(Auteur : Saïda Djerrada)
La filiale de distribution du groupe PSA met à l’essai son nouveau service « voiturier PSA Retail ». Du devis à la prise en charge, l’automobiliste n’a pas besoin de se déplacer pour entretenir ou réparer son véhicule.

PSA Retail s’essaie à l’entretien-service voiturier

PSA Retail teste l’opération « entretien-service voiturier » dans ses réseaux parisiens et franciliens. Soucieuse de proposer toujours plus de services à ses clients, la filiale de distribution du groupe PSA leur donne la possibilité de ne plus se déplacer pour faire réviser leur véhicule. Ainsi, après avoir pris rendez-vous dans l’une des 41 concessions franciliennes participant à l’opération, l’automobiliste peut demander la prise en charge de son véhicule sur le lieu de son choix.

Un diagnostic à distance est ensuite réalisé via vidéo check by PSA Retail. Elle permet de récapituler les demandes du client et, en option, de lui indiquer les autres interventions conseillées par l’atelier, classées par ordre de priorité. L’automobiliste reçoit alors un devis auquel il souscrit partiellement ou totalement, puis son véhicule lui est rapporté à l’issue des opérations d’entretien.

Marchera, marchera pas ?
PSA Retail a choisi l’Île-de-France pour expérimenter cette nouvelle offre. Dès aujourd’hui et jusqu’au 30 septembre inclus, les automobilistes franciliens peuvent souscrire à l’opération « entretien-service voiturier », dont le service voiturier est offert. Si celle-ci fonctionne, PSA Retail prévoit d’étendre la prestation à toute la France et dans les pays européens où l’enseigne est implantée. Pour ce faire, la filiale du groupe PSA a mis les moyens puisqu’une campagne marketing accompagne le lancement du produit. Au total, 330 spots radio vont être diffusés sur cinq jours.

Source : decisionatelier.com

(Auteur : Dalila Bouaziz)
Le Groupe de cosmétiques L’Occitane fait le pari d’un retour à l’authenticité en testant un nouveau concept baptisé “Sunshine” dans plus de 40 boutiques en Europe, aux États-Unis, au Moyen Orient, en Asie et en Russie. La première boutique vient d’être inaugurée à Paris.

L'Occitane lance son nouveau concept Sunshine

Le Groupe L’Occitane -qui recense 1 514 boutiques en propre dans 90 pays, et 3037 boutiques au global- innove dans sa stratégie retail en France et à l’international. “Dans un monde globalisé où les technologies prennent de plus en plus d’importance, L’Occitane fait le pari d’un retour à l’authenticité et d’un ancrage dans le réel en testant un nouveau concept baptisé Sunshine dans plus de 40 boutiques en Europe, aux États-Unis, au Moyen Orient, en Asie et en Russie”, explique le Groupe.
En France, c’est dans la boutique de Ternes, à Paris dans le XVIIe arrondissement, que les clients ont pu découvrir ce nouveau concept depuis le 4 septembre. Ils bénéficient d’une expérience sensorielle dans les différents espaces du magasin dédiés aux produits de soin et de beauté.

Mettre le digital au service de l’expérience sensorielle
Le Sunshine store présente l’intégralité des gammes de manière plus premium. Des espaces spécifiques dédiées au soin visage, aux hommes, au parfum et aux autres ont été imaginés pour rendre la boutique unique avec un atelier de personnalisation des coffrets cadeaux mais aussi un coin cosy avec canapé pour réaliser des diagnostics de peau, etc. L’objectif ? Mettre le digital au service de l’expérience sensorielle et non l’inverse dans des boutiques dont l’architecture et le design ont été entièrement repensés. “La boutique de couleur jaune, couleur emblématique de la marque, a été intensifiée au sein du magasin”, explique Matteo Simonazzi, responsable architecture Europe pour L’Occitane.

Un service de click and collect
Les clients peuvent commander en ligne et passer en boutique pour récupérer leurs articles, un service click and collect est proposé dans les trois heures suivant leur commande -en fonction des horaires de la boutique. Il s’agit du ” Pick in Store “, un service immédiat qui est directement lié au stock du magasin au moment de la commande.

Pour les produits qui ne sont pas disponibles en boutique ou les exclusivités web, les clients peuvent les commander en ligne et passer en boutique pour les récupérer une fois arrivés -délai de livraison identique à une commande web avec livraison standard. Il s’agit du ” Ship to Store “, un service de livraison qui permet de maintenir un contact direct avec une boutique et un service personnalisé. Aucun outil dédié aux achats en ligne en boutique n’est proposé pour l’instant.

Source : e-marketing.fr

(Auteur : Emily Jensen)
Personnaliser ses sneakers, une tendance qui a le vent en poupe et dans laquelle le leader mondial des marques de sport, Nike, croit fort.

Nike déploie un nouveau service de personnalisation en direct à New York

Depuis le 16 septembre, certains fans de Nike pourront ainsi créer leurs propres sneakers customisées au nouveau Nike Makers’ Experience de New York. Le studio de création ne sera néanmoins accessible que sur invitation, pour certains membres Nike+.

Situé au Nike By You Studio, dans le quartier de Soho, le nouveau studio de création de la marque de chaussures de sport proposera des sneakers personnalisées dans un délai d’une heure trente. Les visiteurs pourront personnaliser leur paire de Nike Presto X, un nouveau modèle créé spécialement pour le Nike Makers’ Experience. Après avoir choisi entre un modèle à lacer ou à enfiler, les clients pourront le customiser avec une combinaison de couleurs et de motifs différents.

« Le but de ce projet, c’est de donner vie à une expérience de création collaborative habituellement réservée à nos athlètes », explique Mark Smith, vice-président chargé de l’innovation et des projets spéciaux chez Nike. « Ces derniers adorent les produits qui racontent une part de leur histoire, c’est pourquoi nous voulions concevoir un nouveau procédé de création et de fabrication en direct, qui permet à nos clients privilégiés de venir nous voir au studio, de travailler avec nous et de repartir avec un produit unique en moins de 90 minutes ».

Ces visites exclusives au studio Nike seront limitées et accessibles uniquement sur invitation. Les clients de la marque peuvent obtenir une invitation en s’inscrivant sur l’application Nike+. Outre le Nike Makers’ Experience, l’équipementier sportif propose déjà depuis plusieurs années un service moins “VIP” de personnalisation de ses baskets via son offre NikeID, disponible en ligne et au sein de studios intégrés à certains de ses magasins à travers le monde.

Virgil Abloh appelé pour relooker dix de ses modèles iconiques
Nike a par ailleurs récemment collaboré avec le rappeur Kendrick Lamar et le directeur artistique de Off-White, Virgil Abloh. L’ex-bras droit de Kanye West a retravaillé dix modèles emblématiques de la marque à la virgule, parmi lesquels la Air Jordan 1, la Air Max 90, la Air Force 1 et la Chuk Taylor de Conserve (marque appartenant à Nike, ndlr).

Un partenariat baptisé “The Ten” qui n’a pas manqué de faire le buzz à son annonce il y a plusieurs mois sur les réseaux sociaux et qui sort au compte-gouttes à partir de ce mois-ci dans une poignée de boutiques Nike Lab. Après New York et Londres, les cinq premiers modèles seront présentés en France du 26 au 30 septembre, dans la boutique du  Marais à Paris. La collection complète sortira elle au niveau mondial en novembre.

Source : fr.fashionnetwork.com

(Author :  Retail in Asia)
AmorePacific Corp., South Korea’s top cosmetics maker, has opened a shop for its premium skin care brand at the upscale department store Galeries Lafayette in France, expanding its presence in the European market.

AmorePacific opens store at Galeries Lafayette in France

The Sulwhasoo store opened in the upscale department store of Galeries Lafayette in Paris on 8 September 2017, according to the company. Galeries Lafayette is famous for selling numerous designer labels and luxury beauty brands that are favored by customers with deep pockets. Galeries Lafayette, also known as ‘The Holy Land of Beauty’, is a tourist attraction crowded with not only French customers but also many tourists. As interest in K-beauty continues to grow in the French market, Sulwhasoo plans to make the Galeries Lafayette a popular spot for visitors to Paris.

It is the first time for Sulwhasoo to be launched in the European market, according to the company. It is also the only Korean brand that has an independent outlet in the French department store. On the 8th day of opening the store, customers from various nationalities such as Middle East, China visited the store. Mainly, consonant cream light, yunjo essence, perfection cushion were purchased.

Sulwhasoo’s signature products ‘First Care Activating Serum EX’ and ‘Concentrated Ginseng Renewing Cream EX’ is the most popular. Customers showed their great interest in Sulwhasoo’s brand story and main ingredient ‘Ginseng’. Sulwhasoo offers a holistic skincare range inspired by Asian wisdom. Harnessing the benefits of Korean herbal medicine, it is described as the ‘first science-based Korean luxury medicinal skincare system’.

Indigenous medicinal herbs native to Korea are used in the products to balance the energies of the skin for a healthy complexion. Many of the products contain the concentrated extract of ginseng, long revered for its anti-ageing properties.

The Sulwhasoo brand has spent 50 years researching the skincare benefits of ginseng. AmorePacific’s high-end beauty product lineup has successfully expanded its market presence in key Asian markets, including China, Singapore and Thailand, and branched into the United States and Canada. Sulwhasoo’s first overseas foray was made in Hong Kong in 2004.

Source : retailinasia.com

(Auteur : Anne-Sophie Castro)
Changement spéctaculaire pour la « mode à petits prix » qui se met à cotoyer le luxe… Ceux qui auront eu « la chance » de connaître Kiabi, situé dans les zones industrielles, à l’extérieur des villes, seront surpris.

Kiabi ouvre un mégastore à Barcelone et mise sur la “Culture Happy” et la responsabilité sociale

Pas d’états d’âme pour la griffe française qui a mis le cap sur Barcelone et s’est installée au numéro 9 du Paseo de Gracia, l’avenue la plus luxueuse de la ville et une des plus transitée d’Espagne. Jamais les chaînes de luxe n’avaient bénéficié de meilleurs emplacements. Cet établissement en est la preuve. Il logaient H&M il y a encore quelques mois et depuis peu, il est le magasin phare de Kiabi. Sa référence mondiale…

En entrant dans le local, il ne reste pas grand chose du format H&M, puisque Kiabi a ouvert les plafonds et une partie du toit pour laisser entrer plus de lumière et créer des espaces amples, répartis sur 2 200 mètres carrés. Le magasin, qui dispose également d’un patio intérieur, vient de célébrer son inauguration au milieu de celébrities, d’influencers et de la presse internationale.

Objectif en Espagne: ouvrir plus de 30 magasins en 5 ans
Au monde des chaînes low-cost de mode, l’Espagne est un marché prioritaire pour Kiabi. « C’est la première que nous ouvrons en centre-ville », explique le nouveau directeur général de la marque à FashionUnited, José Luis Carceller, qui vient de s’incorporer au poste il y a quinze jours. « J’ai de grandes attentes par rapport à ce nouveau point de vente. Je travaille chez Kiabi depuis dix ans et je suis passé par la vente en magasin, le controle de gestion, la projection commerciale et, juste avant de devenir directeur général, je gérais la vente dans le nord de l’Espagne et dans les îles Canaries ».

C’est le seul et unique établissement du genre à l’échelle internationale. « Nous avons choisi Barcelone car c’est une ville accueillante, cosmopolite, moderne et elle marque les tendances. En terme de notoriété, notre magasin est une vitrine sur le monde, de par sa situation sur l’emblématique Paseo de Gracia, mais aussi parce que Barcelone est ultra touristique ».

En Catalogne, Kiabi compte un total de 350 professionnels, dont 150 dans ce nouveau point de vente, 1 300 collaborateurs en Espagne et 8 000 dans le monde. Son projet pour les cinq prochaines années ? Ouvrir plus de 30 unités sur la Péninsule Ibérique, en centre-ville et en centre commerciaux.

“Culture Happy” et Responsabilité Sociale
« Ici, nous souhaitons faire plus de clients et face à la concurrence (Zara, Uniqlo, H&M et Mango se trouvant sur la même artère commerciale), nous nous démarquons par notre cible : la famille. Au niveau numérique, nous offrons plusieurs services sur internet et nous avons aussi une « Culture Happy » basée sur la responsabilité sociale. Par ailleurs, notre rapport qualité-prix est très compétitif, « low price ».

Autre point fort de Kiabi : sa collaboration avec plusieurs fondations pour handicapés comme le syndrome de Williams ou du syndrome de Down. « Nous créons des collections spéciales pour les handicapés. Des vêtements adaptés avec des coupes et fermetures spécifiques pour qu’ils puissent s’habiller seuls et nous les intégrons également dans nos bureaux. Nous sommes très ambitieux à ce niveau-là », ajoute Carceller.

Côté durabilité, Kiabi suit les pas de ses confrères. La marque dispose de lignes en coton organique et réduit sa consommation de papier avec le numérique.

“À 37 ans, le nouveau directeur général pour l’Espagne est plein d’illusion envers ce nouveau challenge. « Pour moi, la priorité ce sont mes collègues. Nous travaillons dans une atmosphère décontractée et nous nous entendons tous très bien ensemble. Et comme la joie est contagieuse, nos clients repartiront heureux », conclue-t-il.

Kiabi, fondée en 1978, appartient au Groupe Mulliez. La marque compte un réseau de 54 magasins en Espagne et a facturé un total de 186 millions d’euros en 2015. Présent en France, Espagne, Italie, au Maroc, en Russie, en Pologne, en Côte d’Ivoire, en Arabie Saoudite et en Tunisie avec près de 500 points de vente, Kiabi vient d’entrer en Belgique et au Portugal et ouvrira avant la fin de l’année un premier établissement en Algérie.

Source : fashionunited.fr

(Author : Laura McQuarrie)
‘The Residence’ is a unique new retail space from John Lewis that gives consumers the chance to really get a feel for what it’s like to purchase its products by temporarily living in the in-store apartment. 

John Lewis is Inviting Consumers to Temporary Live Its In-Store Spaces

The fully furnished retail space is equipped with a bedroom, a living room and a dining area, which consumers are invited to live in as if the spaces were there own. Although many furniture showrooms convey a hands-off feel, The Residence encourages those who make themselves at home to rearrange furniture and even host private dinner parties for friends.

To really make The Residence feel like an authentic abode, John Lewis services the home with a daily newspaper delivery, stocks it with the latest fall and winter products and even gave the home its own unique scent.

Source : trendhunter.com

(Auteur : Valentin Richardot)
En Belgique, la marque de restauration rapide a décidé de prendre en charge les habitants pour les amener directement déguster leur burger.

Burger King lance une ligne de bus qui conduit les gens à son restaurant

Burger King va toujours plus loin dans ses activations de street-marketing. Après les pulls de Noel, le dentifrice goût whopper ou encore le burger mystère, l’agence Buzzman imagine un concept complètement inédit : le WHOPPER BUS ! Ici la chaine de fast-food implantée en Belgique met en circulation un car qui transporte les habitants de Bruxelles directement vers leur bon vieux whopper.

Avec ce véhicule brandé Burger King, plus d’excuse pour ne pas se faire un petit plaisir en fin de semaine avec un bon burger des familles. La ligne de bus traverse alors la ville sur plusieurs arrêts et propose aux passants de monter gratuitement pour aller directement chez Burger King. Notez par ailleurs qu’il ne circule que entre 10H30 et 21H.

Nous étions plutôt habitué aux gros coups de Buzzman pour Burger King mais sur le territoire francais. S’attaquer à la Belgique est un nouveau projet de la part de l’agence de Mohammed-Chérif. Ce dernier déclare : « Nous travaillons déja sur toute la stratégie 2018 de la marque et je peux vous assurer que vous entendrez rapidement parler de Burger King Belgique ».

Source : jai-un-pote-dans-la.com

(Auteur : Anaïs Lerévérend)
Le 66 Champs-Elysées continue de tisser sa toile à l’étranger. Le concept-store parisien qui s’est lancé dans un développement au Moyen-Orient sous franchise vient ainsi d’ouvrir un nouveau point de vente à Dubaï.

Le 66 Champs-Elysées se teste en shop-in-shop aux Galeries Lafayette Dubaï

Après y avoir ouvert un “mégastore” il y a un an environ au sein du mall City Walk II, c’est cette fois dans un format concentré que le multimarque s’installe.

C’est en effet sous un premier format “shop-in-shop” qu’a ouvert Le 66 Champs-Elysées en août, au sein des Galeries Lafayette de Dubaï. Un espace d’une cinquantaine de mètres carrés qui présente une version condensée de l’esprit du concept-store parisien, à savoir une sélection mode homme et femme, haut de gamme à créateur, ainsi qu’une offre “drugstore”. S’y côtoient des marques comme Philosophy di Lorenzo Serafini, Maison Kitsuné, Golden Goose, Thom/Krom, Suit, N°21, Erika Cavallini, Bec & Bridge, Closed, Forte Forte, Maison Père, Commune de Paris ou encore Iro.

« Un test intéressant pour nous », affirme Gilles Bellaloum, qui pourrait être une nouvelle piste de développement à moyen terme. Il s’agit du cinquième point de vente du 66 dans la région, après l’ouverture depuis 2015 de quatre boutiques monomarques à Dubaï, Beyrouth et Riyad.

Source : fr.fashionnetwork.com

(Auteur : Margaux Dussert)
Petit marché d’agriculteurs en ligne, WildKale vous permet de commander des produits frais directement auprès des producteurs de votre région et de vous les faire livrer.

WildKale, le nouveau Deliveroo des agriculteurs

Lancée au début du mois de septembre par la restauratrice new-yorkaise Ana jakimovska, la plateforme propose déjà à une trentaine de petites et moyennes exploitations agricoles de vendre leurs produits en ligne. Une opportunité alléchante pour ces agriculteurs et producteurs locaux longtemps passés à côté de l’uberisation des échanges.

Avec WildKale, c’est un nouveau canal de vente qui s’offre à eux, et pas des moindres. On le rabâche à longueur de temps, l’économie circulaire et la tendance du manger sain n’ont jamais eu autant le vent en poupe.

L’avantage ? Les agriculteurs n’ont ni à se déplacer, ni à faire appel à des grossistes pour vendre leurs produits. La plateforme s’occupe de tout à condition que leurs clients soient situés dans un rayon maximum de 300 miles – soit un peu moins de 500 kilomètres. Du côté des acheteurs, un code postal suffit pour localiser les producteurs les plus proches de chez eux, sélectionner les produits recherchés et se faire livrer dans les 24 heures. Seule contrainte, un minimum de commande de 30 dollars est exigé et les frais d’expédition sont à la charge du client au prix de 5,99$.

La logistique a elle aussi été bien rodée. Lorsqu’ils reçoivent une commande, une notification est envoyée aux agriculteurs et leur fournit la liste des denrées demandées accompagnée d’emballages biodégradables pour les articles à réfrigérer. Quant à la plateforme, elle prend en charge tous les frais d’expédition.

Déjà lancée dans cinq Etats américains – New-York, New Jersey, Pennsylvanie, Massachusetts et Connecticut – la plateforme prévoit de se développer à travers le pays. « Nous voulions nous assurer que le fermier reçoive l’exacte somme à laquelle il vendrait ses produit s’il était sur un marché – sans qu’il ait besoin de passer son temps hors de son exploitation, d’embaucher quelqu’un pour monter son stand ou de s’inquiéter des coûts de transport et des déchets. « , explique la fondatrice du site au média Modern Farmer. Une bonne façon d’inclure ces acteurs dans la digitalisation croissante du marché et de faciliter la mise en relation entre fournisseurs et acheteurs.

Source : ladn.eu

(Autore: Alessandra Bonaccorsi)
Punta sull’Asia l’insegna 10 Corso Como che, dopo le aperture a Seul, Shanghai, Pechino, apre uno store a Tokyo.

10-corso-como-ingresso

Come sottolineato dal giornale online Art tribune, il marchio meneghino ha scelto la formula del Logo Shop Pop Up per entrare nel mercato giapponese. Si tratta di negozi temporanei che puntano sulla costruzione di un evento. Per aprire i suoi due Logo Shop Pop Ups, 10 Corso Como ha scelto Seibu Department stores, il megastore più famoso di Tokyo nel quartiere alla moda di Ikebukuro. Fino alla metà di ottobre sarà possibile acquistare oggetti di design, capi alla moda, elementi di arredo, nei due corner retail collegati all’interno dei grandi magazzini.

Fonte:gdoweek.it