Intermarché
présente son supermarché de demain à Douvaine

Shopper Experience

Shopper Experience

13 September
2019

Intermarché présente son supermarché de demain à Douvaine

Le 3e distributeur français a inauguré, fin juillet, son nouveau concept de supermarché, en test, à Douvaine (Haute-Savoie). Répondant à cette attente d'une consommation plus responsable, le prototype met l'accent sur le vrac alimentaire et non alimentaire ainsi que sur les produits locaux.

(Auteur : Dalila Bouaziz)

Répondre aux attentes d'une consommation plus responsable

Situé dès l'entrée du magasin de 2 200 mètres carrés, le rayon baptisé "Alternative" propose une offre vrac aussi bien pour l'alimentaire (épicerie, vinaigres, huiles, sirops -ces quatre catégories sont bio- et vins -provenant des usines des Mousquetaires) et non alimentaire (hygiène corporelle et entretien ménager) avec des balances dédiées et la possibilité de venir avec ses bocaux en verre ou boîtes en plastique. Le distributeur met également à disposition des consommateurs des sacs et contenants réutilisables (payants).

"Le commerce bouge, la distribution se cherche. Le consommateur est en train de muter, il est devenu acteur de sa consommation, souligne le président d'Intermarché, Thierry Cotillard. Nous avons un vrai défi sur l'emballage, il nous faut trouver le bon équilibre entre marketing et aspect environnemental. C'est pourquoi, nous avons développé sur ce point de vente des solutions pour éviter les produits et emballages jetables afin d'aller vers le zéro déchet. Notre objectif est d'accompagner nos clients dans leur consommation plus responsable. Ce nouveau concept de supermarché s'appuie sur nos trois piliers "le mieux manger, le mieux produire et le mieux agir"."

Renforcement des produits locaux et régionaux

45% de l'offre est dédiée au "mieux manger", aux produits frais, locaux, cuisinés sur place. Le supermarché renforce l'ultra-local avec la mise en avant d'une vingtaine de producteurs de Haute-Savoie (à moins de 50 km). Le rayon a ainsi été conçu comme une place de marché.

 "Le consommateur tient compte de l'impact sur sa santé des produits consommés, explique le président d'Intermarché, Thierry Cotillard. Nous constatons par exemple une chute de la vente de sodas. Selon une étude de Nielsen, deux tiers des Français ont arrêté d'acheter certains produits après avoir relevé qu'ils pouvaient être nuisibles ou dangereux pour leur santé. Nous avons un arbitrage à effectuer dans nos rayons."

Un espace accueil repensé avec de nouveaux services

Pour désengorger l'accueil, le supermarché a installé un espace spécifique "Drive et services". "Tous les services qui demandent du temps avec le client ont été déplacés dans ce lieu afin de renforcer notre relation client", explique le directeur du magasin de Douvaine. Un drive en retrait 24h sur 24 pour retirer ses commandes dans des casiers a été installé avec la possibilité d'avoir un accès direct au magasin en cas d'oubli ou pour compléter sa commande avec des produits frais, avec la mise à disposition d'une caisse en libre-service.

Parmi les nouveaux services : la location de véhicules en libre accès 7/7 et 24/24 mais aussi de vélos et voitures électriques; un espace de covoiturage ; la location d'appareils et ustensiles de cuisine (robots, appareil à raclette, crêpière...) et de matériel (barnum, tireuse à bière...) ; une conciergerie pour pressing, serrurerie, cordonnerie mais aussi des réparations diverses (smartphones, lunettes...) ; des animations thématiques régulières : services à la personne, associations culturelles ou sportives, rencontres avec des diététiciens.

Une hausse du chiffre d'affaires dans le supermarché de Douvaine

"Le consommateur attend ce type de point de vente dans les années qui viennent. Depuis l'inauguration du nouveau concept à Douvaine, les performances commerciales du supermarché sont au-delà de nos espérances, pointe Thierry Cotillard, président d'Intermarché. Le chiffre d'affaires a augmenté de 30 et 40%."

Intermarché prévoit de déployer ce concept dans une cinquantaine de points de vente d'ici la fin de l'année puis de l'étendre dans les trois à quatre ans à l'ensemble du parc, soit les 1 800 magasins. La fréquentation enregistre également 30% de clients supplémentaires. Par ailleurs, 900 produits -appartenant aux MDD d'Intermarché- mal notés par des applications alimentaires comme Yuka vont être retravaillées.

Le supermarché surfe sur la tendance du "eat in store"

Des plats frais, prêts à être dégustés, sont proposés dans le rayon "En Cuisine". Préparés sur place à partir de produits bruts des rayons traditionnels, par des professionnels : plats cuisinés, viandes rôties et accompagnements, pizzas (au choix et personnalisables), quiches et tartes maison... Ils sont vendus en libre-service ou en rayon à la coupe.

Le point de vente lance deux nouveaux services : un stérilisateur pour réaliser des bocaux maison (permettant la longue conservation de plats cuisinés frais) et des produits frais prédécoupés à déguster ou à cuisiner (fruits, légumes coupés, graines, féculents cuits, viandes émincées, sauces...).

Le supermarché offre plus de fruits et légumes frais, jambons, fromages, poissons frais emballés, produits élaborés par le point de vente. Il dispose également d'une cave de maturation pour la viande, un fumoir pour le saumon et autres poissons fumés.

Le mobilier a été adapté, plus bas pour faciliter le contact des clients avec les professionnels des métiers de bouche (bouchers, charcutiers, poissonniers) et plus haut pour mieux valoriser les produits. À noter, une attention particulière a été portée à la formation des 54 collaborateurs du point de vente avec plus de 170 jours de formation. 

"L'occasion de partager son expérience, de progresser dans la relation client et, surtout, de gagner en expertise métier, indique Intermarché. Un parcours de formation et un accompagnement sur mesure qui aura permis de comprendre les partis pris du concept, de valoriser ses savoir-faire auprès de leurs clients."

Le m-paiement en expérimentation

Pour éviter la queue en caisse, un service "coupe-file" permet aux clients pressés de scanner directement les produits depuis leur smartphone, puis de payer directement depuis son mobile. Il leur suffit de télécharger l'application dédiée "Mon scan inter"- en test à Douvaine et dans un autre point de vente à Paris- et d'enregistrer sa carte de fidélité ou son numéro de mobile. Le panier virtuel se constitue au fur et à mesure et affiche le montant en temps réel. Le client peut également visualiser les promotions du moment.

À la sortie du supermarché, il passe directement dans une zone de caisse spécifique et scanne le code-barres qui lui a été envoyé lors du paiement, sans avoir à vider son panier de courses.

Source: relationclientmag.fr

#Tags

related news

comments

0 thoughts on “Intermarché présente son supermarché de demain à Douvaine”

Leave a reply

Required fields are marked *