(Author : Joey Haar)
Though bright and airy in its lofted main room, British designer Tom Dixon’s New York store in the neighborhood of SoHo is full of odd and slightly creepy rooms.

Tom Dixon's New York Store Includes Bizarre Room Concepts

Taking up three floors of a former boot-making factory, shoppers in the retail space will be able to get lost and they might not know what to think about the rooms they end up stumbling upon.

Tom Dixon's New York Store Includes Bizarre Room Concepts1

One such room, for example, resembles what Dixon refers to as a “torture chamber.” With harsh, direct lighting, bare concrete floors and crumbling grey brick walls, the room would look like something out of a Saw movie if it weren’t for Dixon’s shining, globular ceiling fixtures. Another room in is covered in mod blue vinyl flooring with furry walls, like a fever dream imagining of a 60s swinger’s pad. For Tom Dixon’s New York store, it seems that weird is wonderful.

Source : trendhunter.com

(Auteur : Gentlemen)
KFC en Chine se veut innovant et essaye de nouveaux moyens pour se démarquer de ces concurrents et qui sait… ce sera peut etre un moyen pour gagner de la croissance. 

KFC Original+, un Concept de magasin innovant en partenariat avec Baidu

S’il y a bien une chose que la Chine a entièrement adopté de l’Occident, c’est l’amour de Kentucky Fried Chicken. Les Chinois préfèrent la viande de porc et le poulet plutôt que le bœuf et le mouton. Ainsi, KFC jouit d’un avantage concurrentiel de taille sur McDonald. Ensuite, le succès de KFC s’explique car la marque a souvent innové pour s’adapter aux goûts des consommateurs chinois. Par exemple, ils proposent de la bouillie chinoise pour le petit déjeuner, du poulet Pékinois qui ressemble au célèbre canard laqué ou encore du poulet épicé ressemblant au plat populaire du Sichuan.

Le plus grand moteur de recherche Baidu et la chaine de restauration rapide KFC ont annoncé le lancement d’un nouveau magasin nommé « Original +» à Shanghai. Ce magasin va utiliser des robots pour offrir aux consommateurs des services de restauration innovants et de haute qualité. Le restaurant utilisera les interactions de la voix, les technologies de recherche intelligente et la projection holographique de Baidu avec laquelle la chaîne de restauration rapide a conçu un partenariat.

A l’intérieur du magasin, les clients bénéficieront d’une expérience digitalisée pour commander, payer et se divertir. Ils pourront passer commandes directement aux robots Duer de Baidu. Pour cela, ils devront simplement demander au robot ce qu’ils veulent manger et le processus de préparation et de livraison seront tout automatisés. Les clients peuvent également regarder les spécialités de poulet frits en détail grâce à la nouvelle technologie d’imagerie holographique à 360 degrés. Enfin, ce magasin sera lié à l’application mobile et les utilisateurs n’auront qu’à dire « Duer Je veux manger KFC» et l’application s’occupera du processus de commande en ligne.

Avec cette nouveauté, le moteur de recherche chinois a démontré un haut niveau d’innovation technologique. C’est la première fois que les robots sont utilisés dans la vie quotidienne. Grace à ce concept hyper innovant, les clients pourront bénéficier d’une expérience incroyable chez KFC. De plus, les robots sont conçus pour être chaleureux et ainsi délivrer une bonne image et un moment agréable aux clients.

Wang Haifeng, le vice-président de Baidu, a déclaré que l’application de Duer est la réalisation des efforts de Baidu pour connecter les gens avec des informations et les services. Cette coopération avec KFC devrait aider l’entreprise pour ses développements futurs. En effet,Baidu a prévu de développer sa technologie dans divers secteurs qui vont du financement internet aux voitures sans conducteur.

Source : marketing-chine.com

(Author : Sara Roncero-Menendez)
Danish audio brand AIAIAI has created a minimalist environment in order to spotlight the products.

This Is What An “Anti-Design” Store Looks Like

While some stores go all-out in terms of design for their flagship store, Danish audio design brand AIAIAI decided to go in a different direction. The minimalist interior of the Copenhagen store has even been called “anti-design” for its no frills aesthetic. Designed by Borg Brückner, the store’s monochromatic palette looks cleans and keeps the focus on the products. The pegboard walls are utilitarian in nature, allowing for easy changes of displays and layout without adding any distracting touches. The furniture and the walls are modular so that it can be easily moved or reconfigured as needed, so if new products demand different display needs, no major remodeling is needed.

The store’s plain look is meant to highlight AIAIAI’s new TMA-2 headphones, which allows for a high degree of customization to fit the needs of the owner.

Source : psfk

(Author :  retail design blog)
German luxury luggage maker Rimowa has opened a 220 sqm store at 153A New Bond Street, decorated with aluminium sheets reminiscent of an aircraft’s fuselage.

Rimowa concept store

It is a very design-oriented concept store, showing how luggage specialists are now adopting the imagery typical of fashion and luxury goods. Rimowa has recently chosen the top model Alessandra Ambrosio as brand ambassador.

Rimowa concept store1

Source : retaildesignblog.net

(Author : Jennifer Braun)
Vancouver-based online retailer shoes.com officially opened their first permanent brick-and-mortar location in Toronto, Ontario last week.

Shoes.com opens first permanent brick-and-mortar location

The store, located at 356 Queen Street West, previously operated as a pop-up store which opened in November 2015.  The store is 3,000-square-feet and is divided into three sections featuring space for various collections and a space for workshops or speaking engagements. Another permanent store location is expected to open in Vancouver, Canada, later this year and will be approximately 2,000 square feet.
In Canada, shoes.com operates online as SHOEme.ca. They bought the American company Shoes.com in 2014. The online retailer carries over 450 brands.

Source : us.fashionmag.com

(Auteur : Salomé Guerchonovitch)
Carrefour relance sa stratégie de développement autour de la proximité, en testant à Paris un nouveau concept de magasin urbain, premium et gourmet. Monoprix n’a qu’à bien se tenir !

Carrefour Saint-Marcel, un nouveau concept de magasin de proximité haut de gamme

Un concept unique pour tester une montée en gamme
Ouvert en mars 2016, le “Carrefour Saint-Marcel” est un modèle à part, spécifiquement développé pour ce supermarché parisien de 1355m². Initiatrice du projet, l’enseigne a profité de la nécessité de rénover le Carrefour Market Saint-Marcel un brin démodé pour tester un nouveau concept de magasin de proximité. Avec le concours de l’agence de design AKDV, les deux étages de ce supermarché ont été intégralement repensés pour marquer une montée en gamme : une offre premium, une implantation de rayons retravaillée, ainsi que la création de nouveaux espaces métiers (“boucherie”, “poissonnerie”, “fromagerie”…) réclamés par la clientèle du quartier.

Le design urbain conçu pour ce supermarché fait également son petit effet ! Il n’est pas rare d’entendre quelques “waouh” des clients dès l’entrée du magasin. Et pour cause : l’éclairage LED omniprésent permet de sublimer les produits. Les murs de briques rouges, la signalétique industrielle sur ardoise et les éléments en bois donnent une ambiance urbaine et chaleureuse inédite. Enfin, on apprécie circuler avec aisance parmi les larges allées conçues pour le passage de plusieurs chariots.

Une offre exclusive, essentiellement dédiée aux produits frais et « gourmets »
Dès l’entrée du magasin, la part belle a été faite aux produits frais. Afin d’offrir à ses clients une sélection originale et de haute qualité, Carrefour Saint-Marcel choisit ses propres fournisseurs de fruits et légumes sans passer par la centrale d’achats Carrefour. Pour répondre à la demande d’une clientèle locale exigeante, les métiers de bouche trouvent à présent une place de choix. A cette occasion, plus de vingt personnes ont été recrutées pour mettre leur expertise de spécialistes au service du magasin. A l’étage, les produits bios, sans gluten, sans sucre et les produits en vrac bénéficient d’un rayon élargi. Plutôt que de les dissimuler à l’intérieur du rayon « Biscuits », la direction du magasin a fait le choix audacieux de les proposer dans de grandes armoires inratables au style “country chic” traditionnel

Carrefour Saint-Marcel, un nouveau concept de magasin de proximité haut de gamme1

Enfin, l’exploit réside surtout dans la proposition de produits locaux assez rares, détenus en quasi exclusivité par Carrefour Saint-Marcel. Leurs clients pourront se procurer entre autres la bière “La Parisienne”, pur produit local vendu dans quelques Monop’ et chez les cavistes du quartier, mais aussi des produits fabriqués en île de France ou encore le fameux vin Bib’Art en chai, en exclusivité totale dans ce Carrefour. Bien sûr, des choix stratégiques ont dû être faits pour proposer une offre cohérente dans un espace limité : les rayons Bazar et Epicerie, moins adaptés à la clientèle parisienne, ont été réduits, quand l’espace Hygiène-Beauté conserve sa taille initiale en se recentrant sur les produits “incontournables ».

Des résultats encourageants
Après 5 mois de travaux, le succès est déjà au rendez-vous : des retours clients enchantés, un chiffre d’affaires en forte croissance, estimés entre +5% et +15% selon les rayons, selon Anne-Laure Poquet, directrice de l’établissement. Mais surtout une nette progression du panier moyen. L’avenir nous dira donc si Carrefour déclinera le concept dans de nouveaux magasins.

Source : leblogduretail.com

(Auteur : Bertrand Leseigneur)
Pour ceux qui pensent que Whole Foods est le summum du magasin cool, hipster et qui vend des produits locaux, il est temps de faire un tour du côté de Stew Leonard’s.

Stew Leonard’s plus fort que Whole Foods2

Le supermarché qui ne compte que 5 magasins à NY et dans le Connecticut  est réputé pour la qualité de ses produits et pour le fait d’avoir été élu par le magazine “Fortune” comme une des 100 meilleures entreprises dans laquelle travailler aux Etats-Unis. Tout d’abord, le client est roi.

Stew Leonard’s plus fort que Whole Foods

Besoin de vous désaltérer en cette période de canicule: le rayon bières est complet et coloré. Pour les enfants qui accompagnent leurs parents durant la corvée des courses, le magasin réserve quelques surprises: des spectacles toutes les 5 minutes dans de nombreux rayons.  Mais un des aspects les plus importants du magasin est sa promotion des produits locaux et naturels. Et pour montrer aux clients le caractère local des produits, des cameras filment en permanence les élevages et diffusent les images “en direct” de ces fermes. Les homards viennent du Maine. Le bœuf vient du Connecticut. Le concept de ce magasin est vraiment intéressant et offre une palette de produits différents des chaines de supermarchés classiques.

Stew Leonard’s plus fort que Whole Foods1

Et pour finir sur une touche d’humour, vous pouvez aussi acheter du Whisky “moonshine” c’est a dire soit disant produit illégalement.

Source : soparticular.com

(Auteur : Barbara Santamaria)
Selfridges a dévoilé un nouvel espace dans son grand magasin d’Oxford Street à Londres, son Designer Studio, le lundi 25 juillet.

Selfridges lance son Designer Studio

Sur plus de 9.000 mètres carrés, l’espace présente plus de 60 labels internationaux, 22 nouvelles marques émergentes et cinq shops in shops. Les collections de J.W.Anderson, Vetements, Christopher Kane, Marni et Joseph sont accompagnées de marques internationales comme Maison Margiela, Undercover, Toga, Jacquemus et Craig Green, et de nouveaux noms comme Dilara Findikoglu, Richard Malone, Le Kilt, Walk of Shame et Puma x Fenty.

Mêlant mode, art contemporain, musique et culture avec une gamme d’espaces conceptuels, le Designer Studio vise à devenir une nouvelle destination pour les clients à la recherche d’une nouvelle expérience.

En plus des pièces uniques de créateurs, l’espace accueille également une boutique dédiée aux t-shirts avec une collection de styles cultes menée par i.t., comprenant de nouveaux labels comme Copson, Life’s a Beach et The Deep End Club de Tennesse Thomas. En juin, Selfridges a également lancé son Body Studio, accueillant pour la première fois dans un seul emplacement une sélection de sous-vêtements à travers une variété de catégories, de la lingerie à l’athleisure.

Source : fr.fashionmag.com

(Author : Caroline Baldwin)
7-Eleven has successfully completed the first fully autonomous drone delivery service to a customer’s home.

7‑Eleven completes first drone delivery

The historic delivery was conducted in celebration of the convenience store chain’s 89th birthday and was completed in line with Federal Aviation Administration (FAA) approval. Working with drone delivery service, Flirtey, 7-Eleven claims it has advanced the industry’s research toward integrating drones into the National Airspace System. 7‑Eleven’s EVP and chief merchandising officer, Jesus Delgado-Jenkins, said the two companies plan to expand its drone delivery tests going forward.

“Drone delivery is the ultimate convenience for our customers and these efforts create enormous opportunities to redefine convenience,” said Delgado-Jenkins. “This delivery marks the first time a retailer has worked with a drone delivery company to transport immediate consumables from store to home. In the future, we plan to make the entire assortment in our stores available for delivery to customers in minutes. Our customers have demanding schedules, are on-the-go 24/7 and turn to us to help navigate the challenges of their daily lives. We look forward to working with Flirtey to deliver to our customers exactly what they need, whenever and wherever they need it.”

A 7-Eleven store in Nevada successfully completed two deliveries, flying hot and cold food items to a consumer’s home in a matter on minutes. The delivery was transported in a Flirtey drone delivery container and flown autonomously using GPS to a local customer’s house. The retailer said the drone hovered in the family’s back garden and lowered each package onto the ground.

The 7-Eleven customer, called Michael, said: “My wife and I both work and have three small children ages 7, 6 and 1. The convenience of having access to instant, 24/7 drone delivery is priceless. It’s amazing that a flying robot just delivered us food and drinks in a matter of minutes.”

Flirtey CEO Matt Sweeny, said: “We’re absolutely thrilled to have 7‑Eleven, the largest convenience chain in the world, embracing new technologies and working with us at Flirtey to make drone delivery a reality for customers all over the world. This is just the first step in our collaboration with 7‑Eleven. Flirtey’s historic drone deliveries to date have been stepping stones to store-to-home drone delivery, and today is a giant leap toward a not-too-distant future where we are delivering you convenience on demand.”

Chris Walach, director of operations for Nevada Institute for Autonomous Systems (NIAS), added: “This delivery required special flight planning, risk analysis, and detailed flight procedures ensuring residential safety and privacy were equally integrated.”

Source : essentialretail.com

(Author : Marielle Castillo)
Developed in partnership with IBM Watson, the tool frees up staff and provides shoppers with helpful information as they navigate stores.

Macy’s Is Testing An AI-Powered Shopping Assistant

Chain department store Macy’s just announced Macy’s On Call, an in-store shopping assistant powered by artificial intelligence, developed in partnership with IBM Watson and intelligent engagement platform Satisfi, to deliver an innovative solution to enhance the in-store shopping experience.

The cognitive mobile web tool will help shoppers get information while navigating 10 of the stores around the United States participating in this pilot. It allows customers to input natural language questions regarding specific products, departments, services and facilities, and in turn receive a customized response. The initiative is based on the idea that consumers are increasingly likely to turn to their smartphones than they are to an associate at a physical store.

Accessed via macys.com/storehelp, the tool uses Watson’s Natural Language Classifier to interact with the customer through a simple question and answer interface. The interface is available for customers in Spanish at select locations, via Watson Language Translation API. The system will become smarter and more accurate as it learns more about each store’s customers, based on popular searches categories and most asked questions.

Five of the 10 selected locations will serve as the base learning stores, where the tool acts solely as a customer-led self-serve initiative. The other five stores have an additional feature that allows shoppers to request face-to-face assistance from a Macy’s associate. This mobile tool could eventually help users style outfits and other services, and significantly help Macy’s develop deeper relationships with its customers.

This first phase of Macy’s On Call pilot will run through late fall of 2016. As the program progresses, the retailer hopes to assess other potential uses of the technology, and to implement Watson’s full cognitive dialog capabilities in the future.

Source : psfk.com