Infos Retailer

(Autore: pambianconews)
Secondo flagship store per Rinascente. Il department store nato 150 anni fa apre oggi al pubblico a Roma, in via del Tritone, il suo secondo flagship dopo quello milanese: per realizzarlo, ci sono voluti ben 11 anni.

Rinascente-Roma

Otto piani e 14mila metri quadrati di spazi, 800 brand internazionali, 4 ristoranti, 1 design supermarket e addirittura un museo, per un investimento complessivo di 250 milioni. Se il piano interrato e i due più alti ospitano design e food, al piano terra e al primo piano si trovano accessori, gioielli, beauty e lingerie; il secondo e il terzo sono dedicati all’uomo, il quarto e il quinto alla donna. “Ci aspettiamo una resa al metro quadro simile a quella di Rinascente Duomo (20mila euro, record del settore, ndr) – ha spiegato a Il Sole 24 Ore l’AD Pierluigi Cocchini –, con otto milioni di visitatori l’anno, gli stessi del Louvre”.

Lo spazio si aggiunge all’altro negozio già attivo in centro a Roma, in piazza Fiume, e porta a 11 i punti vendita italiani di Rinascente.

Ma il rinnovamento di Rinascente, che dal 2011 è di proprietà del gruppo thailandese Central Retail, passa anche da un renaming. L’apertura capitolina è stata l’occasione per annunciare il cambio di nome (l’articolo ‘La’ è andato in soffitta) e di font per lo storico logo. Gli ultimi dati economici disponibili per Rinascente parlano di un fatturato 2016 nel nostro Paese pari a 520 milioni di euro, di cui 350 arrivano dallo store di Piazza Duomo a Milano, e di un ebitda dell’8 per cento.

Fonte: pambianconews.com 

(Author : Oscar Williams-Grut)
The CEO of Tesco insists the supermarket can be as innovative as the likes of HelloFresh and Amazon, and says it is experimenting with new ideas such as meal kits and checkout-free stores.

Tesco is experimenting with meal kits and checkout-free stores like Amazon

Dave Lewis was peppered with questions about competition with Amazon at a press conference in London this week, following Amazon’s acquisition of US grocer Whole Foods earlier this year. Amazon has also been experimenting with checkout-free stores in the US and plans to launch them out in the UK too. Lewis said that Tesco is also looking at this model.

“We’re trial lots and lots of things — the thing you refer to, yes — but we’ll only talk about it when we’ve done it everywhere,” Lewis said.

“The idea that I would come to the market and say, in this one shop we are — I’ve got 3,600 shops. When we’re at a place where we’ve got something we want to launch to all customers, we’ll launch it and we’ll communicate it. We’ve been doing it for a while. Nothing to announce.”

Business Insider also asked Lewis if he was concerned about the rise of subscription meal boxes such as HelloFresh and Gusto that deliver pre-measured ingredients for recipes.

Lewis said: “There’s no reason we couldn’t put together ingredients and serve it to customers as a meal kit in stores if that’s what they want from us. There are a number of trials in our stores about exactly that so we can change our offer if ultimately that’s how customers want us to operate.”

He added: “We test a whole lot.”

Lewis highlighted the success of Tesco Now, the supermarket’s new one-hour delivery service, as an example of a recent successfully launched innovation.

Source : uk.businessinsider.com

(Auteur : Saïda Djerrada)
Le constructeur Renault lance une filiale spécialisée dans l’énergie et la mobilité électriques. Son but, investir dans des projets de réseaux électriques intelligents. Ainsi vient-il de prendre une participation dans Jedlix, une start-up néerlandaise précisément spécialisée dans la recharge intelligente.

Renault investit dans la mobilité électrique

Le groupe Renault crée une nouvelle filiale dédiée à l’énergie et à la mobilité électriques. Renault Energy Services investit ainsi dans les projets liés aux réseaux électriques intelligents tels que des projets de recharge intelligente, les interactions entre véhicule et réseau électrique, et les batteries dites de seconde vie. Par réseau électrique intelligent il faut entendre un réseau de distribution d’électricité capable de transmettre des informations afin d’ajuster le flux d’électricité à la demande, en temps réel.

Prise de participation de 25 %
Le groupe Renault, qui est le plus important vendeur de véhicules électriques en Europe en 2016, veut ainsi se positionner en tant que leader dans l’écosystème du VE et accompagner l’évolution du parc automobile. « Avec le lancement de Renault Energy Services et l’investissement dans les réseaux intelligents nous souhaitons accélérer le changement d’échelle de l’industrie du véhicule électrique » explique Gilles Normand, directeur VE de Renault.

C’est pourquoi le constructeur français vient d’annoncer une prise de participation à hauteur de 25 % dans Jedlix, une société néerlandaise spécialisée dans la recharge intelligente. Issue du groupe Eneco, cette start-up est partenaire depuis 2015 du groupe Renault. Les deux entreprises donnent un nouvel essor à cette collaboration en lançant notamment Z.E Smart Charge, une nouvelle application de recharge intelligente qui permet d’optimiser la gestion de la recharge des VE afin de contrôler au mieux la consommation du véhicule.

L’application, qui sera déployée aux Pays-Bas dès la fin du mois d’octobre, s’affichera sur tablette et smartphone. Puis elle sera lancée en Europe à l’horizon 2018. « Avec Jedlix nous allons proposer de nouveaux services afin de rendre l’usage du véhicule électrique plus facile et plus abordable », assure Gilles Normand.

Source : decisionatelier.com

(Auteur : Dalila Bouaziz)
Depuis le 1er octobre 2017, l’enseigne Morgan met à disposition de ses clientes sourdes et malentendantes l’application Acceo. Cette solution permet aux personnes des problèmes d’audition d’échanger par téléphone ou en face-à-face avec un interlocuteur entendant.

Morgan rend ses magasins accessibles aux personnes déficientes auditives

Via l’application Acceo, les clientes sourdes ou malentendantes pourront échanger avec les équipes Morgan en accédant en temps réel à des visiointerprètes de langue des signes française (LSF) ou à des e-transcripteurs (transcription en temps réel des propos des équipes Morgan sur un écran).

Cette solution de communication permet aux personnes ayant une baisse ou absence d’audition d’échanger par téléphone ou en face à face avec un interlocuteur entendant et ainsi accéder en direct aux services des magasins.

Acceo sera disponible dans l’ensemble des 135 boutiques Morgan France, via le site internet morgandetoi.fr pour les appels téléphoniques et également, en magasin pour les échanges en face-à-face. Deux autres marques du Groupe Beaumanoir – Bréal et Scottage – mettent également en place ce service.

Source : relationclientmag.fr

(Autore: stampa3dstore)
Amazon ha acquistato Body Labs di New York City,startup specializzata nella scansione del corpo 3D per un costo compreso tra 50 e 70 milioni di dollari e la cosa potrebbe avere conseguenze interessanti per le sue attività di moda.

body-labs

La tecnologia di scansione 3D di Body Labs è utilizzata per catturare le forma umane in 3D anche in movimento cosa che la rendono adatta per applicazioni legate all’abbigliamento e allo sviluppo di videogiochi dove le aziende produttrici potranno utilizzare Body Labs tech per analizzare i contorni unici del corpo di un cliente, adattandoli alla sua forma creando singolari avatar personalizzati.

Anche se  Amazon non ha ancora rivelato come utilizzerà Body Labs,  l’azienda ha una grande partecipazione nel settore della moda, il che significa che la tecnologia di scansione 3D  potrebbe presto essere utilizzata  per portare la vendita al dettaglio di vestiti online ad un livello successivo. Amazon ha recentemente lanciato il suo servizio Prime Guardaroba, che prevede di inviare ai clienti Amazon Prime una scatola piena di vestiti da provare che poi possono essere restituiti gratuitamente.

“Questi brevetti esclusivi e le licenze ci consentono di sbloccare personalizzazione senza precedenti in tutto il corpo umano e garantire che la nostra tecnologia sia più accessibile che mai ad un crescente elenco di industrie”, ha detto William O’Farrell, co-fondatore e CEO di Body Labs.

Nel marzo del 2016, Body Labs ha integrato la sua tecnologia di scansione 3D esistente con l’acquisizione di brevetti e licenze di scansione 3D negli Stati Uniti. Due dei brevetti di scansione 3D erano stati rilasciati alla Brown University, mentre Body Labs ha anche ottenuto licenze per nuove tecnologie di Max-Planck-Innovation GmbH.

La tecnologia di scansione 3D di Body Labs potrà essere utilizzata per provare i vestiti digitalmente. API SOMA Shape è  uno strumento progettato per “predire e misurare con precisione la forma 3D dei clienti usando una sola immagine”. La tecnologia come l’API SOMA Shape potrebbe essere utilizzata per la moda, Applicazioni AR / VR e persino la tecnologia di fitness.

Fonte: stampa3dstore.com

(Auteur : Yoni Van Looveren)
Amazon a racheté la start-up Body Labs, spécialisée dans la création de modèles corporelles en 3D. Le montant de la transaction se situerait entre 50 et 70 millions de dollars (entre 42 et 60 millions d’euros).

Amazon acquiert la start-up Body Labs

Limiter les retours
Les modèles de Body Labs peuvent servir à différentes applications, notamment dans les jeux vidéo, mais également pour l’essai virtuel de vêtements. C’est probablement pour cette dernière option qu’Amazone a racheté la start-up.

Body Labs crée des modèles sur base d’images de caméra, ce qui à l’avenir permettra peut-être aux clients d’Amazon de créer le modèle de leur propre corps et de pouvoir ainsi essayer des vêtements en ligne avant de les acheter. Sachant que les retours représentent un coût important dans l’e-commerce de la mode, il est donc important pour les webshops que les clients puissent au préalable déterminer si le vêtement leur convient, pour éviter autant que possible les retours.

L’acquisition de Body Labs est le énième investissement d’Amazon dans le secteur de la mode. Précédemment le géant d’internet a lancé plusieurs marques propres et a ouvert des studios photos à New York, Londres et Delhi. Au printemps 2018 un tel studio ouvrira également à Tokyo, où Amazon utilisera également des vidéos, afin de présenter mieux encore les vêtements au client.

Source : retaildetail.be

(Auteur : Maxence Fabrion)
AccorHotels se renforce sur le segment B2B. Le groupe hôtelier français a annoncé la signature d’un accord pour acquérir la société Gekko, spécialisée dans la réservation de chambres pour la clientèle d’affaires. L’opération valorise Gekko à hauteur de 100 millions d’euros.

AccorHotels s’offre Gekko pour fidéliser les voyageurs d’affaires

Fondée en 2010 par Stéphane de Laforcade et Olivier Delouis, Gekko propose des solutions de recherche et de réservation au travers d’une interface connectée à plus de 500 000 hôtels dans le monde. La société couvre un spectre large de l’hôtellerie en ligne via ses filiales HCorpo (grands comptes), Teldar Travel (agences de voyages pour les  loisirs), Teldar Travel Biz (agences de voyages pour les PME), Miles Attack (programme de fidélisation) et Infinite Hotel (grossiste dédié à l’hôtellerie française indépendante).

Une offre de services plus large sur le segment B2B
Parmi ses clients, la société compte plus de 300 entreprises et 14 000 agences de voyages. Outre la France, l’entreprise s’est positionnée en Belgique, en Suisse, au Luxembourg, en Espagne et au Portugal. Cette accélération à l’échelle européenne devrait se poursuivre dans les prochaines années. A l’horizon 2020, Gekko veut que la part de la France dans son chiffre d’affaires soit inférieure à 50%.

Cette acquisition devrait permettre à AccorHotels d’élargir sa gamme de services sur le segment B2B. «Cette opération s’inscrit dans la stratégie visant à renforcer le leadership d’AccorHotels sur l’ensemble du parcours client, en enrichissant son offre de services à destination des voyageurs d’affaires, qui représentent le principal segment de clientèle du groupe», a fait savoir le géant français de l’hôtellerie.

Source : frenchweb.fr

(Auteur : mes courses pour la planete)
Sous la pression des consommateurs souhaitant accéder à une alimentation plus saine, les enseignes alimentaires prennent la mesure des attentes croissantes auxquelles elles doivent répondre … en changeant leur offre.

Super U supprime 90 substances controversées de ses rayons

Dernier engagement en date : celui du distributeur Système U, un réseau qui regroupe près de 1 550 magasins en France. L’enseigne a annoncé au début de l’année la suppression de plus de 90 substances controversées de la composition de quelques 6000 produits de sa marque distributeur.

Les sels d’aluminium, l’huile de palme ou encore les phtalates et le glyphosate ont donc été mis sur le banc de touche. Par exemple, l’huile de palme a été remplacée par l’huile de colza, plus respectueuse de l’environnement, dans la composition de la pâte à tartiner. C’est un engagement fort ayant impliqué le changement de contrat de partenariat avec ses fournisseurs.

En 2012, Système U s’était déjà démarquée en excluant l’aspartame de ses sodas, une substance qui a fait l’objet d’une grande controverse. Fort heureusement, d’autres distributeurs s’engagent pour satisfaire les consommateurs : E.Leclerc a déclaré en novembre dernier retirer l’ensemble des emballages considérés comme cancérogènes des produits de sa marque. Va-t-on vers une conscientisation des grands distributeurs ?

Source :  mescoursespourlaplanete

(Autore: pambianconews.com)
È tutto pronto per l’apertura del Musée Yves Saint Laurent Paris, lo spazio espositivo dedicato alla maison francese che, il prossimo 3 ottobre, aprirà le porte al grande pubblico.

(c) Stylecurated YSL3

Il museo avrà casa presso la Fondation Pierre Bergé-Yves Saint Laurent, già sita nell’hôtel particulier al 5 di avenue Marceau, e occuperà una superficie di 450 metri quadrati interamente dedicati all’attività creativa di Yves Saint Laurent, scomparso nel 2008. L’apertura arriva durante la fashion week di Parigi e a seguito della sfilata Saint Laurent per la P/E 2018 con la quale il direttore creativo Anthony Vaccarello ha voluto rendere omaggio a Pierre Bergé, scomparso lo scorso 8 settembre.

Per il prossimo 16 ottobre, inoltre, è prevista l’apertura del secondo museo dedicato al brand, questa volta situato a Marrakesh in rue Yves Saint Laurent, poco distante dai famosi Jardin Majorelle che lo stilista e Bergé acquistarono nel 1980, tuttora sede di uno spazio museale dedicato alla cultura berbera che conta 700mila visitatori all’anno.

Fonte: pambianconews.com

(Auteur : Carole Boelen)
« Santé », ce mot est aujourd’hui de tous les débats. Le consommateur recherche sans cesse des produits plus sain pour lui et pour sa famille. Parmi ses cibles préférées, le sucre est l’un des ennemis à abattre, et les marques et retailers l’ont bien compris. Pour mieux informer sa clientèle et répondre à ses inquiétudes, Delhaize dévoile aujourd’hui son nouvel outil: un guide du sucre.

DELHAIZE LANCE UN GUIDE DU SUCRE AU RAYON PETIT-DÉJEUNER

En l’espace de 50 ans, la consommation de sucre des Belges a, selon Euromonitor, presque triplé. En plus des sucres apparents, comme le sucre dans le café, nous mangeons aussi de nombreux sucres invisibles. Ceux-ci ont souvent été transformés, notamment dans les céréales pour petit-déjeuner, les sauces ou les plats préparés. Selon une étude de l’Institut scientifique de la santé publique (2014 – 2015), 45% des Belges sont en surpoids. Toutefois, tout n’est pas perdu: le consommateur belge, comme ailleurs, fait de plus en plus attention à son alimentation et 29% des personnes en surpoids souhaitent mincir. « Limiter les sucres et les graisses saturées est la priorité principale du consommateur » précise alors Delhaize.

Pour aider le consommateur, Delhaize entend communiquer de manière transparente sur la quantité de ces sucres invisibles présents dans ses céréales pour petit-déjeuner. À cet effet, Delhaize utilise depuis peu un guide du sucre composé de quatre couleurs, pour aider ses clients d’une nouvelle façon dans son rayon céréales pour petit-déjeuner. Le guide du sucre a la forme d’un sucrier et présente différentes mesures (niveaux / graduation de remplissage… de faible à haut). L’objectif de ce guide est d’indiquer de façon claire et précise à quelle catégorie appartiennent les céréales petit-déjeuner de Delhaize, puisque plus de la moitié de l’assortiment de marque propre des céréales petit-déjeuner de Delhaize se trouve dans les deux catégories inférieures de l’échelle, à savoir ‘moyennement faible en sucres’ et ‘faible en sucres’. Il n’y a qu’un seul produit dans la catégorie « haut en sucres ».

Au total, ce sont 32 céréales petit-déjeuner à marque propre qui présenteront (sur l’étagère) un petit tableau informatif de différentes couleurs, au rayon céréales petit-déjeuner des supermarchés Delhaize.

« Delhaize ne se contente pas d’introduire le guide du sucre et va plus loin en réduisant la teneur en sucre de ses produits. Concrètement cela signifie que, en ce qui concerne les céréales, Delhaize met chaque année près de 50 tonnes de sucre en moins sur le marché » précise le retailer.

Source : gondola.be