.

En parallèle, AccorHotels se diversifie et annonce le lancement d'une nouvelle offre de services, l'application AccorLocal, visant à faciliter et enrichir la vie quotidienne des riverains. Objectif : proposer à toutes personnes travaillant ou habitant à proximité d'un hôtel du groupe AccorHotels des services, à l'instar de la récupération dans l'établissement, 24h/24 et 7j/7, de commandes passées chez les commerçants et artisans du quartier (fleurs, pressing, etc.).

En pratique, sont d'ores et déjà mis à disposition en ligne : des bouquets co-brandés livrés à à l'hôtel, des cours de yoga, de pilate et de relaxation (Oly Be), un point relai pour récupérer ses commandes Nespresso et déposer ses capsules usagées, du pain (Polâne) ou encore, un service de location de voiture à l'heure (Hertz). AccorLocal est déployé en 2018 et 2019 dans les principales villes et capitales à travers le monde.

En 2018, la marque annonce d'ailleurs de nouveaux challenges en communication. "Notre mantra est l'intégration tournée vers le consommateur, "l'hospitalité augmentée", fait part le Senior Vice President Global Strategic Marketing d'AccorHotels. L'idée est de casser les silos qui placent l'hôtellerie, d'un côté, et les services de conciergerie, de restauration, de co-working et de private rental, de l'autre."

Source: e-marketing.fr

#Tags

Actualités similaires

commentaires

0 thoughts on “AccorHotels, 50 ans, appelle à profiter de ses hôtels "sans y dormir"”

Leave a reply

Required fields are marked *